Surville

 

 

Carte

Au nord : Château de Drumare
Au centre : Mairie, église et manoir de Surville
Au sud, sur la D675 : le Prieuré


Sur Geoportail

 

Eglise Saint-Martin

XVIe siècle. Elle abrite une statue de saint Gilles du XVIe et deux tableaux des XVIIe et XVIIIe siècles (L'Adoration des mages et Saint Gilles et la biche) classés à titre d'objets aux Monuments historiques.

L’église actuelle est datée du XVIème siècle et a subi de profonds remaniements en 1790 puis en 1862 et enfin plus récemment en 1996.
La commune et l’association ont décidé de poursuivre le travail engagé en restaurant la façade méridional (Sud de l’église) et la façade Est de la chapelle."
(https://www.fondation-patrimoine.org/les-projets/eglise-de-surville-calvados)

"L'église de Surville date du XVIe. siècle. Quatre travées, sans contreforts au nord, flanquées de cinq contreforts au midi, composent la nef. Le portail a été retouché au dernier siècle, et l'on refaisait en même temps les trois grandes fenêtres cintrées percées dans le mur du nord. Les fenêtres du midi sont ogivales, subdivisées par un meneau.
Un petit clocher en charpente surmonte le rampant du pignon occidental.
Le choeur se compose extérieurement d'un pan coupé, en retraite sur le corps de l'édifice. Un contrefort butte chaque angle ; les fenêtres sont cintrées, subtrilobées. Sur le flanc nord de ce choeur s'avance une chapelle seigneuriale, toujours de la même époque avec fenêtres ogivales ; sur le mur, à l'extérieur, on distingue des vestiges d'une litre funèbre.

L'intérieur de l'église a été modernisé à un degré que l'on voit rarement, et le plâtre y a été prodigué. Ainsi, le chevet est décoré de six demi-colonnes ioniques en plâtre ; la voûte du choeur est en plâtre; les colonnes qui séparent la nef des deux bas-côtés sont en plâtre; l'arc triomphal est en plâtre, et on lit au-dessus la date de 1790.
Dans l'épaisseur du mur méridional du choeur était un enfeu, encore couvert de peintures.
On en voit un autre dans le mur du nord de la chapelle : c'est un arc surbaissé garni d'une moulure prismatique. Dans l'épaisseur de la voussure sont peints de grands rinceaux jaunes sur fond noir; en face se détache un squelette, de grandeur naturelle, avec les emblèmes indispensables à cette époque : l'horloge, les larmes, les têtes de mort et les ossements en sautoir.
Cette chapelle et le choeur étaient garnis d'une litre funèbre, dont les blasons viennent de disparaître sous une épaisse couche de badigeon.
Quatre des stalles du choeur proviennent de l'abbaye du Val-Richer ; elles représentent successivement un culot fleuri et une tête d'ange, comme la série de la même provenance que l'on voit à St.-Jacques de Lisieux.
Ces stalles et un grand tableau représentant l'Adoration des Mages, daté de 1658, sont tout ce qui peut attirer l'attention, quant au mobilier...
Il paraît que la chapelle seigneuriale avait été construite par cette famille de La Roque de Surville." (A de Caumont 4-289)

A l'ouest, rue Abbé de Pellegars : 49°18'01.0"N 0°12'44.8"E

Surville : Eglise Saint-Martin

Surville : Eglise Saint-Martin

Surville : Eglise Saint-Martin

 

If du cimetière

Surville : If du cimetière

"c’est un superbe if planté sur un antique talus, que ses fortes racines apparentes maintiennent en place. Une en particulier se démarque des autres, elle rampe sur un peu plus de deux mètres avant de s’enfoncer profondément dans la terre. Grosse comme une branche, on peut se tenir dessus à califourchon sans problème." (lestetardsarboricoles.fr)

Surville : If du cimetière

 

Château de Drumare

"Zénaïde de Pellegars-Colvé, née en novembre 1806, descendait de la branche des Pellegars qui avait ajouté à son patronyme le nom d’une terre occupée autrefois à Saint-Martin-aux-Chartrains par les Eudes qui venaient de leur apporter en héritage (en 1812) le château de Drumare à Surville, aux environs, de Pont-l’Évêque" (amis-flaubert-maupassant.fr)

"Henriette Drumare, de Drumare à Surville, manoir du même nom. Morte sans alliance, elle laissa sa fortune à l'abbé de Pellegars, son cousin éloigné" (persee.fr)

A l'ouest, rue de Drumare : 49°18'12.2"N 0°12'20.0"E

Surville : Château de Drumare

Surville : Château de Drumare

 

Manoir de Surville

Ne pas confondre avec le Manoir de Surville (27)

Derrière l'église : 49°18'00.9"N 0°12'48.8"E (Invisible)


Sur Google Street View

 

Prieuré Boutefol

XVIIe siècle, modifié durant les Années Folles par le Marquis de Boutefol (écuries)

Site officiel :
http://www.prieureboutefol.com

Sur D675 : 49°17'48.8"N 0°12'04.9"E (Peu visible)


Sur Google Street View

 

Moulin de Quincampoix

XIXe siècle. Sur Base Mérimée
"Le moulin à blé est possédé en 1831 par Louis Aubry. Réglementé par arrêtés préfectoraux du 23 août 1856 et du 24 juillet 1861, agrandi vers 1863 par Robert Bence, il cesse son activité vers 1943."

A l'est. Sur D675 : 49°18'07.4"N 0°14'48.6"E


Sur Base Mérimée

 

 

Liens :