Vaucelles

 

 

Eglise Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte

XIIIe siècle. MH, wikipedia

"L'église de Vaucellcs présente, dans sa disposition, une telle analogie avec celle de Barbeville, qu'il n'est pas permis de douter que ces églises très-rapprochées n'aient été copiées l'une sur l'autre.
Le choeur est également composé de deux travées voûtées en pierre avec arceaux croisés. La tour (entre choeur et nef) également voûtée a une plus grande hauteur que le choeur, présente à peu près la même ordonnance et se termine aussi par un toit en pierre ; deux portes latérales accèdent également, l'une au choeur, l'autre à la nef; seulement au lieu d'être placées au Midi comme à Barbeville, elles se trouvent au Nord, du côté de la grande voie qui longe le cimetière.
Les fenêtres de la nef sont des lancettes très étroites. Tout présente d'ailleurs, comme à Barbeville, le caractère du XIIIe. siècle, et les chapiteaux des colonnes qui supportent les arceaux des voûtes sont très-caractéristiques. On remarque dans le pourtour du sanctuaire une frise ornée de billettes.
Quelques particularités distinguent pourtant, malgré ces affinités frappantes, l'église de Vaucelles de celle de Barbeville. Elle n'avait pas de portail à l'Ouest, probablement à cause de la position parallèle de la route qui commandait en quelque sorte l'accès latéral.
La tour, un peu moins élégante que celle de Barbeville, offre au-dessus du premier étage trois arcades ogivales, dont celle du milieu, garnie d'une rose (ou oculus) quadrilobée qui, en raison de la hauteur de la voûte, éclaire l'intérieur de la tour. Le deuxième étage est absolument semblable à celui de la tour précédente.
Ceci posé, nous aurons à décrire les deux portes latérales. Elles sont aujourd'hui murées l'une et l'autre : celle du choeur l'était depuis long-temps déjà ; celle de la nef a été bouchée tout récemment, le curé ayant fait percer dans la façade occidentale, sous la direction de M. le Curé de Vaux-sur- Aure, architecte habile dont nous parlerons bientôt, une porte ogivale surmontée de trois petites fenêtres en lancettes." (A de Caumont 3-427)

Sur D613 (49°17'07.3"N 0°44'10.2"W)

Vaucelles : Eglise Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte

Vaucelles : Eglise Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte - Vaucelles : Eglise Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte

Vaucelles : Eglise Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte - Vaucelles : Eglise Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte

Vaucelles : Eglise Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte

 

Château

XIVe siècle.

"Le château de Vaucelles, qui existait dès le XIVe. siècle, était défendu par la Drome qui en baignait l'enceinte extérieure. Le château actuel présente encore un certain caractère dans ses pavillons à toits élevés, couronnés d'épis, dans les corbeaux de la corniche et les belles lucarnes qui annoncent la fin du règne de Louis XIII. Cette partie est celle par laquelle on accède à la grande porte d'entrée : on la distingue facilement de la grande route.
Le château de Vaucelles appartient à présent à M. de La Rivière." (A de Caumont 3-429)

Au nord de l'église. Sur D169 (49°17'24.7"N 0°44'11.8"W)


Sur Google Street View


Sur Wikimedia.org par Roi.dagobert


Sur J.Y. Merienne

 

Ferme et colombier

XVIIe siècle.

Sur D169 proche de l'église (49°17'08.8"N 0°44'06.7"W)


Sur Wikimedia.org par Roi.dagobert

 

Fontaine Saint-Julien

"Près de Nihault, au Sud de Vaucelles, on trouve la fontaine St.-Julien, dont les eaux abondantes forment un ruisseau qui va se jeter dans la Drome. Le bassin carré de la fontaine est couvert d'une voûte cintrée dont il serait difficile d'indiquer la date; mais nous trouvons là une disposition que nous offrent plusieurs autres fontaines du moyen-âge : les eaux de la fontaine St.-Julien sont réputées curatives pour certaines affections cutanées et pour les maux des yeux. On dit qu'une maladerie existait dans le voisinage." (A de Caumont 3-430)

au sud, hameau de Nihault, proche de D96, à l'entrée de Bayeux (49°16'32.5"N 0°43'50.6"W)

 

Voie romaine

Arcisse de Caumont évoque une voie romaine qui allait de Bayeux à Crociatonum (Carentan, capitale des Unelles (wikipedia))

"J'ai parlé, dans mon Cours d'antiquités (t. II, p. 143), de la direction de la voie romaine qui allait de Bayeux à Crociatonum; elle devait passer à Vaucelles, et quand on fit, en 1758, la grande route actuelle, qui probablement, sur ce point, se confond avec l'ancienne, on trouva un vase d'albâtre rempli de médailles" (A de Caumont 3-429)

 

 

Liens :