Ouilly-du-Houley

 

 

"Ouillie-du-Houlley, Oullaya Ribaldi, S. Martinus de Ouilleia."

 

Ouilly-du-Houley

Ouilly-du-Houley

Ouilly-du-Houley

 

Saint-Martin du Houley et Saint-Léger-du-Houley :

"Toponymie Sur la carte de Cassini (vers 1758), les deux paroisses composant l'actuelle commune s'appelaient Saint-Martin-du-Houley (à l'ouest) et Saint-Léger-du-Houley (à l'est)" (wikipedia)

"En 1825, Saint-Léger-du-Houley (263 habitants en 1821, Saint-Léger-d'Ouilly avant 1801) absorbe Ouilly-la-Ribaude (191 habitants, avant 1801 Saint-Martin-d'Ouilly, Martin-d'Ouilly) et devient Ouilly-du-Houley."

Saint-Léger-d'Ouilie :

"St.-Léger-d'Ouillie, S. Leodegarius, S, L. de Ouilleia, S. Léger du Houlley.
le territoire de St.-Léger est réuni à Ouillie-du-Houlley. L'église a été détruite, mais le cimetière est conservé." (A de Caumont 5-91)

La Paquine :

"La Paquine, appelée anciennement rivière de Rocques, est une petite rivière de Normandie, affluent de la Touques. Longue de 19 km, elle naît aux sources Paquin, près de Fumichon (Calvados), coule vers l'ouest, s'enfonce dans le pays d'Auge pour rejoindre la Touques, rive droite, à Ouilly-le-Vicomte." (wikipedia)

 

Eglise Saint-Martin

XVIe siècle.

"L'église est assez importante. La nef date de la fin du XVe. siècle : elle est construite avec assez de soin... Les murs latéraux n'offrent pas un intérêt égal : celui du nord est soigneusement construit en pierre de taille; il était divisé en quatre travées par des contreforts qui ont été enlevés, il serait difficile de dire pour quelle raison. Un glacis court sur le plein des murs, au niveau de l'appui des fenêtres, qui sont au nombre de quatre. Leur forme est ogivale, avec nervures prismatiques, à l'exception de la dernière qui est cintrée et subdivisée en deux baies géminées.
On voit aussi, de ce côté, une porte à pinacles. Au sommet de l'accolade, est un ange embrassant un écusson mutilé ; c'était probablement le support d'une statuette qui manque...
On a été obligé de reconstruire les deux murs latéraux du choeur, qui avaient perdu leur aplomb par suite de l'enlèvement des enlraits de la voûte. Le chevet seul est ancien ; il est éclairé par une grande fenêtre ogivale. Le clocher est une pyramide en charpente, placée à l'extrémité occidentale." (A de Caumont 5-77)

Ouilly-du-Houley : Eglise Saint-Martin

Ouilly-du-Houley : Eglise Saint-Martin

Les ouvertures du midi n'offrent aucun intérêt, si ce n'est une fenêtre carrée, entourée de moulures prismatiques, subdivisée en deux baies cintrées subtrilobées. Cette forme n'est pas commune dans le pays. Elle appartient au XVIe. siècle.

Ouilly-du-Houley : Eglise Saint-Martin

"La porte s'ouvre à l'ouest. Elle est carrée, à moulures prismatiques, avec un blason derrière lequel est passée une crosse en pal. L'appareil du mur est un damier de silex et de pierre de taille. Au-dessus de la porte est une niche, vide de sa statue. Les contreforts sont sur l'angle. "

"Le pal est une forme héraldique, une pièce placée verticalement au milieu de l'écu et délimitée par deux lignes verticales parallèles" (wikipedia)

Ouilly-du-Houley : Eglise Saint-Martin

Ouilly-du-Houley : Eglise Saint-Martin

Ouilly-du-Houley : Eglise Saint-Martin

 

Château du Houley

XVIe siècle. MH. Sur Base Mérimée

29/09/2013 : Ouest-france.fr - Le château se dévoile aux historiens augerons
"... Très exceptionnellement le propriétaire du château d'Ouilly-du-Houley, François-Xavier Lebon, ouvrait sa forteresse millénaire à une cinquantaine de privilégiés férus d'histoire locale.
Trônant sur un éperon dominant le village d'Ouilly, le château peut paraître imprenable. « Il est quand même tombé deux fois. Une première fois pendant la Guerre de 100 ans, aux mains des troupes de Charles II le Mauvais allié aux Anglais », explique François Xavier Lebon qui résume son histoire, depuis la création du premier édifice au XIIe siècle, en trois grandes périodes..."

"Le château offre un très grand intérêt. Il est construit sur la croupe d'un mamelon assez élevé, et sa masse carrée, vue des coteaux voisins, est fort imposante." (A de Caumont 5-78)

Au nord de l'église (49°10'16.7"N 0°19'43.7"E)


Sur J.Y. Merienne

 

 

Liens :

 

ouillyduhouley.fr - Ouilly du Houley Perle de la Vallée de la Paquine