Cricqueville-en-Auge

 

 

Cricqueville, Crcquevilla.

 

Eglise Saint-Germain

XVIe siècle.

"L'église de Cricqueville est très peu intéressante par son architecture ; elle date, je crois, en partie du XVe. ou du XVIe. siècle et offre des reprises modernes..." (A de Caumont 4-110)

Proche de D49A : 49°14'26.5"N 0°03'43.8"W

Cricqueville-en-Auge : Eglise Saint-Germain

Cricqueville-en-Auge : Eglise Saint-Germain

Cricqueville-en-Auge : Eglise Saint-Germain

"Ce qui m'a le plus intéressé quand je l'ai visitée, c'est la chapelle seigneuriale bâtie du côté de l'évangile ; on en a fait la sacristie. Sous cette chapelle était un caveau qui renfermait plusieurs cercueils de plomb." (A de Caumont 4-110)

Cricqueville-en-Auge : Eglise Saint-Germain

 

Château de Cricqueville

XVIe, XVIIIe siècle. MH, wikipedia

"Or le château de Cricqueville remonte aux années 1584, celui de Victot également au dernier quart du XVIème siècle ; quant à Saint-Germain-de-Livet, il aurait été construit par Jean de Tournebu et son épouse Marie..."

"Le Château de Cricqueville, classé monument historique, est construit par Robert Lannoy en 1584." (tourisme-dozuleen.fr)

"Château du XVIIe siècle appartenant à la famille de Launay qui avait une chapelle seigneuriale dans l’église de Criqueville. On y voit une inscription tumulaire de Dame Marguerite Richart de Hérouville et Ranville, épouse de Messire Robert de Launay et de Criqueville, décédée le 9 septembre 1616" (societehistoriquedelisieux.fr)

"Le château de Cricqueville est une construction remarquable de la fin du XVIe. siècle. A l'intérieur, on voit encore des appartements assez bien conservés de l'époque, avec une magnifique cheminée... On trouve la date 1584 à l'intérieur du château.
Des endiguements considérables, qui ont été exécutés pour garantir les herbages voisins des dérivations de la petite rivière d'Oudon, remontent probablement, au moins en partie, à cette époque. Ces grands travaux doivent procéder des mêmes hommes, de ceux qui élevaient des châteaux à hauts toits et à murailles épaisses." (A de Caumont 4-113)

Prés de la mairie : 49°14'29.8"N 0°03'50.5"W (Peu visible)

Cricqueville-en-Auge : Château

Visible par le Chemin de l'église

Cricqueville-en-Auge : Château


Sur Wikimedia.org par Pimprenel

 

Manoir dit des Quatre Nations

XVIIIe siècle. MH, wikipedia. Sur Base Mérimée

"Manoir des Quatre Nations 10 Mai 1994. Visite du Manoir des Quatre Nations, à Cricqueville, avec M. Gérard GAUGAIN.
Bâtiment agricole vers l’entrée avec éléments disparates provenant de plusieurs constructions. Sur la traverse haute de la porte on lit une inscription FUTFE PAR MOY.. 1628 ? ou 1688. Les arasements obliques de cette traverse reposent sur des poteaux (celui de gauche ne paraît pas très ancien) formant repos. A gauche une succession de colombes portent encore la trace d’un chevillage et les poteaux une entaille en queue d’aronde destinée à recevoir une filière de contreventement. Près de la porte, deux colombes ont des chanfreins arrêtés tombant sur cette filière.
Un autre bâtiment à usage autrefois d’habitation et d’étable possède deux cheminées dos à dos au rez-de-chaussée dont celles du bas, en pierre pourraient être du XVIIIe siècle et une à l’étage en brique, au-dessus de celle-ci. Une simple planche d’environ 30 mm sépare ces deux cheminées.
Le logis est un grand corps avec escalier central en bois et rampe en fer forgé à motifs de cœurs. Nez-de-marches et contremarches en chêne, plats de marche en dalles de pierre. Pan de bois intérieurs transversaux apparents – en grande partie en orme – avec de nombreuses marques de repérages..." (societehistoriquedelisieux.fr)

sud de l'autoroute, direction Dozulé : 49°13'52.9"N 0°03'35.2"W (invisible)


Sur J.Y. Merienne

 

Maison normande

Sur D49B, lieu-dit La Perelle : 49°14'06.4"N 0°03'31.7"W

Cricqueville-en-Auge : maison normande

 

La butte de Bassebourg

La butte de Bassebourg (ouest-france.fr) "La butte de Bassebourg est l'une des premières collines du pays d'Auge que l'on aperçoit de loin quand on quitte la capitale normande.
Situé sur la petite commune de Cricqueville-en-Auge, ce promontoire permet de découvrir la région à perte de vue : marais et estuaire de la Dives, plaine de Caen, naissance de la plaine de Falaise et la côte normande jusqu'à Ouistreham. Culminant à une centaine de mètres au-dessus des marais, il offre un panorama exceptionnel. Mais pas que, puisque cette situation particulièrement stratégique a laissé plusieurs dates marquantes dans l'histoire de la Normandie.
En 1060, le roi de France Henri 1er voit, du haut de cette butte, ses troupes, prises au piège par la marée, anéanties par celles de Guillaume le Bâtard au niveau du gué de Varaville. Ce même Guillaume qui deviendra roi d'Angleterre six ans plus tard."

 

Angoville-la-Séran

1827 : Angoville-la-Séran > Cricqueville

A l'ouest de Cricqueville : 49°14'40.4"N 0°04'28.7"W

 

Abbaye du Royal Pré

fondée en 1255 dans la vallée de l'Ancre par Saint-Louis

Vestiges : Sur place il reste un beau manoir normand bâti en 1895, mais en incorporant des éléments anciens, notamment deux contreforts adossés à un mur orienté Est-Ouest semblant dater du XIIIe siècle. Une fenêtre Renaissance a eu ses meneaux enlevés sur ce même mur (grandmont)

"Près de Cricqueville existait le prieuré de Royal-Pré, dont on ne voit plus que de faibles restes : il était situé à Angoville, Ansgolivilla, paroisse dont le souvenir est presque complètement effacé aujourd'hui.
Ce que j'ai vu autrefois des restes du prieuré était d'architecture moderne." (A de Caumont 4-114)

sur D49, direction Brucourt, sur la droite : 49°14'16.1"N 0°04'47.7"W


Sur Google Street View

Cricqueville-en-Auge : Abbaye du Royal Pré

 

Mairie

Tél./Fax de la Mairie : 02.31.79.19.67 Courriel : mairie-de-cricqueville at orange.fr
Horaires d'ouverture : Le mardi de 10h30 à 12h30 et de 17h à 19h

 

 

Liens :

 

tourisme-dozuleen.fr - Cricqueville

http://www.societehistoriquedelisieux.fr/?p=5988