Urville

 

 

Place de la Mare

Il y avait une mare au centre du village dans le passé :


Sur J.Y. Merienne

Sur D131 (49°01'33.6"N 0°17'39.5"W)


Sur Google Street View

 

Eglise Notre-Dame

XVIIe siècle. MH, wikipedia
fondée en 1604 par Charles de Lalongny, seigneur d'Urville en remplacement de l'ancienne église paroissiale Saint-Vigor, située au bord de la Laize dans la cour du manoir d'Urville (patrimoine-de-france.com)

"L'église d'Urville se compose d'une nef sur l'extrémité de laquelle est assise une grosse tour, et d'un choeur le long duquel s'étend, du côté du nord, une chapelle voûtée : cette chapelle paraîtrait plus ancienne que le reste, et pourtant on rapporte que l'église tout entière date de 1604.
Cette date correspond très bien aux autres parties de l'édifice. La porte latérale au sud, les modillons taillés en doucine du choeur, les ogives même de celui-ci, caractérisent la période moderne, aussi bien que la tour carrée et massive surmontée d'un toit et d'une aiguille en charpente, et qui de loin ressemble un peu à une châsse ou à un reliquaire. Voici l'origine de ces constructions.
L'église d'Urville, qui était autrefois au-delà de la rivière de Laize, et attenant à la cour du manoir seigneurial, était sous l'invocation de saint Vigor. En 1604 elle fut démolie et transférée là où nous la voyons aujourd'hui, et mise sous l'invocation de Notre-Dame." (A de Caumont 2-248)

Urville : Eglise Notre-Dame

Urville : Eglise Notre-Dame

Urville : Eglise Notre-Dame

Urville : Eglise Notre-Dame

 

Manoir d'Urville

XIVe siècle, MH
"Du manoir médiéval ne subsiste que le logis du XIVe siècle doté d'une tour d'escalier circulaire, ainsi qu'un cellier avec baie trilobée et frise de quatre-feuilles, et un pressoir. L'ancienne église paroissiale Saint-Vigor fut détruite en 1604, et remplacée par une petite chapelle toujours existante. Enfin une grande grange du XVIIe siècle sur laquelle vient s'appuyer un logis du XIXe siècle complètent l'ensemble" (wikipedia)

"Au-delà du vallon de la Laize, on trouve le manoir seigneurial près duquel était anciennement l'église paroissiale. Due partie du manoir est en ruines, et M. le comte de Polignac, qui en est propriétaire, en conserve avec soin les murs. Le reste est habité par un fermier : la partie la plus ancienne de ce qui reste a été dissinée par M. Victor Petit ; elle peut dater de la première moitié du XIV1. siècle ; une ligne de quatre-feuilles orne le sommet du mur."
(A de Caumont 2-250)

Sur les rives de la Laize, D131 en direction de Barbery (49°01'38.9"N 0°18'20.2"W)

Manoir d'Urville

Manoir d'Urville

 

Moutons

Urville : moutons

 

 

Liens :