Biéville-en-Auge (Biéville-Quétiéville)

 

 

Biéville et Quétieville

- En 1840, Biéville-en-Auge (222 habitants en 1836), absorbe Querville (76 habitants au même recensement).
- En 1973, Biéville-en-Auge et Quétiéville fusionnent pour ne plus former qu'une seule commune

Ne pas confondre avec Biéville-Beuville près de Caen
Ne pas confondre avec Bieville dans la Manche

 

Biéville

 

Cadastre de 1810

Sur archives.calvados.fr


agrandir sur archives.calvados.fr

 

Manoirs et châteaux à Biéville-en-Auge et Querville

En bas, à droite : 1, Manoir de Querville ; 2, Haras de Querville ; 3, Ferme des Roches


Sur Geoportail - cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

Eglise Saint-Germain

XVIIIe siècle

Sur Patrimoine-religieux.fr
"L'actuelle église date de la première moitié du XVIIIème siècle. Elle est venue remplacer une, sinon deux églises des XVème et XVIème siècles, deux presbytères voisins étant signalés dans les documents datant de ces époques. Elle renferme un autel datant du milieu du XVIIIème siècle, classé aux Monuments Historiques au titre d'objet depuis 1980.
Depuis le début du XXIème siècle, et suite à la tempête de 1999 qui a endommagé l'église et son clocher, l'édifice a bénéficié d'importants travaux de rénovation, financés par la commune de Biéville-Quétiéville, la Fondation du Patrimoine, par des donateurs privés, avec l'aide de l'association Saint-Germain, qui vise à la protection, l'embellissement et l'animation des églises de la communauté de communes..."

Sur apepa.blog
"suite à la tempête de 1999 qui a endommagé l’église et son clocher, l’édifice a bénéficié d’importants travaux de rénovation, financés par la Fondation du Patrimoine, la commune de Biéville-Quétiéville, des donateurs privés, et l’association Saint-Germain
« Reconstruite à la place d’une église plus ancienne d’où proviennent les deux tabernacles des autels latéraux- l’église Saint-Germain-de Biéville était une paroisse étendue – huit à neuf cents hectares et sa population agricole assez nombreuse ; la paroisse était divisée en deux parties – qu’on appelait alors des « portions » -, chaque portion, bien distincte, avec son curé et son presbytère. Le seigneur de Fervaques avait la charge matérielle de la première portion, le seigneur de Rupierre, la charge de la deuxième portion. Cependant, les deux prêtres officiaient dans la même église, une semaine l’un, une semaine l’autre. D’où la présence insolite de deux presbytères datant du XVIIIe siècle, à proximité de l’église.
En 1761, le seigneur de Rupierre-en-Biéville, patron de la seconde portion avait fait reconstruire un presbytère de style français et d’ordonnance élégante..."

Association Saint Germain :
http://associationsaintgermain.unblog.fr/page/2/

"L'église de Biéville est moderne, éclairée par de grandes fenêtres sans caractère, et elle n'offre aucun intérêt archéologique.
Le clocher s'élève au-dessus du portail et renferme trois cloches qui ne sont pas anciennes. La paroisse de Querville a été réunie à Biéville. L'église a été démolie ; la cloche refondue est réunie a celles de Biéville.
Dans le choeur, du côté de l'évangile, on lit l'inscription suivante sur une table de marbre noir portant un blason :
CY GIT
TRES HAUTE ET TRES PUISSANTE
DAME, MADAME ANNE FRANÇOISE
DE LA LONDE DHIBERVILLE
DÉCÉDÉE A SON CHATEAU DE
RUPIERRE LE 20 OCTOBRE
MDCCLXVII
VEUVE DE TRES HAUT ET TRES
PUISSANT SEIGNEUR MESSIRE
THOMAS CHARLES COMTE
DE MORANT
MARÉCHAL DES CAMPS ET ARMÉES
DU ROI, MORT A SON CHATEAU
DE BRÉQUIGNY PRÈS RENNES LE
20 OCTOBRE MDCCLXIII
VERTUEUSE SENSIBLE ET CHARITABLE
ELLE FUT LE BONHEUR ET L'EXEMPLE DE TOUS CEUX
QUI VÉCURENT AVEC ELLE
FAISANT JOUIR SON ÉPOUX DES FRUITS D'UNE SAGESSE
DONT LES LEÇONS INSTRUISAIENT SES ENFANTS" (A de Caumont 5-423)

Au nord. Chemin de la Houlgate : 49°07'34.8"N 0°02'21.0"W

Eglise Saint-Germain de Biéville-en-Auge

Eglise Saint-Germain de Biéville-en-Auge

Eglise Saint-Germain de Biéville-en-Auge

 

Manoir près de l'église

Derrière le mur de l'église de Biéville, chemin de la Houlgate, l'ancien presbytère ? 49°07'36.2"N 0°02'24.0"W

Biéville-en-Auge : Manoir près de l'église

Biéville-en-Auge : Manoir près de l'église
2017-03-25

Biéville-en-Auge : Manoir près de l'église

Biéville-en-Auge : Manoir près de l'église

 

Mairie de Biéville

En face de l'église.

