Fleury-sur-Orne

 

 

Bataille de Normandie :

1944 : Régiment de Maisonneuve :

"Le 19 juillet, au lever du jour, alors que les combats font rage sur les hauteurs de Vaucelles, le régiment de Maisonneuve principalement composé de Québécois, se prépare à son baptême du feu. Quittant leur retranchement près de la prison vers 10 heures, les hommes du régiment de Maisonneuve traversent le pont Bailey mis en place quelques heures auparavant par le génie canadien..." (fleurysurorne.fr)

 

Allemagne

"Le village d'Allemagne, Alamannia ou Alemannia, sur la rive droite de l'Orne, près la route de Caen à Condé, avait jadis deux paroisses : St.-Martin ou la Haute-Allemagne et Notre-Dame de la Basse-Allemagne...
L'abbé De La rue rapporte, d'après le témoignage de Zozime, que vers l'an 406, les Alains ayant dévasté les parties de la Gaule déjà ravagées par les Saxons, s'établirent sur plusieurs points de ce pays, et qu'on donna le nom d'Alamannia à ces établissements ; il conclut de là que le village d'Allemagne pourrait avoir tiré son nom d'une colonie d'Alains ; cette conjecture me paraît tout-à-fait gratuite et dénuée de vraisemblance.
La partie du village qui avait la dénomination d'Allemagne la-Haute, occupe le plateau qui domine le bassin de l'Orne, tout près de la ville de Caen, et se trouve contiguë au territoire de Vaucelles ; les carrières qu'on y exploite depuis longtemps sur le bord de la rivière fournissent des pierres à bâtir d'une qualité supérieure." (A de Caumont 1-53)

 

Allemagne devient Fleury-sur-Orne :

"En 1916, pendant la Première Guerre mondiale, la commune a souhaité changer de nom car le nom d’Allemagne devenait difficile à porter. Fleury-Devant-Douaumont était en 1914 une commune de la Meuse (422 habitants, école, église, mairie, 13 commerçants, 10 agriculteurs propriétaires); elle fut détruite en 1916 pendant la 1ère Guerre Mondiale.
Le 23 Août 1916, le Conseil Municipal a décidé, en mémoire de cette commune détruite, de changer de nom et de l’appeler Fleury-sur-Orne." (fleurysurorne.fr)

 

Le massacre du gué d'Athis

"En 1047, le jeune Guillaume, duc de Normandie (qui n’est pas encore Guillaume le Conquérant) aidé par Henri Ier roi de France, mit fin à la révolte des barons normands à la bataille du Val-ès-Dunes, près des villages de Chicheboville, Secqueville et Bourguébus. Du champ de bataille, les rebelles refluent en désordre vers la vallée de l’Orne en empruntant un des deux chemins antiques qui menaient au gué d’Athis, sur la rivière Orne. Ils tentèrent par petits groupes de trois à sept hommes de franchir l’Orne au gué d’Athis entre Saint-André-sur-Orne et Fleury-sur-Orne (« entre Fontenay et Allemagnes », comme il est raconté dans le Roman de Rou en 1160). Surpris par la montée des eaux et la vitesse du courant, massacrés par leurs poursuivants, les cavaliers et leurs chevaux se noient. Emportés en grand nombre par le courant, les corps des chevaliers massacrés bloquèrent le moulin de Bourbillon au niveau de l’actuelle Ile Enchantée. Guillaume devint alors le maître incontesté du duché de Normandie et GRIMOULT-DU-PLESSIS est dessaisi de sa seigneurie."
(fleurysurorne.fr)

 

Carrières exploitant la pierre de Caen

"L’activité des carrières exploitant la pierre de Caen cessa à la fin des années 1950, après la Reconstruction de Caen, le béton étant alors le matériau le plus utilisé dans la construction. Certaines seront utilisées pour la culture du champignon de Paris jusqu’en 2010." (fleurysurorne.fr)

 

Eglise Notre-Dame de Basse-Allemagne

XIe et XIIe siècle. Clocher aux MH, wikipedia, le reste du bâtiment, construit en 1845 dans un style néogothique, est moins intéressant.
Ce lieu de culte destiné aux habitants de Basse-Allemagne fut construit à flanc de coteau à proximité de l'ancienne route d'Angers et du bac d'Athis. (wikipedia)
Photos sur Base Mérimée

