Douville-en-Auge

 

 

Douville-en-Auge est une commune isolée. Deux routes pour y accéder :
Par le nord : D27, lieu-dit La Maison Blanche
Par le sud : D675, lieu-dit La Forge-Moisy

 

Eglise Saint-Blaise

XIIe siècle. Choeur du XIIIe aux MH. Sur Base Mérimée
"L'église de Douville appartient à deux époques distinctes, la nef romane remonte au 12e siècle, le choeur au début du 13e siècle. Le clocher date du 16e siècle. Les fenêtres de la nef ont été percées au 18e siècle. Le clocher est une tour massive flanquée d'un contrefort à l'un de ses angles, surmontée d'une pyramide en ardoise du 16e siècle. Le choeur est surmonté d'une voûte d'ogive dont les arcs retombent sur des colonnettes, les murs latéraux du choeur sont soutenus par des contreforts. Un important mobilier des 17e et 18e siècle vient compléter cet ensemble très représentatif des édifices ruraux de cette région."

"Le choeur est en partie des XIIème et XIIIème siècles. Partiellement détruit par la création de grandes ouvertures au XVIIIème siècle, le bâtiment est en cours de réhabilitation à la fin du XXème siècle. En bordure du chemin d’accès à l’église, un if est planté devant le pignon de l’édifice. L’arbre symbole du renouveau et de l’espérance, est probablement âgé de quatre ou cinq siècles." (copadoz.fr)

"L'église de Douville, située à peu de distance de la route d'Annebault à Dives, appartient à deux époques distinctes.
La nef est romane et remonte au XIIe. siècle.
Le portail, flanqué de deux contreforts plats, offre une porte à plein-cintre, entourée d'un gros tore.
Au nord, il n'existe plus qu'un seul contrefort primitif. On remarque, de ce côté, une petite fenêtre romane qui a été bouchée.
Toutes les fenêtres qui éclairent la nef ont été percées au XVIIIe. siècle.
La voûte de la nef est en lambris.
Le choeur, moins ancien que la nef, a été élevé dans les premières années du XIIIe siècle.
Les murs latéraux sont soutenus par des contreforts. Des modillons à figures grimaçantes supportent la corniche. On remarque, du côté du nord, les vestiges d'une porte à ogive datant également du XIIIe. siècle...
Une tour carrée massive, construite en maçonnerie, s'élève au midi entre choeur et nef. Cette tour, flanquée sur l'un de ses angles d'un contrefort et sur l'autre d'une tourelle renfermant l'escalier, supporte un clocher surmonté d'une pyramide en ardoise qui date du XVIe. siècle..." (A de Caumont 4-92)

"Un if énorme étale ses racines sur le bord du chemin et convie de ses nombreux rameaux une partie du cimetière. Cet if a 5 mètres environ de circonférence dans sa partie moyenne." (A de Caumont 4-93)

Sur D45C : 49°15'39.1"N 0°01'24.1"W

Douville-en-Auge - Eglise Saint-Blaise

Remarquer la croix de cimetière.

Douville-en-Auge - Eglise Saint-Blaise

Douville-en-Auge - Eglise Saint-Blaise

Douville-en-Auge - Eglise Saint-Blaise

 

Croix du cimetière

XIVe siècle. MH, wikipedia

XVIe siècle selon Arcisse de Caumont :

"La croix du cimetière, en pierre, est très remarquable. Elle remonte au XVIe. siècle.
Sur l'une des faces est représenté le Christ, nimbé ; ses bras sont ouverts et ses pieds croisés. Sur l'autre face on voit la statue de la Sainte Vierge, dont la tête est surmontée d'un diadème. La Mère du Sauveur est représentée avec un petit corsage, comme on en voit à toutes les statues de cette époque. Le chapiteau qui termine le fût de la croix représente une couronne ducale. Les amortissements des croisillons sont composés de jolis feuillages. La pierre qui forme la première marche est une pierre tombale dont nous n'avons pu lire l'inscription." (A de Caumont 4-93)

Douville-en-Auge - Eglise Saint-Blaise

 

Château de Douville

XVIIIe siècle

"château datant de 1726 ou 1729, ce château en pierre taillée de plan rectangulaire classique, est construit sur un sous sol abritant les pièces de service. Au rez-de-chaussée, les salles de séjour, accessibles par un hall d’entrée en mosaïques, sont garnies de boiseries sur les murs et les sommiers. Les portes de communication double comportent des serrureries et des ferrures argentées. Sur le pourtour extérieur court une corniche de sablière uniforme, et les quatre angles sont renforcés de pierres ancrées en liaison créneau." (copadoz.fr)

"A peu de distance de l'église est situé le château de Douville, appartenant à Mme. la comtesse d'Angerville.
Ce joli château, construit en pierre, date de la fin du XVIIIe. siècle.
La porte de la cour, d'ordre dorique, est surmontée de lions qui tiennent entre leurs pattes desécussons entièrement frustes. Elle est précédée d'une longue et magnifique avenue de pommiers qui aboutit à la route de Dives." (A de Caumont 4-94)

Au nord, près de La Maison Blanche : 49°16'04.6"N 0°01'20.1"W (Invisible)

Entrée par le nord-est : un long chemin droit sur la route de la Croix d'Heuland, D27 : 49°16'27.7"N 0°01'06.6"W
Entrée par l'ouest, par D45C (route de l'église)


Sur Geoportail

Voir la page de J.Y. Merienne


Sur J.Y. Merienne

 

 

Liens :

 

Copadoz.fr - Douville-en-Auge