Biéville sur Orne (Biéville-Beuville)

 

 

Biéville-sur-Orne = au sud

Dans le cadre du plan Raymond Marcellin visant à réduire le nombre de communes, Biéville-sur-Orne (546 habitants en 1968, au sud) est rattaché à Beuville (571 habitants, au nord)

- Voir aussi : Beuville (Biéville-Beuville)

Eglise Notre-Dame

XIIe siècle. MH, wikipedia. Photos sur Base Mérimée
Ensemble maître-autel-retable-tabernacle-tableau du XVIIIe

Du vivant de Guillaume le Conquérant, Renouf, vicomte de Bayeux, avait fait don à l'abbaye Saint-Étienne de Caen de l'église de Biéville et de la dîme qui en dépendait... En 1364, l'église fut transformée en forteresse jusqu'à la fin de la guerre de Cent Ans

"L'église romane de Biéville, dont le patronage appartenait à l'abbaye de St.-Etienne comme celui de l'église de Mouen, précédemment décrite, offre, avec celle-ci, plus d'une analogie, et l'on pourrait en induire qu'elle a été construite dans le même temps, peut-être par le même architecte. Ainsi les arcatures qui décorent extérieurement la nef, la délicatesse et l'élégance des moulures, la position même de la tour, terminée bâtière et accolée du côté du nord rappellent l'église de Mouen. Si cette dernière est plus riche d'ornementation, plus remarquable sous certains rapports, elles doivent, l'une et l'autre, être recommandées aux archéologues, comme appartenant au même plan, et comme offrant, l'une et l'autre des sujets d'études intéressants.
La vue générale que je présente montre la façade occidentale, le côté nord de la nef et l'élévation de la tour qui est romane dans ses parties basses,ogivales à sa partie supérieure. Le côté sud de la nef a été altéré par l'ouverture de fenêtres modernes carrées.
Des fenêtres à compartiments flamboyants ont aussi été ouvertes du même côté dans le mur du choeur, vers la fin du XVe. siècle, mais cette partie de l'église n'en est pas moins d'une architecture romane très riche et remarquable par ses modillons bizarres à figures obscènes, par la frise sculptée au-dessous de ces corbeaux et qui offre deux rangs de festons imbriqués comme des écailles, par les contreforts bordés de colonnettes, enfin par les moulures de bon goût qui décorent les fenêtres et la porte latérale.
Les murs sont en pierre de taille de moyenne grosseur et très régulièrement appareillées." (A de Caumont 1-410)

"On voit dans le cimetière un tombeau remarquable élevé tout récemment à la mémoire de M. Savary, architecte, mort fort jeune, au moment où un bel avenir s'ouvrait pour lui. M. Savary avait fait plusieurs des dessins qui sont joints à ce volume, notamment la vue générale du portail d'Ardennes et celle de la tour de Dernières." (A de Caumont 1-413)

D60, puis boulevard des Dentellières : 49°14'03.6"N 0°19'32.7"W

Eglise Notre-Dame de Biéville

Eglise Notre-Dame de Biéville

Eglise Notre-Dame de Biéville

Eglise Notre-Dame de Biéville

 

Intérieur

Eglise Notre-Dame de Biéville

 

Château de Bieville

XVIIIe siècle

"Un château moderne existe à Biéville, sur le bord de la route. Près de cet édifice en est un autre dont le toit élevé et la forme des fenêtres annoncent la fin du XVIe. siècle." (A de Caumont 1-413)

Sur D60 : 49°14'01.7"N 0°19'50.0"W

 

Parc du Château de Biéville

Château de Biéville
Site classé

Château de Biéville


Biéville-Beuville Parc du château de Biéville
(DREAL Basse-Normandie)

 

Manoir d'Outreval

XVIe siècle

2018 : A vendre sur : ouestfrance-immo.com

Sur D60 : 49°14'03.2"N 0°19'45.4"W


Sur Wikimedia.org par RéMineur7


sur ouestfrance-immo.com

 

Manoir Balleroy

XVIIIe siècle. MH, wikipedia

Rue Colbert. Au sud de l'église : 49°13'59.3"N 0°19'37.7"W


Sur Google Street View


Sur Wikimedia.org par Bouriezemmanuel

 

Ferme de la Vallée

XVIe siècle. MH

Chemin de la Vallée : 49°14'14.2"N 0°19'24.1"W


Sur Google Street View


Sur Wikimedia.org par Pimprenel

 

Château du Londel

XVIIe siècle, douves et colombier

A l'ouest. Proche de D7 : 49°14'17.2"N 0°21'29.4"W (Invisible)

 

Château de la Londe

XVIIIe siècle, MH, wikipedia

"Le beau château de la Londe, est une demeure classique avec, sur chaque façade, un avant-corps central marqué par un fronton; en avant se détachent deux pavillons qui encadrent la grille, précédée d'un saut de loup. Les dégâts occasionnés par la seconde guerre mondiale ont été réparés entre 1954 et 1959" (chateau-fort-manoir-chateau.eu)

A l'ouest. Proche de D7 : 49°13'50.3"N 0°21'57.0"W

Biéville-sur-Orne : Château de la Londe

 

 

Liens :