"Vers les XIe – XIIe siècle l’église Notre-Dame de Basse-Allemagne est construite. Ce lieu de culte destiné aux habitants de Basse-Allemagne fut construit à flanc de coteau à proximité de l’ancienne route d’Angers et du bac d’Athis." (fleurysurorne.fr)

Rue de la Vieille Eglise : 49°08'22.5"N 0°23'11.9"W

Fleury-sur-Orne : Eglise Notre-Dame de Basse-Allemagne

Fleury-sur-Orne : Eglise Notre-Dame de Basse-Allemagne - Fleury-sur-Orne : Eglise Notre-Dame de Basse-Allemagne

Fleury-sur-Orne : Eglise Notre-Dame de Basse-Allemagne

 

Eglise Saint-Martin de Haute-Allemagne

XIXe siècle
Photos sur Base Mérimée

Le bourg de Haute-Allemagne s'est développé autour de l'église Saint-Martin ; celle-ci est plus récente que l'église de Basse-Allemagne (XIXe siècle). Le centre-ville, peu touché par les bombardements de 1944, est composé de quelques rues aux vieilles maisons en pierre de Caen. (wikipedia)

Rue Bouquet : 49°08'57.2"N 0°22'31.4"W


Sur Wikimedia.org

 

Manoir Sainte-Croix

XVIe, XIXe siècle (1830)

"Vers 1600, le Château Sainte Croix dit le Manoir est construit." (fleurysurorne.fr)

Le manoir Sainte-Croix a vécu au rythme de la guerre (ouest-france.fr)
"Le régiment de Maisonneuve libère Fleury, le 19 juillet 1944, mais le manoir Sainte-Croix n'a pas été épargné par les bombardements et les combats : « Mon grand-père a relevé 600 trous d'obus sur l'ensemble de la propriété, sans compter les impacts encore visibles sur les murs. »
Contre l'avis des architectes et alors qu'ils dorment « dans ce qui restait de l'écurie » pendant de longs mois, la famille s'y réinstalle après la guerre. Il retrouvera sa splendeur au prix de lourds travaux de rénovation et de reconstruction...
En 1941, la Wehrmacht réquisitionne le manoir et « 200 soldats sont logés dans l'aile gauche, c'est-à-dire le grand bâtiment qui date de 1830, avec 40 chevaux installés dans les communs »...
En août 1944, ce sont 130 soldats Anglais qui vont y élire domicile quelques semaines. Le manoir Sainte-Croix n'est plus que ruines, mais il est libéré et s'apprête à être rendu à ses propriétaires..."

"un lieu chargé d'histoire qui vous accueille maintenant pour des séminaires jusqu'à 40 personnes." (calvados-tourisme.com)

https://www.ptitchefacademy.com/

61 rue de Saint-André : 49°08'31.8"N 0°23'17.4"W


Sur Google Street View


Sur J.Y. Merienne

 

Maison au 71 rue de Saint-André

XVIIIe siècle (1717). MH. Sur Base Mérimée
" Propriété construite en 1717, représentant un type de demeure urbaine érigée entre cour et jardin d'agrément avec deux pavillons d'entrée, qui trouve son inspiration dans les modèles urbains classiques."

71 rue de Saint-André : 49°08'27.3"N 0°23'24.1"W

 

Château au 77 rue de Saint-André

77 rue de Saint-André : 49°08'20.1"N 0°23'28.3"W

Château de Fleury-sur-Orne

Château de Fleury-sur-Orne


Sur J.Y. Merienne

 

L'Île enchantée

Rue de Saint-André : 49°09'04.1"N 0°22'35.2"W

Fleury-sur-Orne : L'Île enchantée

Fleury-sur-Orne : L'Île enchantée

 

Voir aussi :

- Maison sur l'avenue d'Harcourt. Cette maison offre un bon exemple d'une toiture à la Philibert de l'Orne.

 

 

Liens :

 

https://fleurysurorne.fr/cadre-de-vie/decouvrir-fleury/l-histoire-de-fleury-sur-orne/