Vieux-Fumé

 

 

Quatre-Puits, le Mesnil et Cauvigny :

En 1831, Vieux-Fumé (226 habitants en 1821) absorbe Quatre-Puits (68 habitants) au nord-ouest de son territoire.

Vieux-Fumé comprend les hameaux de Quatre-Puits, le Mesnil et Cauvigny


Sur Geoportail

 

Eglise Saint-Germain

XIIe et XVIIIe siècles. Sur Base Mérimée

"L'église de Vieux-Fumé est en forme de croix latine ; le choeur, les transepts et une partie de la nef sont de transition, mais plutôt d'une époque voisine de la fin du XIIe., que d'une époque plus ancienne, à en juger par les deux lancettes tréflées du chevet, les étroites fenêtres arrondies au sommet et sans colonnes du choeur (côté nord) et les chapiteaux des colonnes de l'intérieur, entre le choeur et la nef. Les modillons de la corniche portent des ai catures et offrent des figures grimaçantes autour du choeur et des transepts.
Du côté du sud une porte garnie de zigzags, et dans laquelle la pointe de l'ogive est à peine sensible, mérite d'être remarquée pour la pureté de ses profils et les chapiteaux de ses colonnes.
Une grande fenêtre carrée, moderne, a endommagé, d'un côté, l'archivolte de cette jolie porte, supprimée depuis longtemps, et un peu enterrée par l'exhaussement des terres du cimetière. Des fenêtres carrées qui défigurent l'édifice ont aussi été percées au XVIIIe. siècle à l'extrémité de chaque transept et dans les murs | latéraux de la nef: celleci qui devait être du même temps que le choeur, a subi, outre l'établissement des fenêtres dont je viens de parler, diverses réparations qui lui ont fait perdre son caractère primitif. Néanmoins elle doit, dans les parties anciennes, être à peu près de la même époque que le choeur ; les modillons étaient cependant différents de ceux du choeur : applatis, taillés en biseau, ils paraîtraient d'une époque un peu moins ancienne que les autres.
L'extrémité occidentale de cette nef et la tour de pierre, en forme de cloche, qui la surmonte, datent de l'an 1775."
(A de Caumont 2-281)

Vieux-Fumé : Eglise Saint-Germain

Vieux-Fumé : Eglise Saint-Germain

Vieux-Fumé : Eglise Saint-Germain

 

Croix de cimetière :

XIXe siècle. Sur Base Mérimée

 

Tombeau de François Cacqueret :

XIXe siècle (1829). Sur Base Mérimée
"Tombeau de François-Antoine Cacqueret, ancien prieur du Plessis Grimoult, curé du Vieux-Fumé, mort en 1829"

 

Château du Mesnil d'O

XVIIIe siècle. MH. Sur Base Mérimée

"Le château, assez beau et précédé d'une longue avenue, a été construit dans la 2e. moitié du siècle dernier. Il appartient à M. Besnard, ancien greffier en chef de la Cour royale de Caen.
Le village du Mesnil, au midi du château, est une dépendance de Vieux-Fumé et doit être ancien." (A de Caumont 2-283)

Sur D40 (49°03'33.9"N 0°07'30.2"W)

Vieux-Fumé : Château du Mesnil d'O

 

Ferme à Vieux-Fumé

XIXe siècle (1853). Sur Base Mérimée
"1809 : Ferme de Jean-Pierre Elie, laboureur ayant acquis des terres en biens de 1ère origine sous la Révolution... En 1853 commence la construction de nouveaux bâtiments pour remplacer ceux de la ferme de 1809 trop petits..."

A l'entrée nord de Vieux-Fumé (49°03'32.2"N 0°07'10.3"W)


Sur Google Street View


Sur Base Mérimée

 

Hameau et Château de Cauvigny

Sur la D152. Un joli hameau que l'on traverse pour aller de Vieux Fumé au Château de Vaux.
Un château se cache derrière des hauts-murs.

XVIIIe siècle. Sur Base Mérimée
"Edifice fin 18e appartenant en 1830 au baron Laigre de Grainville. Douves et canal figurés sur le cadastre de 1810 détruits"

"Le hameau de Cauvigny fait aussi partie de Vieux-Fumé; on y voit un petit château et un parc appartenant à M. le baron Laigre de Grainville, officier supérieur de cavalerie." (A de Caumont 2-283)

Sur D152, en direction de Canon (49°03'50.0"N 0°06'24.7"W) Invisible

Hameau de Cauvigny


Sur Base Mérimée

 

Hameau et manoir de Quatre-Puits

Le village de Quatre-Puits est attesté sous les formes de Quator Puteis vers 1350 et Quatrepys en 1494. Il ne s'agit pas là d'un faux-ami : le toponyme semble bien hérité de la présence de quatre puits (wikipedia)

XVIIIe, XIXe siècles. Sur Base Mérimée
"Village à l'emplacement d'un gué sur le Laizon. Réunion de Quatre-Puits et Vieux-Fumé en 1830. 22 maisons à Quatre-Puits"

"Quatre-Puits, Quatuor-Putei, était une ancienne paroisse du diocèse de Bayeux, qui est aujourd'hui réunie à Vieux-Fumé. L'église a été démolie sous l'Empire. Cette paroisse a toujours eu une population très minime... Ce nom littéralement traduit de quatuor putei, paraît indiquer qu'anciennement il y avait quatre puits dans cette localité et la rareté de l'eau dans cette plaine explique comment une circonstance fort indifférente en apparence, a pu servir à distinguer primitivement l'agglomération qui formait le village.
L'église était sous l'invocation de saint Pair " (A de Caumont 2-281)

 

Manoir de Quatre-Puits :

Sur D232 (49°04'04.2"N 0°08'20.4"W)

Vieux-Fumé : Hameau de Quatre-Puits
(sur Google maps)


Sur Base Mérimée

 

Eglise Saint-Paterne :

Détruite. Sur Base Mérimée

Sur le cadastre napoléonien de 1808 (49°04'08.4"N 0°08'07.1"W)


Sur Base Mérimée

 

Ferme au hameau du Mesnil

XVIIIe siècle. Sur Base Mérimée

(49°03'23.7"N 0°07'57.8"W)


Sur Google Street View


Sur Base Mérimée

 

Tour d'observation du château de Vaux

Visible à l'entrée du bourg. Le château est sur la commune de Magny-la-Campagne

Tour d'observation du château de Vaux

 

 

Liens :