Tourgéville

 

 

"Le village de Tourgéville est situé à trois kilomètres de Touques, sur le bord de la route de Trouville à Dives." (A de Caumont 4-233)

 

Vieilles Chaumières

Tourgéville : chaumière


Sur J.Y. Merienne

 

Eglise Saint-Pierre

XIIe siècle en partie.

"L'église offre l'assemblage de plusieurs styles.
Elle se compose d'une nef avec bas-côtés irréguliers et d'un choeur sans collatéraux.
La nef a été allongée d'une travée au XVIIIe. siècle. Le portail occidental a été construit à cette époque, ainsi que l'indique la date de 1751, gravée sur la porte. Cette porte est accompagnée de deux pilastres, avec refends, qui supportent un fronton circulaire. Elle est surmontée d'une fenêtre à arc surbaissé, décorée, dans la partie supérieure, de deux têtes d'ange. Deux fenêtres, l'une à plein-cintre, l'autre flamboyante, éclairent les extrémités des bas-côtés. Le portail est surmonté d'un large clocher, construit en charpente et recouvert en essente, terminé par une pyramide hexagone. Ce clocher s'appuie, à l'intérieur, sur de larges arcades cintrées, formant une espèce de vestibule ou narthex.
La nef se compose de trois travées. La première travée est moderne ; les deux autres datent des XIIIe. et XIVe. siècles. L'une des colonnes qui supportent les arcades est flanquée de quatre colonnettes, dont les chapiteaux sont composés de feuilles recourbées en volute. Cette colonne a été creusée pour y placer un bénitier. Les chapiteaux qui terminent les autres colonnes sont ornés de feuilles de chou frisé ; sur l'un d'eux sont représentés des calices...

Le mur, construit en grand appareil, présente à l'extérieur quelques chaînes horizontales en caillou noir. L'archivolte de la fenêtre qui éclaire la chapelle, du côté du midi, se termine par deux bustes d'anges, dont les ailes sont relevées; l'un de ces anges lient un écusson avec le mot 3Jii)5, en lettres gothiques ; l'autre tient également un écusson avec clefs disposées en sautoir. Cette chapelle est flanquée de deux contreforts, dont l'un est prismatique.."

Le choeur, en retraite sur la nef, date de la fin du XIIe. siècle ou du commencement du XIIIe. Il est éclairé au nord par trois fenêtres entourées d'un tore, étroites à l'extérieur et ébrasées à l'intérieur. Les fenêtres du côté du midi ont perdu, à l'intérieur, leur forme primitive ; repercées pendant la dernière période ogivale, elles sont formées d'ogives aiguës et ornées de moulures en gorge ; à l'extérieur, leur archivolte se termine par des têtes d'animaux.
Le mur septentrional, construit en grand appareil, est flanqué de trois contreforts peu saillants qui datent de la fin du XIIe. siècle ou du commencement du XIIIe. (A de Caumont 4-233)

 

Tourgéville : Eglise Saint-Pierre

Tourgéville : Eglise Saint-Pierre - Tourgéville : Eglise Saint-Pierre

Tourgéville : Eglise Saint-Pierre

 

Manoirs

Ils sont tous invisibles. La richesse se cache près de Deauville...

 

Manoir de Glatigny

XVIe et XVIIe siècles, MH, wikipedia. Sur Base Mérimée
"Le manoir de Glatigny fut construit au 16e siècle, et un pressoir fut construit à cette même époque. Le bâtiment du pressoir, couvert en chaume, est en pan de bois hourdis de torchis reposant sur une assise en pierre. Il abrite un tour à pommes à traction animale et une presse à longue étreinte."

"Sur la commune de Tourgéville, vers l'extrémité ouest, on trouve le château de Glatigny dont je donne l'esquisse, page 238, et qui doit, en partie au moins, remonter au règne de Louis XIII ou aux premiers temps de celui de Louis XIV ; il appartient à la famille de Talaru." (A de Caumont 4-237)

D278A ou Chemin des Champs Braches (49°18'15.1"N 0°05'31.4"E) Invisible

Par Chemin des Champs Braches :


Sur Google Street View


Sur Base Mérimée

 

Manoir de Clairefontaine

XIXe siècle, MH

(49°20'26.6"N 0°03'33.0"E)

 

Manoir de la Pipardière

XVe et XVIe siècles, MH, wikipedia. Sur Base Mérimée
"Manoir typique de l'architecture normande des 15e et 16e siècles. L'autorisation de déplacement du manoir de Livarot à Tourgeville a été donnée le 28 août 1991 par le ministre de la Culture."

Alors que ce bâtiment était sur la commune de Livarot (voir page suivante) il a été reconstruit au début des années 1990 sur Tourgéville.

(49°18'00.5"N 0°05'26.7"E)


Sur Base Mérimée

 

Manoir de la Poterie

XVIe et XVIIe siècles, MH

Sur D278 (49°18'46.1"N 0°05'58.4"E) Invisible


Sur Google Street View

 

Quai au coq :

"C'est sur la commune de Tourgéville qu'est situé le quai au Coq, sur la Touque, en face du bourg de ce nom. Ce quai fut élargi, en 1731, aux dépens du terrain appartenant au sieur de Clacy, auquel le roi accorda, comme indemnité, droit de passage sur chaque barrique de vin, etc., etc., à des conditions qui sont relatées dans les lettres-patentes qui furent données (Voir Collection de D. Le Noir, v. G7, p. &99)." (A de Caumont 4-237)

 

 

Liens :

 

http://www.tourgeville.fr/fr/information/42490/patrimoine