Caen

 

 

Fr.wikipedia.org - Liste des monuments historiques de Caen

 

Bataille de Normandie

"Avec près de 3.000 civils tués le Jour J - soit presque autant que de soldats alliés - et environ 20.000 morts de juin à septembre 1944, les Normands et leurs villes martyres ont payé un "lourd tribut" à la libération, selon les historiens. " (france3-regions.francetvinfo.fr)


En juin 1944, dans la ville de Caen rasée par les bombardements, un soldat américain accompagne une vieille femme à travers les ruines. / © AFP
Sur france3-regions.francetvinfo.fr

 

Abbaye aux Hommes - Eglise Saint-Etienne

XIe au XVe siècle. MH. Wikipedia. Sur Base Mérimée
"L'église Saint-Etienne date de la seconde moitié du 11e siècle et des 12e, 13e et 14e siècles. La porte monumentale est des 12e, 13e et 14e siècles. Le bâtiment situé à l'entrée et le cloître sont des 14e et 18e siècles. La tour dite de Guillaume est du 14e siècle."

- Miséricordes de l'église Saint-Etienne (96)

: 49°10'54.5"N 0°22'23.2"W


Sur Wikimedia.org par Viault

 

Eglise Saint-Pierre

XIVe, XVIe et XIXe siècle. MH. Wikipedia

- Miséricordes de l'église Saint-Pierre
siège épiscopal à miséricorde représentant un homme accroupi malheureusement défiguré.

 

Eglise Saint-Jean

XIIIe au XVIe siècle. MH. Wikipedia

 

Eglise Saint-Nicolas

XIe au XVe siècle. MH. Wikipedia. Sur Base Mérimée
" Première mention de l'église en 1083. Edifice de style roman. En 1792, la paroisse est supprimée et l'église abrite alors une fabrique de balles en plomb, ainsi qu'une écurie puis un dépôt de fourrage jusqu'en 1931."

"L'église Saint-Nicolas, parfois appelée Saint-Nicolas-des-Champs, est une église fondée au XIe siècle dans le Bourg-l'Abbé de Caen." (wikipedia)

"Fondée vers 1083 par les moines de Saint-Etienne de Caen, Saint-Nicolas est l’église paroissiale des tenanciers de la grande abbaye." (lafabuleuseepopee.com)

Rue Saint-Nicolas : 49°11'01.9"N 0°22'31.0"W


Sur Google Street View

 

Eglise Saint-Ouen

XVe siècle. MH. Wikipedia

 

Eglise Saint-Paul

XXe siècle.

"Édifice aux lignes élégantes et aux beaux volumes, l’église Saint-Paul est une enfant de l’après-guerre. Elle a été bâtie entre 1949 et 1953, par les architectes Clos et Dupuis, avec les dommages du Vieux-Saint-Gilles. Dans le choeur, une grande fresque, grise et ocre, représente saint Paul sur le chemin de Damas. Elle est l’oeuvre de l’artiste breton Yves Trévedy, tout comme le chemin de croix et les vitraux. Saint-Paul a reçu le label « Patrimoine du XXè siècle »." (caen.fr)

Rue de la Fabrique : 49°11'10.8"N 0°23'21.3"W

Caen : Eglise Saint-Paul

 

Manoir des Gens d'armes

ou manoir de Nollent

XVe siècle. MH. Wikipedia

Rue Basse : 49°11'07.3"N 0°20'32.1"W

Caen : Manoir des Gens d'armes

Caen : Manoir des Gens d'armes - Caen : Manoir des Gens d'armes

 

Quartier Saint Jean Eudes-Saint Gilles :

Saint Jean Eudes-Saint Gilles (Wikipedia)
"Le quartier Saint Jean-Eudes Saint-Gilles est l'un des vingt quartiers de Caen. Il se situe à l'est de la ville...
Saint-Jean-Eudes :
"Le quartier voit le jour en 1921 avec la construction d'une cité ouvrière le long de la route de Ouistreham ; elle sert à loger des ouvriers de la SMN. Puis le quartier se structure autour d'une église, construite entre 1933 et 1944. Cette construction était nécessaire car auparavant, les paroissiens étaient obligés de se rendre en l'église Saint-Gilles située à 2 kilomètres. La gestion de la paroisse est confiée, jusqu'en 1997 aux eudistes"

 

Eglise Saint-Jean-Eudes

XXe siècle.

