Le Tronquay

 

 

Eglise Saint-Jacques

XIXe siècle.

Sur D97A (49°13'40.5"N 0°49'26.1"W)

Le Tronquay : Eglise Saint-Jacques

 

Chapelle Notre-Dame

XIXe siècle

Sur D97A, au nord-ouest de l'église (49°13'49.3"N 0°49'42.5"W)

Le Tronquay : Chapelle Notre-Dame

 

La Tuilerie


Sur J.Y. Merienne

 

Château Goubian

"Le château de Goubian, au Tronquai, restes d'anciens retranchements circulaires, qu'on voit encore dans le bois du Tronquai, et que le peuple attribue au duc Guillaume (books.google.fr)

"J'ai exploré, dans le bois du Tronquay, une enceinte fortifiée, nommée Château Goubian, qui pourrait bien être d'origine gallo-romaine.
Si ces retranchements n'appartiennent pas à l'époque gallo-romaine, comme leur forme carrée semble l'indiquer, ce serait sans doute aux temps les plus anciens du moyen-âge qu'il faudrait les rapporter. Mais hormis le nom de Château Goubian et quelques traditions, trop vagues pour être d'un grand poids (1), je n'ai pu rien découvrir sur cet ouvrage, qui offre les plus grands rapports de forme et même de dimension avec quelques-unes des enceintes carrées gallo-romaines dont j'ai parlé dans la deuxième partie de mon Cours d'antiquités.
C'est un parallélogramme rectangle, de 300 pieds sur chaque face, dans lequel on voit encore un tertre élevé de 12 pieds et entouré de fossés, d'une forme carrée-longue, très régulière, ayant 60 pieds sur 30, et qui ressemble très bien à un prétoire. Aucunes constructions en pierres n'ont été établies sur cette éminence, non plus que sur les fossés de l'enceinte, et plusieurs motifs tirés de l'observation des lieux font croire que cette place a été occupée peu de temps (2) et à une époque très reculée (3), ce qui me porterait à la regarder comme gallo-romaine (4).

(1) Quelques paysans parlent de Guillaume-le-Conquérant, à propos du châleau Goubian; d'autres disent que les Anglais y ont caché un trésor.
(2) Les sables jaunâtres qui forment la motte, ont conservé presque jusqu'à la surface leur belle couleur jaune, et ne paraissent point avoir été salis par une habitation prolongée.
(3) Le milieu de l'enceinte est recouvert par une couche assez considérable de terreau formé de débris de végétaux, surtout de bruyères.
(4) Le château Goubian est situé dans le bois, à 1 kilomètre de la grande route de Bayeux à St.-Lo. Il appartient, depuis quelques années, à M. de La Boire." (A de Caumont 3-329)

 

 

Liens :