Saint-Gabriel-Brécy

 

 

Eglise Saint-Thomas-de-Cantorbery

Fin du XIIe.
Des éléments de décor de l'époque romane, représentant des animaux fantastiques, subsistent sur la façade, ainsi qu'un cadran solaire.

"L'église, composée d'une nef et d'un choeur à chevet droit, n'offre aucun intérêt du côté du sud où des reprises ont été faites et des fenêtres percées après coup ; mais à l'ouest et au nord on distingue des parties romanes. La porte principale, à l'ouest, présente deux archivoltes portées sur deux colonnes. Le mur du choeur (côté nord) est orné d'arcatures à pleincintre, bordées de têtes de clous.
Une fenêtre à larges bayes, qui avait été ouverte au chevet vers le XVe. siècle, est bouchée comme dans presque toutes les églises qui en avaient de semblables avant l'établissement des autels à grands contre-rétables.
La petite tour, qui s'élève entre choeur et nef, appartient au style ogival, l'époque m'en paraît incertaine; elle doit d'ailleurs avoir été réparée."
(A de Caumont 1-305)

Au croisement D35 et D158B : 49°16'37.1"N 0°33'51.0"W

Saint-Gabriel-Brécy : Eglise Saint-Thomas-de-Cantorbery

Saint-Gabriel-Brécy : Eglise Saint-Thomas-de-Cantorbery

Saint-Gabriel-Brécy : Eglise Saint-Thomas-de-Cantorbery - Saint-Gabriel-Brécy : Eglise Saint-Thomas-de-Cantorbery

Saint-Gabriel-Brécy : Eglise Saint-Thomas-de-Cantorbery - Saint-Gabriel-Brécy : Eglise Saint-Thomas-de-Cantorbery

 

Prieuré de Saint-Gabriel

Fondé en 1058 par l'abbaye de Fécamp fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis 1840.
Les vestiges les plus anciens appartiennent à l'église prieurale, reconstruite vers 1140. La nef et le transept ont été rasés en 1749. Il ne reste que le chœur. Les grandes dimensions de ces restes témoignent de la prospérité du prieuré et de la volonté des religieux de Fécamp d'en faire un monastère autonome. Le prieuré est devenu, depuis 1929, une école d'horticulture. Elle accueille des élèves de la 4e au Bac Pro. Elle est spécialisée dans deux domaines : les productions horticoles et les aménagements et travaux paysagers.

"Le prieuré de St.-Gabriel, situé sur le bord de la Seulles, à quelque distance de l'église paroissiale, offre une des ruines les plus belles du département, que j'ai signalées le premier, dès l'année 1819, à l'attention des archéologues et des touristes." (A de Caumont 1-306)

"Les constructions du prieuré consistent en plusieurs corps-de-logis, distribués autour d'une vaste cour et dans une église en ruine.
Les passages auxquels ces portes accèdent sont voûtés et surmontés d'un appartement ; la corniche du bâtiment est ornée de modifions plats dessinant des arcatures ogivales.
Toutes nos anciennes maisons religieuses avaient des entrées à peu près semblables, composées de deux portes d'inégale grandeur : presque toutes offrent de l'intérêt et méritent d'être figurées..."(A de Caumont 1-307)

Sur D158B : 49°16'45.3"N 0°33'56.6"W

Saint-Gabriel-Brécy : Le Prieuré

Saint-Gabriel-Brécy : Le Prieuré

 

Château de la Martinique

A l'ouest, rue du Moulin : 49°16'41.9"N 0°34'40.0"W

Saint-Gabriel-Brécy : Château de la Martinique

Saint-Gabriel-Brécy : Château de la Martinique

 

Brécy

En 1965, Brécy est réuni à Saint-Gabriel et la commune prend le nom de Saint-Gabriel-Brécy

 

Eglise Notre-Dame (ou Sainte-Anne) de Brécy

XIIIe, XIVe siècle. MH, wikipedia

Curieux commentaire d'Arcisse de Caumont :
"L'église est sans intérêt et peu ancienne, elle est maintenant supprimée;" (A de Caumont 1-305)

Sur D158C : 49°15'48.5"N 0°34'28.9"W

Eglise Notre-Dame (ou Sainte-Anne) de Brécy

Eglise Notre-Dame (ou Sainte-Anne) de Brécy

 

Château de Brécy

portail du XVIIe, pavillons du XVIIIe. MH, wikipedia. Sur Base Mérimée
"Portail formant entrée de la cour ; façades du corps de logis ; dispositions architectoniques et décoratives du jardin : classement par arrêté du 26 septembre 1903 ; Intérieur du château : classement par arrêté du 21 février 1914 ; Mur de clôture et les deux pavillons isolés du jardin : classement par arrêté du 13 mai 1925"

"Près de l'église est un ancien château du XVIe. siècle précédé d'une porte monumentale, dans le style qui régnait sous Louis XIV ; il est habité par un fermier." (A de Caumont 1-305)

Sur D158C : 49°15'49.2"N 0°34'27.2"W

Saint-Gabriel-Brécy : Château de Brécy

Saint-Gabriel-Brécy : Château de Brécy

Saint-Gabriel-Brécy : Château de Brécy

 

Fresnay-le-Crotteur

En 1827, Fresnay-le-Crotteur est réuni à Saint-Gabriel

"Fresné-le-Crotteur, Fresneium le Crotour.
L'église a été détruite; elle était sous l'invocation de St.-Rémy ; le patronage et la dîme appartenaient au prieuré de St.-Gabriel dépendant de Fécamp.
A peu de distance de l'emplacement de l'église, j'ai trouvé des débris de poterie rouge et des tuiles à rebords qui annoncent évidemment des constructions gallo-romaines." (A de Caumont 1-305)

Entre D82 et D158B : 49°16'12.9"N 0°33'34.2"W

Saint-Gabriel-Brécy : Fresnay-le-Crotteur

 

Voir aussi :

- Château de Manneville (sur Lantheuil)

- Moulin sur la Seulle

 

 

Liens :