Cambremer

 

 

Grandouet, Saint-Aubin-sur-Algot et Saint-Pair-du-Mont :

"En 1972, la commune de Grandouet ainsi que celles de Saint-Aubin-sur-Algot et Saint-Pair-du-Mont sont incorporées à Cambremer"

 

"Cambremer, Camera Omeri, Cambremarium, Cambremare.
Ce chef-lieu de canton doit avoir une origine ancienne; aujourd'hui les maisons du bourg sont disposées, à peu près comme à Beuvron, sur deux lignes encadrant une place allongée que l'on pourrait comparer à une large rue. Des halles occupent un côté de la place." (A de Caumont 4-154)
"Le bourg de Cambremer était une des sept baronnies qui appartenaient à l'évcché de Bayeux." (A de Caumont 4-156)

 

Eglise Saint-Denis

XIe-XIIe siècle. Clocher aux MH, wikipedia

"L'église, reconstruite à diverses époques, présente très-peu d'intérêt : la tour seulement () mérite l'attention : elle appartient au style roman ; on y voit des arcatures, deux fenêtres cintrées sur chaque face, un entablement orné de mudillons.
La pyramide quadrangulaire du toit, couverte en ardoise, est tronquée à une certaine hauteur et couronnée d'une flèche en bois à huit pans, établie en encorbellement sur le sommet tronqué de la pyramide quadrangulaire.
Le Pays-d'Auge nous offre plusieurs exemples de cette disposition dans les pyramides en bois qui terminent les tours de la contrée. Comme on y a très-rarement employé la pierre pour les flèches, et qu'elles y sont presque toutes en bois recouvert d'ardoise ou d'essente, il n'est pas surprenant que nous y trouvions des combinaisons qui ne se rencontrent pas dans l'arrondissement de Caen, ni dans celui de Bayeux. Les pyramides en bois dont je parle appartiennent, je crois, pour la plupart, à diverses époques : depuis le XVe. ou le XVIe. siècle jusqu'au XVIIIe.
Il y avait autrefois deux chapelles formant transept : une seule en style gothique existe encore ; l'autre, qui était du côté de la place actuelle (autrefois cimetière), appartenait en dernier lieu aux Baril de Saint-Laurent; elle a été détruite.
Pour revenir à la partie romane de la tour, on sait que Henri, évêque de Bayeux, dédia l'église vers l'année 1188 et en fit une prébende. Je suppose que la tour que nous voyons était celle de l'église dédiée à cette époque" (A de Caumont 4-155)

Cambremer : Eglise Saint-Denis

Cambremer : Eglise Saint-Denis

 

Le Cadran

Ancien relais de poste dont les aiguilles du Cadran n’indiquaient pas l’heure, mais l’arrivée ou le départ des diligences. (cambremer.fr)

Sur la RD50, à l’angle de la RD85 (49°08'29.1"N 0°03'42.3"E)

Cambremer : Le Cadran


Sur J.Y. Merienne

 

Château les Bruyères

XIXe siècle. wikipedia

"L'hôtel de charme était en vente depuis 2013. Il a été acquis par Philippe Druon, avocat parisien, qui va le transformer en haras pour l'élevage de chevaux de selle français." (ouest-france.fr)
"L'avocat parisien Philippe Druon a acquis le château les Bruyères à Cambremer. L'objectif : y installer le haras des Adélïs, et accueillir des pur-sang." (actu.fr)

Près du Cadran, sur D85 (49°08'42.0"N 0°03'41.9"E)

 

Manoir de Cantepie

XVIe, XVIIe siècles. wikipedia

"Le manoir de Cantepie est un édifice situé au bout d'une allée sur la route de Lisieux à Caen au lieu-dit le Cadran, sur la commune de Cambremer. Le manoir est situé presque en face de l'ensemble de bâtiments, auberge ou relais de poste, qui a donné son nom au carrefour. Il est composé d'un logis et de deux corps de communs construits au XIXe siècle dans le style néo-normand. "

Chambres d'hôtes (agesofcastles.com)

Près du Cadran, sur D50 (49°08'22.1"N 0°03'53.2"E)

Cambremer : Manoir de Cantepie


Sur Wikimapia.org par Pimprenel

 

Manoir du Bais

XVe, XVIe, MH, wikipedia

"Manoir du Bais, dont les douves, la poterne avec son pont, le corps du bâtiment des communs attenant (façades et toitures), l’ancien colombier et l’ancien pressoir (façades et toitures), ainsi que le salon du logis avec son papier peint hollandais, sont classés au titre des monuments historiques"

Ce manoir est vraiment une merveille... (cambremer.fr)

"Il existe, sur le territoire de Cambremer, un petit manoir qui a conservé ses fossés profonds, bien qu'il ait été en partie détruit au moment de la Révolution. Il se nomme le Bais, et ce nom se trouve intimement uni à celui de Louis Thibault du Bois du Bais, qui y est décédé le 1er. novembre 1834, et dont le fils le possède encore aujourd'hui. En 1540, Robert le Gouez prenait le titre de sieur du Bais : il avait été anobli aux Francs-Fiefs"
(A de Caumont 4-158)

Au nord, sur D85 (route de Rumesnil) (49°10'00.8"N 0°02'38.3"E)


Sur ateliergrandguillot.com

 

Manoir du Montargis

XIIe, XVe, XVIe siècle. MH

"Prieuré de Montargis.—Sur le sommet du Montargis, espèce de cap qui domine la contrée, se voient encore des fossés et un vallum en terre. Au milieu de cette enceinte, qui dominait le passage de la vallée de Corbon, fort difficile, à ce qu'il paraît, au moyen-âge à cause du mauvais état de la chaussée, existait un prieuré. La chapelle se voit encore; elle fait partie des bâtiments de la ferme qui a remplacé le prieuré. Cette chapelle est romane, en grande partie, et les murs montrent un petit appareil qui paraît ancien. D'abord sous l'invocation de Saint-Sauveur, elle fut ensuite dédiée à sainte Anne."
(A de Caumont 4-158)

En pleine campagne, très à l'ouest, grande propriété (49°09'01.0"N 0°00'34.1"E) Invisible.

 

Les Mondeaux

La Teurgoule de Cambremer : Lieu-dit Ferme Des Mondeaux, 14340 Cambremer

Au nord-ouest, proche d'Englesqueville et de la D85 (49°09'37.7"N 0°01'38.5"E)


Sur Google Street View

 

Manoir Le Fresnay : 2630 Route Denglesqueville, 14340 Cambremer

 

 

Liens :

 

Cambremer.fr - Les immanquables

beuvroncambremer.com - Chambres d'hôtes