Deux-Jumeaux

 

 

Le Monastère de Deux-Jumeaux :

"Il y avait, dès le VIe. siècle, un monastère à Deux-Jumeaux ; saint Évroult s'y fit moine et alla fonder, dans le pays d'Ouche, diocèse de Lisieux, le monastère qui a pris son nom.
En 831, Ansegise, abbé de St-Wandrille, fit une donation au monastère de Deux-Jumeaux. Au IXe. siècle, on s'y occupait de la transcrip tion des manuscrits.

Le monastère de Deux-Jumeaux fut ruiné par les Normands.
Longtemps après, dans le XIIe. siècle, Robert de Villiers le donna dans l'état où il se trouvait, avec ses dépendances, à l'abbaye de Cerisy qui l'a possédé jusqu'à la Révolution." (A de Caumont 3-772)

 

Eglise abbatiale

MH, wikipedia. Sur Base Mérimée

Ancienne abbaye des Deux-Jumeaux fondée au VIe siècle qu'aurait bâtie saint Martin de Vertou et détruite lors des invasions scandinaves. Après le XIe siècle, le monastère devint prieuré rattaché à l'abbaye de Cerisy-la-Forêt.

"L'église de ce monastère était paroissiale ; au siècle dernier, sa nef a été détruite. Le service paroissial se fit alors dans la partie de l'édifice qui subsiste.
Il ne reste plus de l'église, qui était assez grande, que le transept et le choeur terminé par une abside semi-circulaire." (A de Caumont 3-773)

Deux-Jumeaux : Eglise abbatiale

Deux-Jumeaux : Eglise abbatiale

Deux-Jumeaux : Eglise abbatiale

 

Prieuré

MH. Sur Base Mérimée

"Prieuré. —On voit, au Sud de l'église, les bâtiments du prieuré ; ils sont assez bien conservés et paraissent dater du XVIIe. siècle." (A de Caumont 3-775)

 

Château Rouge

Sur D125, avant l'abbaye (49°20'54.8"N 0°57'49.5"W)


Sur Google Street View

Sur la page de J.Y. Merienne :


Sur J.Y. Merienne

 

 

Liens :