Marolles

 

 

Ne pas confondre avec Marolles dans l'Oise (wikipedia)

"Une partie de l'ancienne commune de St.-Hippolyte de Canteloup a été réunie à l'Hôtellerie, et l'autre à Marolles..
La commune de St.-Pierre de Canteloup a été réunie à celle de Marolles.." (A de Caumont 5-118)

 

Eglise Saint-Martin

XIe, XVIe siècles.

"L'église de Marottes s'élève dans une plaine, sur la gauche et à peu de distance de la route impériale de Paris à Cherbourg.
Cette église, dont les vastes proportions attestent l'ancienne importance, était primitivement romane.
Les murs latéraux, couverts d'un crépi ancien qui se détache à plusieurs endroits, montrent un grossier blocage noyé dans un mortier très épais. L'appareil roman en feuilles de fougère, peu caractérisé au nord, est parfaitement marqué du côté méridional. On remarque, de ce côté, une petite fenêtre à plein-cintre, en forme de meurtrière (aujourd'hui bouchée), laquelle ne peut laisser aucun doute sur l'époque de la construction de cette église, qui remonte au XIe. siècle.
La première travée de la nef, du côté du midi, a été reconstruite en grand appareil au XVIe. siècle. De nombreuses reprises en silex ont eu lieu à la même époque, au nord et au midi.
La nef est éclairée par cinq fenêtres ogivales sans meneau (deux au nord et trois au midi), dont les moulures accusent la dernière période ogivale.
Quatre fenêtres ogivales flamboyantes, partagées en deux baies par un meneau prismatique, éclairent le choeur. L'une de ces fenêtres est moderne ; les trois autres sont anciennes et proviennent de l'église de Uirfontaine, dont la ruine pittoresque s'apercevait à quelque distance de la voie ferrée de Paris à Cherbourg, alors en construction...
Une belle tour quadrangulaire, dont la large base était destinée à recevoir une haute pyramide, s'élève à l'angle nord-ouest du portail occidental, lequel est percé d'une porte à linteau, entourée de moulures prismatiques.
Cette tour, soutenue extérieurement par de puissants contreforts, s'appuie, à l'intérieur de l'église, sur deux énormes colonnes monocylindriques, dont les chapiteaux, d'une exécution barbare, présentent des figures grotesques, assez semblables à celles que l'on remarque sur certains chapiteaux romans. L'une de ces colonnes est surmontée de deux espèces de contreforts qui s'emboîtent l'un dans l'autre ; disposition qui nous a paru intéressante à signaler...
Cette église possède deux magnifiques autels avec retable..." (A de Caumont 5-133)

Marolles : Eglise Saint-Martin

Marolles : Eglise Saint-Martin

Marolles : Eglise Saint-Martin

Marolles : Eglise Saint-Martin

 

Château du Mont-Hérault

XVIe siècle.

"L'ancien château de Marolles, situé à quelque distance de l'église, paraît dater de la fin du XVIe. siècle. Il est construit en bois avec briques inclinées entre les colombages.
La corniche qui supporte le toit est décorée de nombreuses caryatides dont la partie supérieure offre le buste d'un homme, et la partie inférieure une queue de poisson. Sur un cartouche, placé à l'angle sud-est de la corniche, on lit la date 16^6 qui semble indiquer l'époque de la restauration d'une partie du château. Le toit brisé offre de grandes fenêtres en forme de mansardes (On sait que ce genre d'ouvertures n'a été inventé que sous le règne de Louis XIV)...
Ce château est aussi nommé le Mont-Hérault, Il a appartenu à la famille de Piperey. Jacques de Piperey, contrôleur des monnaies à Rouen, en 1598, est le premier qui se qualifie de seigneur de Marolles. Parmi ses descendants, on compte plusieurs magistrats..." (A de Caumont 5-144)

Sud-est, sur D143A, direction La Chapelle-Hareng (49°08'03.4"N 0°22'50.9"E ?)


Sur Wikimedia.org par Chevalandrieu


Sur J.Y. Merienne

 

Château de Saint-Germain

et son parc (site classé), ancienne propriété de la famille de Boctey (ou Le Boctey)

"Une seconde partie du fief de Marolles échut à la famille de Boctey... La famille de Boctey posséda ce fief jusqu'à la Révolution. Messieurs de Boctey ayant émigré, leurs biens furent vendus par la nation. Sous la Restauration, ils rentrèrent en possession de leur terre, qui appartient aujourd'hui au dernier descendant de cette famille.
Le château de Marolles-Boctey a été rebâti il y a quelques années. Le moulin féodal seul est ancien." (A de Caumont 5-145)

Sur D143A, proche du bourg (49°08'23.5"N 0°22'29.0"E)


Sur J.Y. Merienne

 

Ferme de la Bucaille

XVIe siècle. MH

En face le château (49°08'23.1"N 0°22'17.5"E ?)


Sur J.Y. Merienne

 

Cirfontaine

CIRFONTAINE (commune partagée entre Marolles et Courtonne la Meurdrac par ordonnance royale du 22 septembre 1824). (societehistoriquedelisieux.fr)

"Une ordonnance royale du 22 septembre 1824 a réuni a la commune de Marolles l'ancienne paroisse de Cirfontaine." (A de Caumont 5-145)

Au sud-ouest, direction Courtonne-la-Meurdrac (49°07'52.6"N 0°20'35.1"E)

 

 

Liens :

 

Marolles.calvados.free.fr - Patrimoine