Frénouville

 

 

Eglise Saint-Martin

Reconstruction

L'église de Frénouville, en partie détruite en l'été 1944, est sous l'invocation de Saint-Martin comme la majorité de celles se trouvant sur d'anciennes voies romaines… La mairie a été réaménagée dans l'ancien presbytère…

Frénouville - Eglise Saint-Martin (reconstruction)

 

Château

XVIIIe
la construction se situe entre 1773-1816, selon les historiens qui ont étudié les diverses lignées des seigneurs de Frénouville…
Pendant l'occupation de la commune, le domaine servira de siège à la kommandantur locale… (ouest-france.fr)

Malheureusement, le château n'a plus son lustre d'antan, et il est peu visible de la route

28 rue du Maréchal Foch (49°08'07.5"N 0°14'52.7"W)

Château de Frénouville

Château de Frénouville


Sur J.Y. Merienne

 

Chapelle du Poirier

XVIIe siècle.
La chapelle a été fondée et donnée à l'abbaye de Troarn par Saffray, seigneur de Frénouville, vers 1160. Elle a été restaurée en 1781. (ouest-france.fr)

frenouville.fr - Les amis de la chapelle du Poirier

"Cette petite paroisse au sud de Cagny, et aujourd'hui réunie à Frenouville, a toujours son église ; mais elle avait été reconstruite dans le style moderne et n'offre rien d'intéressant." (A de Caumont 2-120)

Sur D225, entre Soliers et Frénouville (49°08'19.6"N 0°15'43.9"W)

Frénouville : chapelle du Poirier

Frénouville : chapelle du Poirier

 

If du cimetière

If du cimetière de la Chapelle du Poirier

Frénouville - If du cimetière de la chapelle du Poirier

 

Borne milliaire :

Borne milliaire (wikipedia)

"La colonne milliaire découverte à Frenouville en 1804 existe toujours dans le parc du château" (A de Caumont 2-120)

Voie romaine :

"A l’époque gallo-romaine, les itinéraires de Lisieux à Bayeux et de Lisieux à Vieux étaient communs jusqu’au Pont de la Valette sur le territoire de Frénouville. Les invasions barbares ruinèrent cette première civilisation." (PDF sur valesdunes.fr)

 

Sarcophages mérovingiens :

Sarcophages mérovingiens dans le nouveau cimetière (otvalesdunes.net)
La nécropole du "Drouly" IIIe-VIIe, qui comptait près de 800 individus (persee.fr)

 

 

Liens :