Victot-Pontfol

 

 

Victot, Les Authieux-sur-Corbon et Pontfol :

En 1858, Victot (120 habitants en 1856) absorbe Les Authieux-sur-Corbon (57 habitants) et Pontfol (114 habitants)

"L'église des Authieux-sur-Corbon a été démolie il y a 35 ans environ ; la paroisse a été réunie à Victot.
Cette église avait de petites dimensions et offrait peu d'intérêt, si l'on s'en rapporte au souvenir de ceux qui l'ont vue debout...
En général, dans les communes nommées Les Authieux, Altaria, nous avons trouvé deux églises ou chapelles : j'ignore s'il en a existé deux aux Authieux-sur-Corbon à une époque ancienne." (A de Caumont 4-150)

 

Au nord-ouest = Victot (église, château, école)
A l'est = Pontfol (chapelle, haras de Bouttemont et plus haut le manoir de la Vigannerie)
Au sud = Les Authieux-sur-Corbon


Sur Geoportail

 

Eglise de Victot

XIXe siècle. Reconstruction ? L'ancienne était sous l'invocation de Saint-Denis.

Sur D49 (49°09'54.2"N 0°01'05.6"W)

Eglise Saint-Denis de Victot

Eglise Saint-Denis de Victot

Eglise Saint-Denis de Victot - Eglise Saint-Denis de Victot

Eglise Saint-Denis de Victot

 

Château de Victot

XVIe siècle. MH, wikipedia

"construit pour la famille Boutin et acheté en 1798 par Pierre Aumont, fournisseur en chevaux des armées napoléoniennes. Les façades, les toitures et les douves font l'objet d'un classement au titre des Monuments historiques depuis le 27 juillet 1953, le reste, y compris les bâtiments du haras et l'ancienne église paroissiale Saint-Denis de Victot, est inscrit (wikipedia)

"Le château de Victot, construit en brique et en pierre de taille, avec ses tourelles, ses toits garnis encore de tuiles vernies, ses fossés pleins d'eau, nous montre ce qu'était, à la fin du XVIe. siècle, l'architecture des châteaux en pierre dans cette partie du Calvados...

Victot eut d'abord des seigneurs qui portèrent son nom. Calin Labbey, écuyer du connétable Duguesclin, qui fait la tige de la maison de Labbey de La Roque, épousa Isabelle de Victot, fille de Jean de Victot, écuyer. A la fin du XIVe. siècle, Robert Caperon était seigneur patron de St. -Denis de Victot; au XVIe ., c'est la famille Boutin que nous trouvons en possession de la terre. En 15&0, Michel Boutin fit ses preuves devant les Élus de Lisieux. Philippe Boutin, seigneur de Victot, entra en partage avec Robert de Tournebu, seigneur de Pont-Mauvoisin et bailli de Lisieux, des biens du président de Croismare, le 15 mars 1595, comme ayant épousé Geneviève de Boutin.
Les Boutin étaient encore en possession de Victot à la fin du XVIIIe. siècle.
Cette famille était originaire de la vicomte de Vire." (A de Caumont 4-149)

En face l'église (49°09'58.8"N 0°00'56.9"W)

Victot-Pontfol : Château de Victot

Victot-Pontfol : Château de Victot

 

Chapelle du château

Chapelle Saint-Denis et cimetière

En face de l'église (49°09'57.6"N 0°01'01.0"W)

Chapelle Saint-Denis

 

Ecole (Mairie)

Sur D49 (49°09'47.4"N 0°00'56.9"W)

Ancienne école de Victot (Mairie)

 

Maison normande

Près de l'école. Sur D49 (49°09'49.2"N 0°01'03.7"W)

 

Manoir du Vieux-Conches

"Outre le château de Victot, il y a, sur le territoire de la paroisse, un manoir qui se nomme le Vieux-Conches ; on y trouve une chapelle fondée sous l'invocation de saint Martin." (A de Caumont 4-150)

Sur D49 (49°10'04.6"N 0°01'50.0"W) Invisible


Sur Google Street View

 

Pontfol

 

 

Haras de Bouttemont

Site officiel :
http://bouttemont.fr/

Sur D16 (49°10'01.9"N 0°00'11.7"E)

Victot-Pontfol : Haras de Bouttemont

Victot-Pontfol : Haras de Bouttemont

 

Manoir de la Vigannerie

https://www.calvados-dupont.fr/

Appelé "La Vigagnerie" par Arcisse de Caumont :

"Manoir de la Vigagnerie. —Le manoir de la Vigagnerie était un fief sur Pontfol. Ce manoir, construit en bois, avait une chapelle, et probablement des fossés ; le tout a été démoli, il y a quelques années, et reconstruit par le propriétaire, M. Goupil de Pontfol, membre de l'Association normande. On y voyait deux magnifiques épis en terre cuite : ces deux épis occupaient les deux extrémités du toit du manoir. M. Goupil, forcé de les démonter quand il a détruit l'édifice dont ils formaient le couronnement, les a fait déposer sur des tablettes. Là, on peut les examiner de près et voir comment les pièces creuses, posées les unes au-dessus des autres, et maintenues au centre par une longue lige de fer formaient l'élégant assemblage dont le dessin ci-joint offre l'image parfaitement exacte. C'est, comme on le voit, un vase élégamment monté sur un piédestal et duquel sortent quatre tiges qui s'inclinent et se terminent en fleur d'artichaut. Le tout est surmonté d'une pomme sur laquelle un pélican se saigne pour nourrir ses petits de son sang. Le bleu, le vert, le blanc et le jaune sont les couleurs dominantes de la couverte métallique qui a conservé tout son éclat après deux ou trois siècles : tout porte à croire, en effet, que cet épi date de la fin du XVIe. siècle. Le manoir sur lequel il se trouvait paraissait en effet de celte date." (A de Caumont 4-181)

Sur D16 (49°10'29.5"N 0°00'25.8"E)


Sur calvados-dupont.fr

 

Chapelle Saint-Martin de Pontfol

reste de l'ancienne église de Pontfol. L'église des Authieux-sur-Corbon a été détruite au début du XIXe.

"L'église de Pontfol est peu intéressante. La façade moderne, ajoutée à l'église ancienne, offre un portail toscan surmonté d'une tour carrée avec fenêtres en ogives, mais de ces ogives comme essayaient de les faire les maçons de campagne il y a quelques années, c'est-à-dire qu'elles sont disgracieuses."
(A de Caumont 4-180)

Chemin de Pontfol (49°09'52.0"N 0°00'20.9"E)

Chapelle Saint-Martin de Pontfol

Chapelle Saint-Martin de Pontfol

 

Manoir de Pontfol

Sur beuvroncambremer.com

Chemin de Pontfol, après la chapelle (49°09'51.4"N 0°00'25.1"E)


Sur chambresdhotes.org


Sur chambres-hotes.fr

 

Voir aussi :

- Le Manoir du Lieu-Collet. Au nord, sur D117 (49°11'02.4"N 0°01'07.3"W)

 

 

Liens :

 

http://www.societehistoriquedelisieux.fr/?p=6925