"Édifiée entre 1933 et 1944, l’église Saint-Jean-Eudes aurait dû être deux fois plus grande. Mais des problèmes liés à la nature du sol ont limité le projet initial. D’inspiration néo-romane, cette petite église intime abrite au fond de la nef une grande fresque : elle fut inaugurée en 1942 et représente des scènes de la vie de saint Jean Eudes. Autre particularité : les trois peintres s’y sont représentés eux-mêmes, ainsi que le curé et divers habitants de l’époque !" (caen.fr)

38 avenue du Calvados : 49°11'15.0"N 0°20'09.0"W

Caen : Eglise Saint-Jean-Eudes

 

Eglise Saint-Gilles

"Pendant la bataille de Caen, l’église est presque totalement détruite pendant les bombardements aériens. Pendant la reconstruction, les vestiges sont sécurisés et le site est aménagé en jardin public. Le transfert des dommages de guerre de l’église Saint-Gilles permet de construire l’église Saint-Paul au nord de la ville" (Wikipedia)

 

Vaucelles

"Le site de Vaucelles semble avoir été fréquenté depuis l'époque gallo-romaine. L'analyse de pierres utilisées pour la construction d'Aregenua (Vieux-la-Romaine) montre que les carrières de Vaucelles étaient déjà utilisées à cette époque. Toutefois, les traces d'occupations permanentes du site ne remontent qu'au VIIe-VIIIe siècles...
Le site de Vaucelles bénéficie d'une position avantageuse. Au pied d'une butte appelée « Mont-Aigu » (rue de Montaigu), une petite vallée (dont le nom est attesté sous les formes Vaucellis, Vaucheulles ou Waucelles, puis Vaucelles) relie la plaine de Caen à la vallée inondable de l'Orne, fleuve franchissable grâce à un gué, remplacé par un pont mentionné dès le IXe-Xe siècles. Les marais sont progressivement asséchés et la ville de Caen se développe à partir du milieu du Xe siècle. C'est également à cette époque que la paroisse de Vaucelles a probablement été fondée ; la première église dédiée à saint Michel est alors construite au sommet de la butte.
A partir du XIe-XIIe siècles, Vaucelles prend son essor en tant que faubourg de Caen. C'est la porte d'entrée méridionale de la cité fortifiée. Outre l'église mentionnée pour la première fois au XIe siècle, on trouvait à Vaucelles un système défensif (rue de la motte), des moulins appartenant à l'abbaye aux Hommes, des puits (rue du puits de Jacob) et un four à ban (qui se trouvait au no 5 rue du four)..." (Wikipedia)


cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

Eglise Saint-Michel de Vaucelles

XIIe, XVe, XVIe et XIXe siècle. MH. Wikipedia

Rue de l'Eglise de Vaucelles : 49°10'26.4"N 0°21'19.9"W

Caen : Eglise Saint-Michel de Vaucelles

Caen : Eglise Saint-Michel de Vaucelles

Caen : Eglise Saint-Michel de Vaucelles

Caen : Eglise Saint-Michel de Vaucelles

 

 

Caserne Quartier Paul Decaen

"Le quartier Claude Decaen est une ancienne caserne d'artillerie située à Caen, dans le quartier Sainte-Thérèse-Demi-Lune. Occupée à partir de 1913-1914, elle est détruite après sa cession à la ville de Caen à la fin des années 1980." (Wikipedia)

"1982, la lente désaffection Le ministère de la Défense permet à la Ville de récupérer 10 hectares sur les 15. Les derniers militaires présents quittent le site à la fin des années 80, les bâtiments sont entièrement démolis, sauf celui de l'infirmerie." (ouest-france.fr)

-
Sur Geoportail

 

 

Venoix

Venoix (Wikipedia)
"Venoix est un quartier de l'ouest de Caen, après avoir été une commune indépendante jusqu'en 1952"

 

Eglise Saint-Gerbold de Venoix

XIXe siècle.

"Bien que rattaché à Caen depuis 1952, Venoix a toujours conservé un petit côté « village ». Son église, de style néo-gothique, a été bâtie à partir de 1869. On peut y admirer notamment un grand tableau de Louis-Edouard Garrido..." (caen.fr)

Rue Henri Chéron : 49°10'21.4"N 0°23'39.1"W

Caen : Eglise Saint-Gerbold de Venoix

 

 

Hospice Saint-Louis :

Patrimoine-normand.com - Hôpital Saint Louis de Caen

L'hospice Saint-Louis, ou hôpital général de Caen, est un ancien établissement charitable fondé à Caen en 1655. Les locaux sont construits dans les années 1670 au sud du quartier Saint-Jean. Créé principalement pour interner les mendiants et vagabonds, l'établissement devient au XVIIIe siècle un lieu d’accueil des enfants abandonnés et orphelins, ainsi que des personnes âgées invalides ou impotentes. L'hospice Saint-Louis est transféré dans les locaux de l'ancienne abbaye aux Dames en 1908. Entre 1972 et 1984, l'hôpital se spécialise dans l’accueil de personne âgées et change de nom (centre pour personnes âgées, puis résidence la Charité).
... En 1908, le nouvel hôpital (actuel hôpital Clemenceau) est inauguré sur la route de Ouistreham et l'hospice Saint-Louis s'installe dans l'ancienne abbaye en 1914. La démolition de l'ancien établissement, retardée par la Première Guerre mondiale du fait de son utilisation comme hôpital militaire provisoire, est réalisée dans les années 1920. Malgré leur état de vétusté, seules sont conservées les tours Ès-Morts et Devers-les-Près, au sud du terrain, qui sont classées monuments historiques en 1921..." (Wikipedia)

 

 

Liens :