Vimont

 

 

À l’origine, Vimont était située vers l'actuelle ferme du Brasier. Mais aux XVIIe et XVIIIe, Vimont et son église (détruite en 1704) se sont déplacés vers la voie royale (aujourd’hui la Route nationale 13)… En 1826, la commune absorbe la commune voisine de Saint-Pierre-Oursin
(villesducalvados.free.fr)
On pense qu'autrefois, le village de Vimont se trouvait près de l'actuelle ferme du Brasier avec l'église démolie vers 1704. Aux XVIIe et XVIIIe, le manque de terres fut à l'origine de nombreux travaux d'assèchement de marais. Ceux de Vimont, impulsés par l'Abbé de Troarn et le Sieur Oursin présentaient l'intérêt particulier d'offrir des pâturages aux troupeaux qui marchaient vers Paris. Tout un réseau de canaux fut creusé dont le «Grand canal Oursin». De cette époque date «la vieille église» car une paroisse fut créée. L'exploitation était assurée par cinq grandes fermes dont la Ferme d'Argences et la Maison blanche. (otvalesdunes.net)

Les trois églises successives de Vimont ont été placées sous le vocable de Notre Dame de la Présentation.
L'église primitive située plus au nord (au village du Brasier), fut reconstruite près de la grande route (place de la Madelaine) en 1704.
Dans son journal, Abraham Le Marchand, marchand-drapier à Caen, note que le 5 Mai 1704, "on commence la petite église de Vimont à la pointe qui sépare le chemin de Paris de celui d'Argences.
Endommagée en août 1944, l'église est rasée en 1945 puis reconstruite en 1962. (vimont.fr)

 

Vimont avant les voitures :


Sur J.Y. Merienne

 

Eglise de la Présentation-de-Notre-Dame

1962. Reconstruction

Les trois églises successives de Vimont ont été placées sous le vocable de Notre Dame de la Présentation.

L'église primitive située plus au nord (au village du Brasier), fut reconstruite près de la grande route (place de la Madelaine) en 1704.
Dans son journal, Abraham Le Marchand, marchand-drapier à Caen, note que le 5 Mai 1704, "on commence la petite église de Vimont à la pointe qui sépare le chemin de Paris de celui d'Argences".

Endommagée en août 1944, l'église est rasée en 1945 puis reconstruite en 1962.
(vimont.fr) (otvalesdunes.net)

Vimont : Eglise de la Présentation-de-Notre-Dame

 

Château de Vimont

XVIIIe siècle. MH. Sur Base Mérimée

"Plusieurs habitations assez agréables bordent la route royale à Vimont. Le château a été possédé successivement, dans ces derniers temps, par M. Delaunay et par M. le comte de St.-Cricq. Il appartient à présenta M. Baudot, juge au tribunal de commerce de la Seine.
La famille de Saffrey possédait la seigneurie de Vimont au XIVe. siècle, et l'a conservée longtemps depuis." (A de Caumont 2-84)

 

Château de Vimont
Sur Wikimedia.org par Roi.dagobert

 

Franqueville et le nord de Vimont

Le territoire de Vimont s'étend au nord :
- vers le hameau de Franqueville (isolé, sans intérêt),
- vers Emiéville : la Vieille Eglise, le château de Saint-Pierre-Oursin, le Petit Château.

Ci-dessous, la route qui va vers Emiéville :
- à droite : la Vieille Eglise ; tout droit : le château de Saint-Pierre Oursin ; à gauche : le Petit Château ; derrière sur la droite : la ferme Saint-Gabriel

Vimont : Vers Emiéville

 

La Ferme Saint-Gabriel

Visible de loin. De beaux bâtiments... (49°08'21.6"N 0°12'12.1"W)

Vimont : Ferme Saint-Gabriel

 

La Vieille Eglise

Sans véritable intérêt sauf historique. Ce qu'il en reste a été reconverti en habitation.

(49°08'35.8"N 0°11'55.7"W)

Vimont : la Vieille Eglise

 

Château de Saint-Pierre Oursin

Aujourd’hui transformé en maison de convalescence.

(49°08'54.1"N 0°12'37.8"W)


Sur J.Y. Merienne

 

Le Petit Château

Nommé ainsi sur Geoportail.

Vers Emieville (49°08'17.1"N 0°13'11.0"W)

Le château est visible en empruntant l'avenue des Chênes, une route rectiligne qui rejoint la route de Paris.

Vimont : le Petit Château

Vimont : le Petit Château

Vimont : le Petit Château

 

 

Liens :

 

http://www.vimont.fr/index.php/decouvrir/patrimoine

http://www.valesdunes.fr/

"On pense qu’autrefois, le village de Vimont se trouvait près de l’actuelle ferme du Brasier avec l’église démolie vers 1704. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, le manque de terres fut à l’origine de nombreux travaux d’assèchement de marais. Ceux de Vimont, impulsés par l’Abbé de Troarn et le Sieur Oursin présentaient l’intérêt particulier d’offrir des pâturages aux troupeaux qui marchaient vers Paris. Tout un réseau de canaux fut creusé dont le «Grand canal Oursin». De cette époque date «la vieille église» car une paroisse fut créée. L’exploitation était assurée par cinq grandes fermes la Ferme d’Argences et la Maison blanche. La plantation des peupliers répondit plus tard à des besoins industriels."


Guide Office de Tourisme Valesdune.fr