Saint-Pierre-du-Jonquet

 

 

"St.-Pierre-du-Jonquay, Sanctus Petrus de Junquelo, tire probablement son nom des marais considérables et remplis de joncs qui s'étendent au nord jusqu'à Troarn." (A de Caumont 2-91)

 

Carte

Au nord-est : D78 et église et château au croisement avec D80
Au sud-ouest : par D231, ancien village de Rupierres


Sur Geoportail

 

Cadastre de 1810

Sur Archives.calvados.fr


Agrandir sur archives.calvados.fr

 

Eglise Saint-Pierre

XVIIIe siècle (1757). MH

"L'église est moderne et probablement refaite en entier dans le siècle dernier. La tour, placée à l'ouest, est terminée par un dôme en forme de cloche surmonté d'une petite lanterne." (A de Caumont 2-91)

Proche de D78 : 49°10'10.9"N 0°07'24.6"W

Saint-Pierre-du-Jonquet : Eglise Saint-Pierre - Saint-Pierre-du-Jonquet : Eglise Saint-Pierre

Saint-Pierre-du-Jonquet : Eglise Saint-Pierre - Saint-Pierre-du-Jonquet : Eglise Saint-Pierre

Saint-Pierre-du-Jonquet : Eglise Saint-Pierre

Saint-Pierre-du-Jonquet : Eglise Saint-Pierre

Saint-Pierre-du-Jonquet : Eglise Saint-Pierre

Saint-Pierre-du-Jonquet : Eglise Saint-Pierre
2020-07-20

Saint-Pierre-du-Jonquet : Eglise Saint-Pierre

Saint-Pierre-du-Jonquet : Eglise Saint-Pierre
2016-10-07

 

Château de Saint-Pierre-du-Jonquet

XVIIIe siècle (1750). MH
Le château en totalité, la cour d’honneur et ses murs de clôture, ainsi que le jardin, ses fossés et ses murs de clôture, sont classés au titre des Monuments historiques

"château du XVIIIème siècle ouvrant sur un grand parc et dépendances. Le château du Jonquet, appelé également "Maison des champs", fait partie des demeures d'exception de Normandie." (beuvroncambremer.com)

Sur D78 : 49°10'07.3"N 0°07'37.5"W

Château de Saint-Pierre-du-Jonquet

Château de Saint-Pierre-du-Jonquet

Château de Saint-Pierre-du-Jonquet

Le château et ses dépendances vu de la route de Cléville :

Château de Saint-Pierre-du-Jonquet

Château de Saint-Pierre-du-Jonquet

Château de Saint-Pierre-du-Jonquet

Château de Saint-Pierre-du-Jonquet

 

Mémorial - carré des fusilliés

"Le carré des fusillés
La première difficulté du comité a été de donner aux onze martyrs inconnus une sépulture digne de leur sacrifice, en remplacement des petites croix de bois qui indiquaient l’emplacement de leurs tombes.
Dès le 18 novembre 1952, de grandes dalles blanches, chacune rehaussée d’une petite croix en relief, recouvraient les tombes. En 1972, le Souvenir français a fait ériger, dans ce carré des fusillés, une stèle avec une inscription rappelant leur sacrifice.
Le monument
Conçu dans un style très sobre, le monument a été taillé dans deux gros blocs de pierre. Il représente l’idée d’une gerbe faite de trois fusillés debout, liés à leur poteau de torture..." (L’Histoire du Mémorial et du carré des fusillés sur Ouest-France.fr)

"... Le 5 juillet 1944, la Gestapo d’Argences opère une grande rafle dans le secteur de Dives, du bas-Cabourg et du marais de Varaville. Hommes et femmes sont brutalement arrêtés, enlevés à leur famille et emmenés vers Pont-l’Évêque et Glanville où les attendent leurs tortionnaires. Certains sont relâchés. Quant aux autres, convaincus de terrorisme, ils sont assassinés quelques jours plus tard dans les bois de Saint-Pierre-du-Jonquet, près d’Argences, en zone interdite, à cause d’un site de lancement de V1 dont la construction ne fut jamais achevée, ils sont ensevelis en secret dans une fosse commune..."
(Juillet 44, Massacre à Saint-Pierre-du-Jonquet sur ladives1944.com)

Au croisement de D78 et D80 : 49°10'08.2"N 0°07'26.8"W

 

Maison normande

Une jolie maison normande, maintenant noyée dans la débauche de constructions neuves.

Saint-Pierre-du-Jonquet : maison normande
2018-11-09

Saint-Pierre-du-Jonquet : maison normande
2020-07-20

 

Rupierre

En 1833, Saint-Pierre-du-Jonquet (94 habitants en 1831) absorbe Rupierre (102 habitants), au sud de son territoire.

intégrée au territoire de la commune de Saint-Pierre-du-Jonquet en 1833 (wikipedia)

Ne pas confondre avec le château de Rupierre sur la commune de Biéville-en-Auge

Sur archives.calvados.fr


Sur archives.calvados.fr


Sur archives.calvados.fr

 

Eglise de Rupierre

Elle a été détruite... mais quand ?

Rupières pour Arcisse de Caumont :

"L'église paroissiale actuelle est moderne et sous l'invocation de N.-D.. La tour en pierre se termine en forme de cloche.
La cure avait été anciennement divisée en deux portions. Le patronage était laïc ; les dîmes étaient perçues par le curé.
La famille de Rupières était importante au moyen-âge, et figure dans une grande quantité de chartes.
D'après le livre Pelut, il y avait anciennement trois chapelles à Rupières..." (A de Caumont 2-90)

Elle était sûrement au carrefour :


Sur Geoportail

 

Presbytère

Sur D231 en venant de Saint-Ouen-du-Mesnil-Oger : 49°09'14.6"N 0°08'50.1"W

 

Château de Rupierre

Ne pas confondre avec le château de Rupierre à Biéville-en-Auge

Chemin des Cailloux : 49°09'22.7"N 0°08'51.0"W

Saint-Pierre-du-Jonquet : Château de Rupierre
2019-04-14


Sur Google Street View

 

 

Liens :