Rânes

 

 

Préhistoire :

"La région de Rânes a été occupée dès la Préhistoire comme le prouvent les très nombreux outils — ou armes — en silex taillé ou poli trouvés sur le territoire de la commune (visibles au musée du château) ainsi que sur Saint-Brice-sous-Rânes datés du Paléolithique moyen (100 000 à 60 000 ans av. J.-C.)..." (wikipedia)

 

Bataille de Normandie

"Les SS de la Leibstandarte bloquent les Américains devant Rânes Après avoir repoussé l’ultime offensive allemande sur Mortain, la 3rd US Armored Division se rassemble près de Mayenne et se lance dans la grande manœuvre d’encerclement des armées allemandes. Le dimanche 13 août, le General Doyle O. Hickey divise son Combat Command A en deux Task Forces : X et Y. Sur la route de Carrouges, les Américains rencontrent les Français de la 2e division blindée. Conformément aux ordres, la Task Force X, commandée par le Colonel Leander Doan, fonce vers Rânes sans s’occuper de ses arrières... (http://www.normandie44lamemoire.com/ranes-2/)

Nombreuses photos sur cette page :
ranes1944.org - Les destructions dans le bourg de Rânes

 

Eglise Notre-Dame-de-l'Assomption

XVe, XVIIe et XIXe siècles.

"la « sainte patronne » est honorée lors des traditionnelles festivités du 15 août. Un banc d'œuvre et deux tableaux sont classés à titre d'objets aux Monuments historiques" (wikipedia)

Rânes : Eglise Notre-Dame-de-l'Assomption

Rânes : Eglise Notre-Dame-de-l'Assomption

 

Intérieur

Rânes : Eglise Notre-Dame-de-l'Assomption

Rânes : Eglise Notre-Dame-de-l'Assomption

Rânes : Eglise Notre-Dame-de-l'Assomption

Rânes : Eglise Notre-Dame-de-l'Assomption

 

Château de Rânes

XIVe, XVe et XVIIIe siècles. MH. Sur Base Mérimée
"Le château de Ranes prit la relève de la vieille citadelle d'Asnebecq. En 1404, le manoir fut transformé en une importante construction dont la tour est la pièces maîtresse. Endommagé par un incendie en 1719, le château subit d'importantes restaurations effectuées jusqu'en 1730. La forteresse a conservé son donjon couronné de créneaux et de mâchicoulis. Il possède un escalier en pierre dont l'ampleur est à souligner. La façade principale se termine, à chaque extrémité, par un pavillon. A l'intérieur subsistent deux salons, l'un de style grand siècle, l'autre aux boiseries Louis XV."

"'imposant château (datant des XIVe, XVe, XVIIIe siècles) et sa tour visitable [au sommet de laquelle on peut voir - dans la pierre - l'empreinte du pied de la fée comme cela se rencontre dans d'autres demeures où ont résidé les d'Argouges : à Gratot (Manche) et au manoir d'Argouges à Vaux-sur-Aure (Calvados)].
Français puis anglais et de nouveau français au moment de la guerre de Cent Ans le château de Rânes connut une histoire assez tourmentée : un vaste incendie le ravagea en 1720 ; mais il fut reconstruit et agrandi par le marquis Louis d'Argouges." (wikipedia)


Visites sur ornetourisme.com

Château de Rânes (Orne)

Château de Rânes (Orne)

 

Chapelle funéraire des Berghes

XIXe siècle. MH. Wikipedia. Sur Base Mérimée
"La construction de la chapelle funéraire de la famille de Berghes, propriétaire du château de Rânes, est liée au décès de Pierre de Berghes, blessé à la bataille de Sedan. L'architecte Victor Ruprich-Robert est chargé, en 1873, de la conception et de la réalisation de la chapelle familiale. Il s'agit d'un édifice monumental qui s'apparente davantage à une petite église. L'extérieur de la chapelle, bâti en granit, est de style néo-roman avec l'emploi généralisé du profil en plein cintre. L'intérieur, construit en pierre calcaire, évoque, par l'utilisation de l'arc en tiers point, le 13ème siècle. La très belle voûte est maçonnée et contenue par de puissants contreforts. Le mobilier, prie-Dieu et chaises, a été dessiné par l'architecte avec un soin particulier et demeure, à ce jour, visible. Cet édifice laisse apparaitre le style architectural de Ruprich-Robert, combinaison entre la structure médiévale et une ornementation très libre issue de ses recherches personnelles."

Dans le cimetière : 48°38'40.4"N 0°12'37.5"W

"Le cimetière du XIXe siècle avec : l'ancienne porte d'entrée ornée d'une pietà (qui se trouvait près de l'église jusque dans les années 1860), la chapelle Saint-Pierre (élevée après la guerre de 1870 au cours de laquelle mourut le prince de Berghes Saint-Winoch) où reposent les anciens seigneurs de Rânes (depuis que ces derniers ne sont plus inhumés dans le chœur même de l'église ou — au XVIIIe siècle — dans la chapelle du château comme le dernier « marquis de Rannes » : Charles d'Argouges)." (wikipedia)

 

Enceinte circulaire de la Couillardière

XIe, XIIe siècle. MH. Sur Base Mérimée
"Enceinte circulaire médiévale des 11e-12e siècles mesurant 19 mètres de diamètre, présentant une basse-cour ovale limitée par un fossé sec précédé d'un talus au sud."

Au sud-est. Sur D870 : 48°37'55.8"N 0°11'07.3"W

 

Voir aussi :

- Le Musée de la préhistoire visible en même temps que la tour du château.
- Le parc, vestige du parc de 120 hectares dessiné dit-on au XVIIe siècle par Le Nôtre).
- L'hippodrome du Parc où sont organisées des courses de trot plusieurs fois par an
- Le lavoir situé route d'Argentan, au Gué-Hébert sur la rivière la Rânette
- L'oratoire, dédié à Notre-Dame-du-Chêne, situé dans le Bois-du-Parc, localement connu comme « Bois-du-Chêne-à-la-Vierge »
- Les calvaires de pierre érigés près de nombreux carrefours dans la commune ainsi que le calvaire monumental du XIXe siècle situé alors à la sortie Ouest du bourg au lieu-dit la Toutainerie près du mur du parc du château.

 

 

Liens :

 

Nombreuses photos de Rânes avant la guerre :
ranes1944.org - Rânes avant la Seconde Guerre Mondiale
"De nos jours, le bourg de Rânes se présente entièrement reconstruit après les événements de 1944. L'architecture des maisons de construction récente, s'harmonise très bien avec les rares habitations échappées par miracle aux bombardements..."

Cartes postales de Rânes sur Perche-gouet.net