Rumesnil

 

 

Cadastre de 1812

Sur archives.calvados.fr


agrandir sur archives.calvados.fr

 

Eglise Saint-Pierre

XIXe siècle.

L'ancienne église a été détruite par un incendie en 1878 :
"Mai 1878 - Orage. - Un violent orage s'est abattu samedi matin sur le Calvados, la foudre est tombée à divers endroits. Vers 8 heures, le tonnerre grondait et faisait fracas, toute la contrée comprise entre Crèvecoeur et Bonnebosq était en feu. Vers huit heures, le fluide frappait le clocher de Rumesnil, fondait les cloches, et en moins d'une heure, cette coquette église était la proie des flammes. Tout est brûlé, les saints, les chapelles, le mobilier, il ne reste que les quatre murs de clôture. Les pompiers de Bonnebosq n'y ont rien fait, pas plus que ceux de Cambremer..."
(J.Y. Merienne)

Sur D117 : 49°11'02.0"N 0°01'42.1"E

Rumesnil : Eglise Saint-Pierre

Rumesnil : Eglise Saint-Pierre

Rumesnil : Eglise Saint-Pierre
2017-07-08


agrandir sur archives.calvados.fr

 

Mairie / ancienne école

Au carrefour entre D86, direction Dozulé, et D117, direction Beuvron : 49°11'05.4"N 0°01'47.0"E

Rumesnil : Mairie / ancienne école

Rumesnil : Mairie / ancienne école

 

Vierge

 

Rumesnil : Vierge

Rumesnil : Vierge

 

Le Manoir

"L'édifice ici décrit est très original : ce n'est pas un bâtiment résidentiel à deux ou trois niveaux, comme la plupart des « manoirs » français ou normands contemporains, mais un grand hall s'élevant du sol jusqu'au faîtage, accolé sous le même toit à une partie comportant deux niveaux. Ce programme « ... relève d'une tradition anglo- normande, dominante entre 1 125 et 1225, qui régressera au profit du logis à étages dans les siècles suivants » : Rumesnil montre qu'en fait cette tradition persiste bien au-delà et qu'elle connaît une évolution propre..."
Le manoir de Rumesnil,Pierre Garrigou Grandchamp (persee.fr) (PDF sur persee.fr)

Grange aux dîmes ou manoir ?

D'après Arcisse de Caumont :

"La population actuelle est d'environ 200 habitants. A une petite distance au nord-ouest de l'église, on voit une ancienne grange aux dîmes qui a été dessinée par M. Bouet." (A de Caumont 4-185)

D'après Pierre Garrigou Grandchamp :

"Le manoir de Rumesnil, faussement appelé 'La Grange aux Dîmes' : un hall médiéval à bas-côté au centre de la Normandie », dans Bulletin de la Société des antiquaires de Normandie, t. LXI, 1990-1993 (1998), p. 119-144 (13 fig. dans le texte)."
Le manoir de Rumesnil,Pierre Garrigou Grandchamp (persee.fr) (PDF sur persee.fr)

Derrière l'église. Accessible par D85 : 49°11'04.7"N 0°01'36.7"E


Sur Google Street View

 

Saint-Gilles-de-Livet

Ancienne paroisse et commune rattachée à Rumesnil en 1840

Cadastre de 1812 sur : archives.calvados.fr


cliquer pour agrandir et consulter sur archives.calvados.fr

 

Chapelle Saint-Gilles de Saint-Gilles-de-Livet

XIIIe siècle.

"L'église de Livet est, comme un grand nombre de celles du Pays-d'Auge, difficile à dater, par la raison que l'appareil assez régulier, mais repris dans quelques parties, n'offre pas de caractères suffisamment indicatifs d'une époque particulière. Les fenêtres de la nef ont toutes été refaites de forme carrée.
Le choeur paraît du XVIe. siècle, à en juger par ses ouvertures en accolade ; mais il est possible que les murs soient plus anciens. Des contreforts garnissent le chevet.
La tour, en bois, se termine en flèche aiguë comme la plupart des églises de la contrée ; elle est couverte d'ardoise...
L'église de Livet est aujourd'hui une propriété particulière : Mme. veuve Brion l'a achetée de la commune et la fait entretenir." (A de Caumont 4-182)

Sur le bord de la D16 : 49°10'48.0"N 0°01'26.7"E

(Les automobilistes roulent comme des fous et il est difficile de s'arrêter pour la photographier)

Chapelle Saint-Gilles de Saint-Gilles-de-Livet

Chapelle Saint-Gilles de Saint-Gilles-de-Livet
2016-10-23

 

Grange à dîmes (ou manoir) de Saint-Gilles-de-Livet

XVIe siècle. MH, wikipedia. Sur Base Mérimée

"C'est une belle construction de la fin du XVe siècle, édifiée en pans de bois, dont l'étage forme encorbellement sur la façade principale." (wikipedia)

"« Le Manoir de Saint-Gilles-de-Livet conserve un joli bâtiment en colombage appelé « Grange aux dîmes »" (societehistoriquedelisieux.fr)

Derrière l'église : 49°10'47.8"N 0°01'20.3"E (Invisible)


Sur Base Mérimée


sur etudiant.aujourdhui.fr

 

Les Groisilliers

Ancienne paroisse et commune rattachée à Rumesnil en 1840


cliquer pour agrandir et consulter sur archives.calvados.fr - Voir aussi : archives.calvados.fr

 

Eglise des Groiselliers :

Il n'y a plus de trace de l'église Notre-Dame de l'ancienne paroisse des Groiselliers

Le village des Groiselliers apparaît sur les cartes de Cassini

"Il ne reste plus de traces de l'église des Groseilliers, démolie depuis longtemps déjà : la paroisse est réunie à Rumesnil...
On comptait aux Groseilliers 4 feux privilégiés et 7 feux taillables." (A de Caumont 4-183)

 

Manoir des Groisilliers

XVIIIe siècle. MH, wikipedia. Sur Base Mérimée
"Ancien prieuré-cure de l'Ordre de Prémontré, unique rescapé de la Révolution en pays d'Auge. L'édifice relève, avec ses dépendances agricoles et ses clos, de la famille des manoirs du 18e siècle. Il est représentatif de la construction en pan de bois au 18e siècle en pays d'Auge.
Protection : Les façades et les toitures du logis et des communs ; le sol de la parcelle de l'ancienne église ; la pièce d'eau (cad. C 17, 20, lieudit Cour de l'Ancien presbytère, 18, lieudit Les Groisilliers)"

Très isolé, accessible par l'est, Chemin de Rumesnil sur D117 : 49°11'05.7"N 0°00'20.6"E (Invisible ?)


Sur Google Maps - Voir aussi sur Geoportail

 

 

Liens :

 

Rumesnil sur societehistoriquedelisieux.fr