Gerrots

 

 

Vers 1850, Arcisse de Caumont écrivait :

"Le seigneur nommait à la cure. D'après le Pouillé de Lisieux, c'était, au XIVe. siècle, Jean de Gueroz, probablement le père de Jeanne de Gerros, héritière de cette terre et première femme de Richard de Tournebu, fils de Robert de Tournebu, seigneur d'Auvillers...
La paroisse de Gerrots est maintenant réunie à St.-Aubin-Lébisey, mais l'église est entretenue avec beaucoup de soin..." (A de Caumont 4-135)

 

Eglise Saint-Martin

XIe siècle, remaniée

L'église est du style roman le plus simple : succession d'une nef (XVIIe siècle) couverte de tuiles, et d'un choeur plus ancien, couvert d'ardoises. Au-dessus de l'entrée ouest, une petite tour carrée surmontée d'une flèche, tient lieu de clocher.

"L'église de Gerrots se trouve dans la vallée, au pied de l'éminence sur laquelle est construite celle de St.-Aubin; elle se compose d'une nef et d'un choeur rectangulaires. Le choeur est en retrait sur la nef.
Les parties les plus caractérisées et les plus anciennes sont le chevet et le mur septentrional du choeur ; le chevet conserve trois contreforts et trois fenêtres étroites, cintrées, disposées en triangle, deux à la hauteur des fenêtres ordinaires et une à la partie supérieure du gable, disposition que j'ai trouvée quelquefois dans les églises non voûtées. (1)
Des fenêtres de même forme existent dans le mur latéral du nord, qui me paraît, comme le chevet, pouvoir être rapporté à la fin du XIIe. siècle ; la corniche est sans moulures, simplement taillée en biseau.
Le reste de l'église a été reconstruit, en grande partie ; ainsi la façade, avec sa porte carrée légèrement arquée, peut dater d'un siècle. Toutes les fenêtres sont modernes et il n'y a qu'un an qu'on a reconstruit en briques le mur méridional du choeur. Il est possible pourtant que quelques parties des murs anciens de la nef aient été conservées dans les reconstructions faites à diverses époques. La lour pyramidale, en bois et couverte d'ardoise, s'élève à plomb de la façade occidentale.
(1) On comprend que, dans les églises dont la charpente était dissimulée par des lambris en bois qui s'élevaient bien plus haut que les voûtes en pierre sous le toit, des fenêtres pouvaient être placées presqu'au sommet du triangle formé par le gable." (A de Caumont 4-134)

"Le grand-autel est couronné d'un fronton coupé, porté sur deux colonnes corinthiennes et accompagné de deux niches dans lesquelles se trouvent : du côté de l'épître, saint Lubin, et du côté de l'évangile, saint Martin. Le prolongement de la boiserie est porté, de chaque côté, par une colonne corinthienne semblable à celles de l'autel avec lequel se lie ce lambris, destiné à garnir le fond de l'église.
Le tabernacle est un dôme orné de plusieurs étages et garni de niches. Ce type de tabernacles a été assez heureusement exécuté, au siècle dernier, dans plusieurs églises rurales." (A de Caumont 4-135)

Sur D146A : 49°11'33.3"N 0°00'17.2"W

Gerrots : Eglise Saint-Martin

Gerrots : Eglise Saint-Martin

Gerrots : Eglise Saint-Martin

Gerrots : Eglise Saint-Martin

Gerrots : Eglise Saint-Martin

Gerrots : Eglise Saint-Martin

 

Chateau de Gerrots

Ne pas confondre avec le Manoir de la Cour Gasnel, au sud est du village, près de la mairie.

Au nord de l'église. Sur D146A : 49°11'51.5"N 0°00'16.2"W

Chateau de Gerrots

Chateau de Gerrots


D'autres photos sur J.Y. Merienne

 

Maison normande

Au nord de l'église. Sur D146A : 49°11'45.2"N 0°00'24.0"W

Gerrots : Maison normande

 

Motte castrale de la Cour des Domaines

Moyen-Age. MH. wikipedia. Sur Base Mérimée

Proche de D85 : 49°11'26.2"N 0°00'38.5"E

 

Manoir de la Cour Gasnel

Sur D85 : 49°11'17.7"N 0°01'13.2"E

 

 

Liens :