Formigny

 

 

Au nord : l'église
Sur la D613 : la colonne d'Arcisse de Caumont, la Chapelle Saint-Louis et le Monument commémoratif
Au sud : Engranville


Sur Geoportail

 

Eglise Saint-Martin

XVe siècle. MH, wikipedia

"... Le choeur, qui fait suite à la tour et qui se compose de trois travées voûtées, appartient au premier style ogival comme la tour, et les modillons de la corniche portent une arcature à plein-cintre avec sous-arcatures ogivales.
Une crédence, composée de deux arcades en lancettes, existe dans le mur du sanctuaire, du côté de l'épître. Le chevet était autrefois éclairé par une grande fenêtre dans le style du XIVe. siècle, qui, comme tant d'autres, a été murée par suite de l'établissement du contre-rétable de l'autel."
(A de Caumont 3-675)

Sur D517 : 49°20'13.3"N 0°53'54.8"W

Formigny : Eglise Saint-Martin

Formigny : Eglise Saint-Martin

Formigny : Eglise Saint-Martin

Formigny : Eglise Saint-Martin

Formigny : Eglise Saint-Martin

Formigny : Eglise Saint-Martin

Formigny : Eglise Saint-Martin - Formigny : Eglise Saint-Martin

Formigny : Eglise Saint-Martin

Formigny : Eglise Saint-Martin

 

Monument commémoratif de la bataille de Formigny

XXe siècle. MH

Monument commémoratif de la bataille de Formigny du 15 Avril 1450. Monument élevé par souscription en 1903.

"Ce monument est l'œuvre d'Arthur Le Duc. Comme bon nombre de statues en bronze édifiées pour célébrer des victoires contre les Anglais, elle ne fut pas fondue par l'occupant lors de la dernière guerre mondiale. On peut citer dans le même cas la statue du connétable de Richemont à Vannes et celles de Du Guesclin à Caen, toutes deux du même artiste, ainsi que celle de Napoléon Ier à Cherbourg, œuvre de Le Véel." (wikipedia)

Sur D613 : 49°19'56.7"N 0°53'59.5"W


Sur Wikimedia.org par jp hamon

 

Chapelle Saint-Louis

XVe siècle.
édifiée par la volonté du comte de Clermont, l'un des vainqueurs de la bataille, pour commémorer la victoire et les victimes et en l'honneur de saint Louis

"Chapelle St.-Louis. Ce fut à Formigny que, comme chacun sait, fut livrée, le 15 avril 1450, la sanglante et décisive bataille qui eut pour résultat de délivrer la France de la domination anglaise."
« Dans cette mémorable journée, le jeune Jean, duc de Bourbon, comte de Clermont, lieutenant-général du roi Charles VII, commandait l'armée française ; c'était son premier fait d'armes. Après l'action il fut armé chevalier sur le champ même de la bataille, où, vengeur fortuné des longs malheurs de son pays, il avait vaillamment combattu à côté du connétable de Richemont, de l'amiral de France, Piègent de Coëtivi, et d'un grand nombre de gentilshommes de Normandie et de Bretagne, accourus sous sa bannière. Moins heureux que lui, le chef des troupes anglaises n'avait survécu que pour assister à la défaite de ses soldats...
« Pour éterniser le souvenir de sa victoire, autant que pour honorer la mémoire de ceux qui avaient succombé, le comte de Clermont, en 1486, c'est-à-dire trente-cinq ans après l'action, fit ériger sur le lieu même de ses exploits, et sur les bords du ruisseau dont les eaux avaient été rougies par le sang des combattants, une chapelle en l'honneur de Monsieur sainct Loys, chef et protecteur de la couronne de France, ainsi que le dit l'acte de fondation...
(A de Caumont 3-675)

Sur D613, direction Longueville : 49°20'03.4"N 0°54'29.0"W


Sur Wikimedia.org par OmahaBeachMartin

 

Borne monumentale commémorative de la bataille de Formigny

"Dix ans avant la restauration de la chapelle St.-Louis, j'avais, avec la coopération de M. Lambert, érigé à mes frais la borne monumentale que l'on voit sur l'acotement droit de la route de Paris à Cherbourg, au sommet du coteau qui domine la chapelle St.-Louis, et à 226 mètres de distance de cet édifice."
(A de Caumont 3-679

Sur D613 : 49°20'05.8"N 0°54'42.3"W


Sur J.Y. Merienne

 

Engranville

En 1858, Engranville (228 habitants en 1856) est partagée entre Formigny — l'essentiel du territoire — et Trévières, au sud-est.

 

Eglise Saint-Pierre d'Engranville

XIIIe siècle. MH, wikipedia. Sur Base Mérimée

"L'église d'Engranville est en ruine, mais elle a été achetée PAR LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE D'ARCHÉOLOGIE AU MOMENT OU l'on craignait qu'elle ne fut démolie, et elle existera longtemps encore. La nef m'a paru du XIIIe. siècle, probablement de la première moitié, par les lancettes très simples et sans colonnes qui, à l'intérieur, s'évasent et forment des niches en cul-de-four. Mais on y voit, au Sud, une très jolie porte romane qui paraît avoir été conservée d'une construction antérieure. La porte occidentale est ogivale, assez simple ; elle avait été bouchée en partie pour éviter le tassement du mur supérieur...
La tour latérale, au Sud, est un peu lourde, c'est un carré surmonté d'une pyramide en pierre à quatre pans. Une lucarne portée sur deux colonnettes occupe le centre de chacune des faces de la pyramide.
Cette tour communique avec la nef par une arcade ; on y entre aussi par une petite porte en arc surbaissé percée dans le mur oriental. Une sacristie à pans, moderne, a été appliquée sur le chevet du choeur." (A de Caumont 3-685)

Au sud, par D30 : 49°19'14.0"N 0°53'44.8"W


Sur Wikimedia.org par Ikmo-ned

 

Château d'Engranville

Aucune information sur ce château d'Engranville

"Le château d'Engranville date du siècle dernier et appartient à M. le marquis de Saffray. M. de Cussy fait, en ce moment, bâtir à Engranville un autre château qui sera considérable." (A de Caumont 3-688)

 

Veret

En 1823, Formigny (487 habitants en 1821) absorbe Véret (70 habitants), au nord-ouest du territoire.

"L'église de Veret a été démolie il y a quelques années : on en a vendu les matériaux et il n'en reste plus rien. Cette église était sous l'invocation de saint Pierre. Le roi nommait à la cure ; le curé percevait les dîmes. La paroisse de Veret est réunie à Formigny." (A de Caumont 3-680)

Le Vieux Véret : 49°20'55.3"N 0°55'14.8"W

 

 

Liens :