Villers-Bocage

 

 

Bataille de Villers-Bocage

Le 13 juin 1944, Michael Wittmann brise l'offensive Perch de la 7e division blindée britannique qui venait de libérer la ville. Relativement épargnée jusqu'alors, la ville est entièrement détruite par les bombardements alliés qui suivent le retrait britannique. Les Allemands ne seront chassés définitivement de la ville que le 4 août 1944. wikipedia

 

Eglise Saint-Martin

Reconstruction (1955)

Villers-Bocage : Eglise Saint-Martin

 

Château de Villers

XVIIe siècle.

14/07/2015 : Actu.fr - Patrimoine. Dans l’intimité d’un cérémonial royal au château de Villers-Bocage
"Dimanche dernier, Axel Garrigue-Guyonnaud et Sylvain de Escarrega, propriétaires du château de Villers-Bocage, accueillaient le comte de Paris, chef de la Maison royale de France, et son épouse, ainsi que le ministre plénipotentiaire d’Autriche et de nombreuses personnalités françaises et étrangères. Une occasion d’évoquer le passé, mais aussi de jeter un pont vers l’avenir...
... Ce qui attire l’attention ? La façade du château est asymétrique.
« Le premier corps de bâtiment a été bâti en 1637, avec quatre échauguettes d’angle. En 1766, le château est pourvu d’une aile en retour, qui devait être doublée, mais les travaux d’agrandissement sont interrompus avec l’avènement de la Révolution. »...
Durant la Seconde Guerre mondiale, le château a abrité un hôpital : il a également servi de refuge à la population. Transformé en maternité, le château a vu la naissance de plus de 400 enfants, au cours des années qui ont suivi..."

30/10/2017 : Ouest-france.fr - Près de Caen, un château est à vendre pour 4 millions d’euros
"Après avoir réhabilité le château de Villers-Bocage, près de Caen, pour lui redonner vie, Axel Garrigue Guyonnaud et Sylvain de Escarrega, propriétaires, veulent passer la main...
Ces deux designers et entrepreneurs redéfinissent les monuments pour sauver le patrimoine, les rendant confortables, respectueux du passé mais aussi contemporains. Une fois restaurés, leur société « La vie de chateau » entretient le château et propose de recevoir des clients fortunés qui louent l’ensemble de la demeure avec du personnel..."

"Le château de Villers, précédé de belles avenues, est situé au midi du bourg, sur la route allant à Aulnay. Le côté gauche avec sa tour carrée angulaire en encorbellement, ce qu'il reste de bossages et de hautes cheminées peut dater du temps de Louis XIII ou de Louis XIV. Le pavillon formant la partie droite de l'édifice près des douves est moderne et d'une grande pesanteur...
Ce château qui appartient aujourd'hui à M. le Baron de Grandclos, n'occupe pas l'emplacement du château primitif : celui-ci que j'ai décrit dans le 5e. volume de mon Cours d'antiquités monumentales, était à quelque distance à l'est : il se composait, d'après ce que j'ai pu conclure par ce qui reste, d'une motte ronde entourée de fossés. Cette éminence maintenant couverte de bois se trouvait à l'un des angles d'une place à peu près carrée, dont le tracé du Vallum est encore indiqué par une dépression au milieu des terres labourées." (A de Caumont 1-188)

Sur D6, direction Aunay-sur-Odon : 49°04'15.6"N 0°39'48.3"W

Château de Villers-Bocage (14)

Château de Villers-Bocage (14)

 

 

Liens :

 

http://www.villers-bocage.info/histoire.aspx

"Pierre Jacques Meslé de Grandclos-Meslé décède en 1806. Son fils, Stanislas, devient maire en 1810. " (villers-bocage.info)
Le site oublie de dire :
"Pierre-Jacques Meslé de Grandclos () fit fortune grâce au commerce triangulaire avec l'Afrique et les Antilles." (wikipedia)