Le Molay-Littry

 

 

Molay et Littry

C’est le 23 janvier 1969 que les deux anciennes communes du Molay et de Littry fusionnent pour donner naissance à la commune actuelle du Molay-Littry

Molay : au nord. C'est la commune la plus illustre. La famille Molay-Bacon, le château-fort de Molay.
Littry : au sud. C'est la commune industrieuse. Les houillières de Littry (wikipedia) ont produit 2,5 millions de tonnes de charbon entre 1744 et 1880 puis de 1941 à 1949.
Entre les deux, s'est développé la commune du Molay-Littry.

 

La mine à Littry

Découverte évoquée par Arcisse de Caumont :

" Charles-Auguste de La Cour, seigneur de Balleroy, fit, en 1760, une découverte qui devait être, pour l'agriculture et l'industrie du pays, une source nouvelle de prospérité. En cherchant du minerai de fer pour alimenter une grosse forge établie à Balleroy, il trouva de la houille à Littry. Après des commencements modestes, l'exploitation de la houille a pris une importance telle qu'elle occupe cinq cents ouvriers, et que les sept puits, par lesquels on l'extrait, sont munis de machines à vapeur.
Le bourg de la mine ^est à 2 kilomètres de l'église ; on y a établi, depuis quelques années, un marché le jeudi de chaque semaine.
Il y a trente ans, on n'y voyait encore que quelques maisons groupées près de celle du directeur; mais aujourd'hui les maisons se sont multipliées; elles forment deux rues principales, l'une sur la route tendant vers Balleroy, l'autre sur la route venant de Bayeux. Il est question d'y établir des fontaines publiques. Une chapelle a été construite par les soins de la compagnie vers 1780 ; elle est desservie par un chapelain." (A de Caumont 3-325)

Entre la mine et Tournières :

"Des landes considérables, entre la mine et le village de Tournières, ont été défrichées et mises en culture depuis cinquante ans." (A de Caumont 3-325)

 

Eglise Saint-Germain de Littry

XIIe siècle. Chœur aux MH, wikipedia

La tour à l'époque d'Arcisse de Caumont :

 

Chapelle de la Mine

XXe siècle.
" En 1803, le bâtiment désaffecté de l'ancienne machine à vapeur de la fosse de la Machine à feu fut transformé en chapelle des mineurs. En 1882, la commune fit l'acquisition de la chapelle et des bâtiments avec les terrains de l'ancienne mine de Littry, et en 1882-1883 des travaux furent entrepris pour agrandir cette chapelle et construire une sacristie.
Mais une vingtaine d'années plus tard, la commune fit le choix de raser l'ancienne chapelle pour la reconstruire tout près afin d'agrandir la place du marché, puis à la fin des travaux la nouvelle chapelle fut bénite par l’évêque Monseigneur Lemonnier en octobre 1906." (wikipedia)

Le Molay-Littry : Chapelle de la Mine

 

Moulin de Marcy

XVIIIe siècle
"Le moulin de Marcy est une ferme-moulin datant du XVIIIe siècle, située non loin de l'église Saint-Germain de Littry sur la route de l'abbaye de Cerisy (l'ancienne route aux Moines), il était dominé par le manoir du Grand-Marcy. Le moulin faisait partie d'un réseau de cinq moulins construits par les Bacon, seigneurs de Molay et disséminés le long de la Siette52(Creveuil, Cannebert, Marcy, le Vieux Moulin et le moulin Porte)53. Il est le seul édifice encore visible parmi l'ancien réseau de moulins à eau. Jusqu'au début du XXe siècle, trois sortes de grains y étaient encore broyées : le blé, l'orge et le sarrasin." (wikipedia)

Au sud-ouest. Sur D189 (49°13'43.6"N 0°54'13.2"W)

Le Molay-Littry : Moulin de Marcy

Le Molay-Littry : Moulin de Marcy

 

Eglise Saint-Clair du Molay

XIXe siècle.
"Construite à partir du 19 mars 1862 en remplacement de l'ancienne église Saint-Nicolas, convertie en chapelle et située dans le cimetière. Cette église, peu ancienne, a été conçue dans le style néo-roman, elle comporte une nef, un transept et une abside circulaire (40 m de longueur totale). La tour-clocher d'une hauteur de 40 m a été reconstruite à la suite d'un ouragan au XIXe siècle, enfin son beffroi fragile a nécessité le remplissage des murs creux et le chaînage en 1985" (wikipedia)

Au nord, sur D5 (49°15'10.9"N 0°53'09.7"W)