Biéville-Quétiéville : Mairie de Biéville

 

Château de Rupierre

Ne pas confondre avec le château de Rupierre à Saint-Pierre-du-Jonquet

XIe siècle.

"Rupierre, situé sur la commune de Biéville-en-Auge, est probablement issu de la famille de Rupierre. Ancienne maison normande ayant imposé son nom à toutes églises, chapelles, terres et fiefs qu'elle possédait aux titres et droits dont les grands seigneurs de province jouissaient à cette époque (XIe siècle)." (mezidonhistoire.canalblog.com)

"Le château de Biéville, sur le bord de la route impériale de Caen à Lisieux, ne consiste plus que dans un pavillon et des bâtiments disposés symétriquement autour d'une cour carrée. Les piliers de clôture bordant la route se composent d'assises alternatives de briques et de pierres. La brique a été employée également dans la construction des bâtiments dont nous venons de parler. Un vaste jardin existe derrière le château.
L'inscription que nous avons citée prouve qu'au XVIIIe siècle ce château appartenait à la famille de Morant ; ce qui existe est occupé par un fermier, et le domaine a passé par succession à M. le marquis du Plessis-d'Argentré, membre de l'Institut des provinces de France, mort il y a quelques années. Ses héritiers possèdent encore la terre de Biéville. On sait que la famille Duplessis-d'Argenlré est une des plus illustres de la Bretagne." (A de Caumont 5-424)

Sur l'ancienne route nationale D613 : 49°07'42.9"N 0°02'37.2"W (Peu visible)

Biéville-en-Auge : Château de Rupierre

Biéville-en-Auge : Château de Rupierre
2017-03-11

Visible par le Chemin du bras d'Or :


2020-08-03


Sur J.Y. Merienne


agrandir sur archives.calvados.fr

 

Manoir de Biéville

Au nord, accessible par D613 : 49°07'50.1"N 0°01'60.0"W (Invisible)


Sur Google Street View

 

Manoir de Malville

Sur D72 : 49°07'04.0"N 0°03'10.3"W (Peut-être visible en hiver ?)


Sur Google Street View


Sur J.Y. Merienne

 

Manoir de Mont-Jean

Sur D72 : 49°06'45.2"N 0°03'08.2"W (Invisible)


Sur Google Street View


Sur J.Y. Merienne

 

Manoir de Bougy

Photo sur : mezidonhistoire.canalblog.com

Ecuries d'Eole

route de Querville, haras sur la gauche : 49°07'26.3"N 0°01'56.5"W (invisible)

Par la route de Querville :

Biéville-en-Auge : Manoir de Bougy

Entrée à l'ouest, chemin de la Marche :


Sur Google Street View

Photo sur : mezidonhistoire.canalblog.com

 

Manoir des Graviers

Sur D154 : 49°06'52.9"N 0°01'46.4"W


Sur Google Street View

 

Chemin de Querville

De Biéville-en-Auge vers Querville par le Chemin de Querville : 49°07'30.9"N 0°01'50.4"W

Biéville-en-Auge : Chemin de Querville

 

Querville

En 1840, Biéville-en-Auge (222 habitants en 1836), absorbe Querville (76 habitants au même recensement).

"L'ancienne paroisse de Querville, réunie à Biéville, était de l'élection de Falaise, sergenlerie de St-Pierre-sur-Dive, et comptait 76 feux, environ 380 habitants...
Au XVIIIe siècle, Querville appartenait à la famille de Fergant, comme beaucoup d'autres terres des environs" (A de Caumont 5-425)

 

Cadastre de 1810

Sur archives.calvados.fr


Agrandir sur archives.calvados.fr

 

Cour Lair

Sur le Chemin de Querville : 49°07'21.2"N 0°00'25.8"W

Biéville-en-Auge : Cour Lair
2019-01-06

Biéville-en-Auge : Cour Lair

Voir aussi sur photo-paramoteur.com

 

Manoir de Querville

Sur le Chemin de Querville : 49°06'59.7"N 0°00'17.0"W

(mezidonhistoire.canalblog.com)

Biéville-en-Auge : Manoir de Querville

Biéville-en-Auge : Manoir de Querville

 

Haras de Querville

Sur D101 : 49°06'32.8"N 0°00'44.6"W

Biéville-en-Auge : Haras de Querville

 

Ferme des Roches de Querville

XVIe siècle. MH. Sur Base Mérimée
" La ferme des Roches, du 16e siècle, est un bâtiment rectangulaire entièrement en pan de bois, reposant sur un soubassement en moellon. La couverture est en tuile plate. Une tourelle d'escalier en maçonnerie est accolée au bâtiment en pan de bois. Cette petite ferme est très caractéristique du pays d'Auge."

"petite ferme du XVIe siècle très caractéristique du pays d'Auge, dont le corps de logis en pans de bois est inscrit au titre des monuments historiques"

sur D101 direction Saint-Loup-de-Fribois : 49°06'35.8"N 0°00'13.0"W (Invisible)


Sur Google Street View

 

 

Liens :