Douvres-la-Délivrande

 

 

Tailleville

"Depuis 1973, la commune de Tailleville est rattachée à Douvres-la-Délivrande en tant que commune associée."

 

La Délivrande

" Le déterminant complémentaire la Délivrande a été ajouté au nom de Douvres en 1961. Il se réfère à un hameau où se dresse la chapelle Notre-Dame de la Délivrande, fondée, dit-on, par saint Regnobert, au VIIe siècle et détruite au IXe siècle par les Vikings, puis reconstruite en 1050 par Baudouin, seigneur de Reviers. Elle est devenue un lieu célèbre de pèlerinage"

La Délivrande. Le bourg de la Délivrande, célèbre par la statue de la Sainte-Vierge qu'on y vénère, est une dépendance de Douvres." (A de Caumont 1-384)

 

Arrivée à Douvres par Anguerny :
A gauche, l'église Saint-Rémi. Au fond à droite, la Basilique.

Douvres-la-Délivrande

 

Basilique Notre-Dame de la Délivrande

XIXe siècle. MH, wikipedia

"Construite à partir de 1853, l'actuelle basilique a été consacrée le 22 août 1895. Les vitraux posés en 1881 ont été détruits lors du débarquement et remplacés progressivement. Le maître-autel, en marbre polychrome et bronze doré, a obtenu la médaille d'or à l'exposition universelle de 1878. C'est en 1885 que sont posés les stalles en bois de chêne sculpté ainsi que le pavage du sanctuaire en marbre blanc de Maubeuge avec incrustations de couleurs. Le grand orgue a été inauguré en 1886" (douvres-la-delivrande.fr)

Dans le centre : 49°17'55.2"N 0°22'20.4"W

Douvres-la-Délivrande : Basilique Notre-Dame de la Délivrande

Douvres-la-Délivrande : Basilique Notre-Dame de la Délivrande - Douvres-la-Délivrande : Basilique Notre-Dame de la Délivrande

Douvres-la-Délivrande : Basilique Notre-Dame de la Délivrande

Douvres-la-Délivrande : Basilique Notre-Dame de la Délivrande

 

Pharmacie Lesage

style Art nouveau, MH

" fut construite en 1901, par M. Georges Lesage, sur les plans de l'architecte caennais Rouvray, émule d'Hector Guimard.
La pharmacie est une maison baroque de trois étages, dans le style composite du début du siècle : lucarnes de style Louis XIII, console de fenêtre Louis XIV, fenêtre romane, tour d'escalier de la façade arrière d'inspiration médiévale, tout cela allié au style contourné propre aux années 1900 dont Hector Guimard fut chef de file. Les ferronneries en particulier ainsi que la forme des fenêtres sont très représentatives de cet esprit.
Le portail d'entrée est l'élément le plus pittoresque de cette construction, avec sa grille florale, sa vitrine dont le cintre est en forme de pétale, sa porte démesurément haute et étroite. Malheureusement, tous les vitraux de la façade ont disparu et ont été remplacés par des vitres ordinaires. A l'intérieur, subsistent la galerie supérieure avec balustrade en fer forgé, la cheminée de bois, le comptoir et le carrelage orné de motifs floraux et végétaux."
(douvres-la-delivrande.fr)

Dans le centre. D7 : 49°17'54.2"N 0°22'22.8"W

Douvres-la-Délivrande : Pharmacie Lesage

 

Eglise Saint-Rémi de Douvres

XIIIe siècle. Clocher, façade occidentale et chevet aux MH, wikipedia

"La nef de l'église de Douvres appartient à l'architecture romane. Elle offre, à l'intérieur, des arcades à plein-cintre portant sur des piliers et qui mettaient en communication la nef principale avec deux collatéraux ; le collatéral du nord a été supprimé et les arcades remplies à une époque qui m'est inconnue.
La tour placée latéralement au nord entre le choeur et la nef est très remarquable et fort élégante ; elle peut se rapporter au XIIe. siècle. A l'étage supérieur on y remarque deux fenêtres ouvertes, dans lesquelles l'ogive se dessine à peine ; elles présentent trois voussures, dont l'une (l'extérieure) est garnie de têtes plates fort bien sculptées. Au-dessous de cet étage on trouve d'abord des arcades simulées fort allongées, et plus bas d'autres arcatures plus courtes...
Le choeur est d'une époque comparativement plus récente, peut-être du XVe. siècle ou tout au plus du XIVe. Une longue chapelle s'y trouve accolée du côté du nord, une autre du côté du sud. Dans toute cette construction, aussi bien que dans la nef, des reprises modernes ont été faites dans les murailles et des fenêtres y ont été percées." (A de Caumont 1-381)

Au sud-ouest. D83, puis rue de la Fontaine : 49°17'26.7"N 0°22'59.3"W

Douvres-la-Délivrande : Eglise Saint-Rémi

Douvres-la-Délivrande : Eglise Saint-Rémi - Douvres-la-Délivrande : Eglise Saint-Rémi

 

Domaine de la Baronnie de Douvres

XIIIe, XIVe, XVe siècles. MH, wikipedia
Située au cœur de Douvres près de l'église, la baronnie est constituée de deux bâtiments dans un enclos de trois hectares.

"Manoir baronnial des évêques de Bayeux. très anciennement les évêques de Bayeux ont possédé à Douvres un château baronnial avec des terres. On trouve une infinité d'actes datés de ce château aux XIIIe., XIVe. et XVe. siècles. Odon Rigault, lorsqu'il visitait le diocèse de Bayeux du temps de St.-Louis, y couchait habituellement : on voit encore aujourd'hui quelques restes de ce château. Ils ne m'ont pas paru remonter au-delà du XIVe. siècle ou de la fin du XIIIe. Il y avait une chapelle dans l'enceinte." (A de Caumont 1-385)

Au sud-ouest. Rue de la Baronnie : 49°17'26.4"N 0°23'13.8"W

Douvres-la-Délivrande : Bomaine de la Baronnie

Douvres-la-Délivrande : Bomaine de la Baronnie

 

Chapelle de la Congrégation Notre-Dame de Fidélité

XIXe siècle. MH, wikipedia

A l'est. Sur D35 : 49°17'46.8"N 0°22'11.0"W

 

 

Liens :

 

http://www.douvres-la-delivrande.fr/tourisme-et-patrimoine.html
- Patrimoine religieux
- Patrimoine civil
- Tailleville