Saint-Vaast-en-Auge

 

 

"St.-Vaast n'est plus paroisse, mais ses habitants ont le privilège de former une commune." (A de Caumont 4-34)

"Faits historiques — Avant d'appartenir à la famille de Labbey, ainsi que l'atteste l'inscription précédente, la terre de St.-Vaast avait été successivement possédée par diverses autres maisons distinguées: les Vipart, dont la dernière, Philippe de Vipart, dame de Launay et St.-Vaast, porta ses terres à Jean de Grente, son mari...
Pendant la domination anglaise, les légitimes seigneurs furent dépossédés, comme cela eut lieu presque partout. Il existe un acte, daté du 15 février 1618, par lequel le roi d'Angleterre donne la terre et le domaine de St.-Vaast à Guillaume Bradwardin (V. Bulletin mon., t VI, p. 223)..." (A de Caumont 4-36)

 

Eglise Saint-Vaast

XIIIe et XVe siècles
abritant des fonts baptismaux du XVe classés à titre d'objet aux Monuments historiques

"L'église est située dans un vallon sauvage et boisé, auprès d'un ruisseau aux eaux murmurantes; bien que fermée, elle est entretenue avec le plus grand soin, et dernièrement la libéralité d'un propriétaire a permis de la mettre en bon état de réparation et même d'y faire des enjolivements qui lui ont fait perdre, à l'intérieur, une partie de son intérêt.
Elle m'a paru remonter au style ogival primitif, sauf les retouches. La plupart des contreforts des deux murs latéraux sont plats. Le portail, ouvert à l'ouest, se compose d'une porte ogivale à deux voussures qui retombent sur des colonnettes dont les chapiteaux sont ornés de crossettes.
Au-dessus est une petite fenêtre ogivale, subdivisée néanmoins par un meneau bifurqué en Y.
Les murs latéraux sont construits en blocage. Deux lancettes éclairent la nef au nord ; on voit aussi une lancette au midi : l'autre fenêtre a été repercée au XVe. siècle...
Le choeur ne forme que peu retraite sur la nef. Le chevet est droit, percé par deux lancettes très-étroites et fort élancées ; une autre lancette semblable occupe le centre du pignon.
Les deux fenêtres du nord sont encore des lancettes ; au midi, une fenêtre cintrée occupe la seconde travée ; celle de la première est moderne.
Deux portes ogivales du XIIIe. siècle sont percées parallèlement au nord et au midi : la porte du seigneur et la porte du prêtre ; leurs ogives, garnies de moulures toriques, portent, comme celle du portail, sur des chapiteaux à crossettes.
Un petit clocher tout moderne, en charpente, recouvert d'ardoises, vient d'être établi sur le pignon oriental de la nef. La cloche qu'il abrite paraît ancienne ; mais on ne peut l'examiner de près." (A de Caumont 4-34)

"Intérieur. — La voûte de la nef vient d'être remplacée par un plafond.
Les fonts baptismaux doivent remonter au moyen-age, je renonce à en déterminer l'époque précise. Géométriquement, c'est une pyramide à huit arêtes, posée par son sommet sur un fût cylindrique : chaque face est sculptée d'un rameau de feuillages plats ; des monstres en demi-relief sont sculptés sous chacun des angles ; la base du fut est carrée ; une tête de chien en relief forme agrafe, à chacun des angles.
Les deux petits autels datent du dernier siècle ; l'un d'eux est dédié à saint Ortaire, évêque : la statue doit remonter au moyen-âge.
Malheureusement ces deux autels cachent toute la colonnade de l'arc triomphal, qui date du XIIIe. siècle. Cet arc est ogival, avec moulures toriques, et chacune de ses retombées porte sur trois colonnettes en faisceau, avec bases moulurées et chapiteaux à tailloirs carrés fort épais. Les feuillages des corbeilles sont plats et d'un travail encore un peu roman.
Le choeur est élevé de deux degrés au-dessus du sol de la nef. Sa voûte, en bois, est à charpente visible.
Les lancettes, qui sont si étroites à l'extérieur, sont, à l'intérieur, fortement ébrasées et garnies d'un gros tore. Le maître-autel est du même style que ceux de la nef; mais il est plus orné. On a ménagé, derrière, un couloir étroit qui sert de sacristie. Dans le mur du midi, on voit une piscine grossièrement ogivale. Elle a deux cuvettes : l'une est de forme carrée, l'autre est une quinte-feuille..." (A de Caumont 4-35)

A l'est de D163 : 49°17'28.9"N 0°00'04.2"W

Eglise de Saint-Vaast-en-Auge

Eglise de Saint-Vaast-en-Auge

Eglise de Saint-Vaast-en-Auge

 

Lavoir

Dans le vallon, de l'autre côté de l'église : 49°17'27.5"N 0°00'05.8"W

Saint-Vaast-en-Auge : Lavoir

 

Ferme du Grand Colleville

Au sud-ouest, par D163 : 49°17'14.5"N 0°00'09.6"W (invisible)


Sur Geoportail


Sur J.Y. Merienne

 

Le Manoir et la Ferme

Peut-être derrière l'église : 49°17'35.6"N 0°00'02.1"W

Sur la page de J.Y. Merienne :


Sur J.Y. Merienne

 

Motte féodale

Il existe une motte féodale à 1/2 kilomètre de l'église, à l'ouest.

 

 

Liens :