Le Molay-Littry : Eglise Saint-Clair du Molay

Le Molay-Littry : Eglise Saint-Clair du Molay

 

Chapelle Saint-Nicolas du Molay

XIIe siècle.
C'est cette ancienne église Saint Nicolas qu'Arcisse de Caumont décrit dans ses Statistiques monumentales supposant qu'une partie des murs pouvait remonter au XIIe siècle. Roger VI Bacon érigea cette chapelle en paroisse la rendant accessible au peuple, celle-ci étant réservée à la famille Bacon." (wikipedia)

Dans le cimetière (49°15'03.6"N 0°52'57.7"W)

Le Molay-Littry : Chapelle Saint-Nicolas du Molay

 

Famille Molay-Bacon

"La famille Bacon, d'ancienne noblesse, possédait la terre du Molay à trois lieues de Bayeux et une de Cerisy" (wikipedia)

Famille Bacon du Molay sur wikipedia

"La famille Bacon, qui possédait la seigneurie du Molay, a été très importante sous nos ducs. Guillaume Bacon accompagnait Guillaume à la conquête de l'Angleterre...
Guillaume Bacon, deuxième du nom, accompagnait le duc Robert-Courteheuse à la première croisade, en 1096. Roger Bacon fonda, en 1148, la commanderie de Templiers de Beaugy..
Quelques autres membres de cette famille ont fait des donations aux monastères de la contrée." (A de Caumont 3-320)

 

Château-fort du Molay

XIe siècle.
"Le château du Molay, tout d'abord motte coiffée de retranchements de charpente de bois est construit au XIe siècle par les Bacon, seigneurs du Molay." (wikipedia)

"Au haut du petit coteau qui domine la rive gauche du ruisseau du Molay, et sur le bord même de la route départementale de la mine de Littry à Isigny, se trouvent les vestiges du château du seigneur du Molay, cité par Wace. Cette place se composait de deux enceintes : la plus voisine de la vallée renfermait le donjon ; elle était arrondie, entourée de murs épais dont on a retrouvé les fondements, et l'on voit encore, du côté de l'Ouest, des fossés assez profonds qui la séparaient de la cour basse.
Au Nord et au Sud, une dépression de terrain, en partie naturelle, en partie artificielle, rendaient difficile l'accès du château, que le ruisseau déjà cité garantissait du côté de l'Est. C'était à l'Ouest, par la cour basse, dont l'entrée se trouvait à peu près de niveau avec le sol du plateau voisin, qu'il était le plus facile d'entrer dans la place, et ce n'était pas sans intention qu'on avait disposé de ce côté une double ligne de fossés.
De l'esplanade du château du Molay, la vue s'étend sur la vallée et sur les campagnes voisines." (A de Caumont 3-320)


Sur Wikimedia.org par Mikemorrison

 

Château du Molay

XVIIIe siècle.
"Il ne faut pas confondre le château fort des barons avec l'actuel château du Molay qui est en fait une bâtisse du XVIIIe siècle spécialisée dans l'accueil de groupes scolaires généralement anglo-saxons." (wikipedia)

Site : travelbound.co.uk

"En 1758, un jeune écuyer du roi Louis XV du nom de Jacques-Jean Le Coulteux du Molay (1740-1823) devient propriétaire de l'ancien manoir des Argouges au lieu-dit de la Basse Cour et construit à la place sa résidence." (wikipedia)

"Le château actuel, qui avait été bâti en 1753 par M. Le Coûteux au lieu dit la Poterie du Molay, a été en partie reconstruit par M. le comte de Chabrol, qui le possède à présent et qui a fait exécuter des travaux considérables tant à l'intérieur qu'à l'extérieur et aux alentours de cette habitation. M. le comte de Chabrol, neveu de l'ancien ministre de ce nom, est un littérateur distingué. La bibliothèque du château du Molay renferme, dit-on, des livres précieux." (A de Caumont 3-321)

Le château du Molay accueille une centaine de groupes (ouest-france.fr)
"Le château du Molay, construit en 1758, a été à la fois un lieu stratégique allemand lors de la Seconde Guerre mondiale, un hôtel trois étoiles à partir de 1978 et est, depuis 1993, un centre d'hébergement de groupes.
Il appartient à une société touristique anglaise, TUI Travel PLC, et accueille principalement des groupes scolaires anglais, français et internationaux."

Au nord, proche de D5 (49°15'30.2"N 0°54'05.2"W)


Sur Google Street View


Sur grandsgites.com

 

 

Liens :

 

https://www.ville-molay-littry.fr/