Saint-Pierre-du-Jonquet

 

 

"St.-Pierre-du-Jonquay, Sanctus Petrus de Junquelo, tire probablement son nom des marais considérables et remplis de joncs qui s'étendent au nord jusqu'à Troarn." (A de Caumont 2-91)

 

Eglise Saint-Pierre

XVIIIe siècle (1757). MH

"L'église est moderne et probablement refaite en entier dans le siècle dernier. La tour, placée à l'ouest, est terminée par un dôme en forme de cloche surmonté d'une petite lanterne." (A de Caumont 2-91)

Proche de D78 : 49°10'10.9"N 0°07'24.6"W

Saint-Pierre-du-Jonquet : Eglise Saint-Pierre

Saint-Pierre-du-Jonquet : Eglise Saint-Pierre - Saint-Pierre-du-Jonquet : Eglise Saint-Pierre

Saint-Pierre-du-Jonquet : Eglise Saint-Pierre

 

Château de Saint-Pierre-du-Jonquet

XVIIIe siècle (1750). MH
Le château en totalité, la cour d’honneur et ses murs de clôture, ainsi que le jardin, ses fossés et ses murs de clôture, sont classés au titre des Monuments historiques

" château du XVIIIème siècle ouvrant sur un grand parc et dépendances. Le château du Jonquet, appelé également "Maison des champs", fait partie des demeures d'exception de Normandie." (beuvroncambremer.com

Sur D78 : 49°10'07.3"N 0°07'37.5"W

Château de Saint-Pierre-du-Jonquet

Château de Saint-Pierre-du-Jonquet

Château de Saint-Pierre-du-Jonquet

 

Rupierres

En 1833, Saint-Pierre-du-Jonquet (94 habitants en 1831) absorbe Rupierre (102 habitants), au sud de son territoire.

intégrée au territoire de la commune de Saint-Pierre-du-Jonquet en 1833 (wikipedia)

Rupières pour Arcisse de Caumont :

"L'église paroissiale actuelle est moderne et sous l'invocation de N.-D.. La tour en pierre se termine en forme de cloche.
La cure avait été anciennement divisée en deux portions. Le patronage était laïc ; les dîmes étaient perçues par le curé.
La famille de Rupières était importante au moyen-âge, et figure dans une grande quantité de chartes." (A de Caumont 2-90)

Sur D231 en venant de Saint-Ouen-du-Mesnil-Oger : 49°09'14.6"N 0°08'50.1"W

 

 

Liens :