Secqueville-en-Bessin

 

 

"était encore appelée Siqueville au siècle dernier, conformément à son nom latin Siccavilla." (A de Caumont 1-288)

 

Eglise Saint-Sulpice

nef du XIe siècle. MH, wikipedia

"L'église est une de celles que le voyageur antiquaire devra visiter.
Le choeur paraît du XVIIe. siècle, à l'exception du mur qui le termine à l'est et qui pourrait être du XIVe. ou du XVe..
... La tour, haute d'environ 150 pieds et ornée de 3 étages d'arcatures, n'est pas en proportion avec l'édifice ; elle est romane jusqu'à la naissance de la pyramide qui paraît avoir été réparée plusieurs fois, et a perdu les quatre clochetons qui autrefois garnissaient les angles. Le dernier désastre causé par la foudre eut lieu le 16 juin 1610, ainsi que l'attestait une inscription gravée sur l'une des ailes du coq... " (A de Caumont 1-288)

Secqueville-en-Bessin : Eglise Saint-Sulpice

Secqueville-en-Bessin : Eglise Saint-Sulpice

Secqueville-en-Bessin : Eglise Saint-Sulpice

Secqueville-en-Bessin : Eglise Saint-Sulpice

Secqueville-en-Bessin : Eglise Saint-Sulpice - Secqueville-en-Bessin : Eglise Saint-Sulpice

Secqueville-en-Bessin : Eglise Saint-Sulpice

Secqueville-en-Bessin : Eglise Saint-Sulpice

Secqueville-en-Bessin : Eglise Saint-Sulpice

 

Ferme manoir de Cacharat

XVIIe siècle.

Au nord. Sur D93, direction Cully (49°14'32.5"N 0°31'16.5"W)

Chambres d'hôtes dans le bessin normand :
http://www.manoirdecacharat.fr/

Secqueville-en-Bessin : Ferme-manoir de Cacharat

Secqueville-en-Bessin : Ferme-manoir de Cacharat

 

Antiquités gallo-romaines

"Des vestiges de constructions romaines se rencontrent sur plusieurs points de la commune ainsi qu'un grand nombre de débris de tuiles à rebords, notamment au nord de l'église, dans le vallon pi ce en face du château de M. DuPontavice, et plus loin au sud-ouest de ce point, dans la campagne appartenant à Mme. la comtesse Des Essarts.
31ais le lieu où j'ai remarqué le plus grand nombre de vestiges et où se trouvait très probablement le centre du village gallo-romain, est à quelque distance, à Test, de l'église, le long du chemin appelé vulgairement Chemin Bretonneux, qui, partant de Bretteville où il fait suite au chemin haussé, se dirige vers Reviers et Courseulles... " (A de Caumont 1-291)

 

Faits historiques :

"Au printemps de l'année 1105, pendant le siège de Bayeux par Henri Ier., roi d'Angleterre, Robert Fitz Hamon qui tenait pour Henri fut surpris à Secqueville par les soldats du duc Robert, et ne trouva d'autre moyen de défense que de se réfugier dans la tour de l'église ; mais les soldats du duc allumèrent du feu sous la tour et le forcèrent à se rendre." (A de Caumont 1-290)

 

 

Liens :