Touques

 

 

Nombreuses photos sur la page de J.Y. Merienne (notamment les anciennes halles détruites en 1910)

 

Bourg

Touques est la seule commune avec des maisons normandes dans la région.

Touques

 

Eglise Saint-Pierre

XIe siècles. MH, wikipedia
Une tour-lanterne octogonale érigée après 1125 surmonte l'édifice

"L'église St.-Pierre, qui n'est plus consacrée au culte, a attiré, dans ces derniers temps, l'attention de M. Ch. Le formant, de l'institut, et de quelques autres qui lui ont attribué des dates beaucoup trop reculées : je ne crois pas qu'il y ait rien d'antérieur au XIe. siècle dans cette église. D'après mes appréciations et celles de M. Bouet, les diverses parties de la nef seraient, avec les absidioles des transepts, ce qu'il y a de plus ancien dans cette église. Nous ne parlons que de quelques parties de la nef, car elle a été réparée et raccourcie au XVIIe. ou au commencement du XVIIIe. siècle, et tout récemment le Comité des monuments du ministère y a fait exécuter d'importants travaux de consolidation; mais il est facile de distinguer ce qui est refait de ce qui est ancien.
La porte occidentale appartient aux reconstructions du XVIIe. siècle.
La tour octogone à pans irréguliers, qui s'élève au centre du transept, appartiendrait à une époque moins ancienne que celle attribuée aux parties indiquées. Ce fut à cette seconde époque que furent élevés, à partir des chapiteaux des colonnes, les quatre arcs en ogive qui supportent cette tour."
(A de Caumont 4-236)

Touques : Eglise Saint-Pierre

Touques : Eglise Saint-Pierre

Touques : Eglise Saint-Pierre - Touques : Eglise Saint-Pierre

Touques : Eglise Saint-Pierre

 

Eglise Saint-Thomas

XIIe siècle. MH, wikipedia
nef romane, chœur flamboyant, portail Louis XIII

"L'église de St.-Thomas, qui est aujourd'hui l'église paroissiale, montre deux époques bien distinctes ; le choeur appartient au style ogival flamboyant de la dernière époque.
Ce choeur, terminé par une abside à pans garni de contreforts couronnés de frontons aigus, bordés de crochets et dont l'entablement est orné d'une guirlande de feuillage, est éclairé par des fenêtres à trois baies avec tracery à compartiments flamboyants...
La nef appartient au style roman de la 2e. moitié du XIIe. siècle ; on y voit une jolie porte latérale, au sud, ornée de zigzags avec linteau couvert de moulures...
Le portail occidental est moderne, du temps de Louis XIV, je crois ; mais, au-dessus, on voit une charmante fenêtre ogivale de transition, garnie de deux archivoltes portées sur autant de colonnettcs et séparées par un tore conduit élégamment en zigzag, depuis le haut de la fenêtre jusqu'à sa base. A l'intérieur de la nef, des colonnes romanes garnissent les murs et sont espacées comme si elles eussent dû porter des arceaux de voûte en pierre; il n'y a que des lambris en bois." (A de Caumont 4-258)

Touques : Eglise Saint-Thomas

Touques : Eglise Saint-Thomas

Touques : Eglise Saint-Thomas - Touques : Eglise Saint-Thomas

 

Manoir du Haras de Meautry

XVIIe siècle, portail monumental. MH, wikipedia

"Le haras de Meautry est créé en 1875 par deux frères, Alphonse de Rothschild (1827-1905) et Gustave de Rothschild (1829-1911), autour d'un manoir datant des XVIe et XVIIe siècles" (wikipedia)

"En entrant à Touques, du côté de Pont-l'Évêque, j'ai remarqué un manoir dont la porte à bossage, un peu lourde, mais d'un style imposant, est accolée à un petit bâtiment percé de trous pour des armes à feu. Ce manoir, auquel est attenante une enceinte de murs assez considérable, s'appelle, m'a-t-on dit, le manoir de Montruit. Il peut dater du temps de Louis XIII ou de Henri IV." (A de Caumont 4-260)

Touques : Manoir du Haras de Meautry

Touques : Manoir du Haras de Meautry

 

Manoir du Grenier à Sel

Appelé aussi "Ancien hôtel de l'Amirauté"
XVIe siècle. MH

"Bâtiment de style Louis XIII qui abritait le bureau des "fermes du roi" : un receveur, deux commis et six douaniers appelés gabelous qui était chargés de collecter la gabelle, taxe sur la production de sel. On y distingue encore l'ancien quai où le sel produit en amont dans les salines de Touques, était débarqué. Après la Révolution, cette bâtisse devint la première mairie de la commune" (guide-tourisme-france.com)

En face de l'Eglise Saint-Pierre, 47, rue Louvel-et-Brière (49°20'33.2"N 0°06'08.8"E) Visible, au fond de la ruelle.

Touques : Manoir du Grenier à Sel

 

Daubeuf / Dauboeuf

"Daubeuf était une petite paroisse, à 3 kilomètres de Touques et de Bonneville, au fond d'une vallée dont le ruisseau vient à Touques se joindre à la grande rivière. L'église a été détruite, sauf une partie du choeur que l'on a convertie en chapelle et qui est à présent propriété privée.
Les parties les plus anciennes de ce qui reste peuvent être rapportées à la fin du XIIe. siècle." (A de Caumont 4-253)

En remontant vers la Croix Sonnet, Chemin de Dauboeuf (49°21'43.5"N 0°07'34.5"E)

 

Ancienne église Saint-Just de Daubeuf

Fin XIIe siècle

Il ne reste que le chœur transformé en chapelle. Désacralisée dans les années 1950, elle est actuellement une propriété privée qui ne se visite pas.

(49°21'33.5"N 0°07'38.8"E)

 

Haras de la Croix-Sonnet

Touques : Haras de la Croix-Sonnet

 

Voir aussi :

- Anciens quais bordant la Touques (disparus à la suite du détournement du fleuve) : emplacement symbolisé par des maquettes de bateaux stylisées.

- Ruisseau des Ouïes, affluent de la Touques, traverse la commune d'est en ouest, séparait anciennement les paroisses Saint-Pierre et Saint-Thomas.

- Manoir de l'Épinay (Renaissance et XVIIe siècle).

- Manoir de Fleurigny (XVIIIe siècle).

- Manoir du Mesnil-Saint-Germain (route de Honfleur, La Croix Sonnet). Manoir de la Croix-Sonnet

- Manoir (XVIe, XVIIIe et XIXe, MH) 46 rue Louvel et Brière

- Manoir (XVIIIe, MH) 50 rue Louvel et Brière

 

 

Liens :