Saint-Pierre-sur-Dives

 

 

Abbaye de Saint-Pierre-sur-Dives

XIe au XVIIe siècle. MH, wikipedia

C'est de loin qu'on la voit le mieux

Abbaye de Saint-Pierre-sur-Dives

Abbaye de Saint-Pierre-sur-Dives

En 2016-2017, elle est en travaux :

Abbaye de Saint-Pierre-sur-Dives - Abbaye de Saint-Pierre-sur-Dives

Abbaye de Saint-Pierre-sur-Dives

 

Halles

XIe siècle, reconstruites au XVe et après 1944. MH, wikipedia
Ces halles font partie du patrimoine médiéval normand. Incendié en 1944, l'édifice fut fidèlement reconstitué. La charpente de chêne est le produit d'un assemblage de 290 000 chevilles de châtaignier

Saint-Pierre-sur-Dives : Halles

Saint-Pierre-sur-Dives : Halles

Saint-Pierre-sur-Dives : Halles

 

Maison du XVIIIe

XVIIIe siècle. MH, wikipedia

En centre ville.


Sur Wikimedia.org par Roi.dagobert

Saint-Pierre-sur-Dives : maison du 39 rue de Falaise

 

Manoir de Thomas Dunot / Château d'Hermonville

XVIe siècle. MH, wikipedia

Château d'Hermonville. — Quand on est sorti du bourg, vers Lisieux, on ne tarde pas à voir un château qui mérite l'attention : c'est le domaine d'Hermonville, faisant autrefois partie du territoire de la commune d'Hiéville, qui borde celui de St-Pierre-sur-Dive ; il appartient à présent à cette dernière commune. Ce château, dont je donne une vue d'après les dessins de M. Pépin, appartient à M. de Lignerolles, membre de l'Association normande ; il occupe, à ce qu'il paraît, le même emplacement que le château du celèbre Thomas Dunot, lequel fut détruit du temps des guerres de religion. Le domaine appartenait encore à cette famille au siècle dernier. M. Dunot de Saint-Maclou, baron de Vieux-Pont, le vendit en 1762 à M. de Jarry, grand-père de M"'e de Lignerolles.
Quoique peu important, ce château, dont la date est connue (1618), montre bien le style du XVIIe siècle. Une de ses cheminées en brique et pierre, ses lucarnes à frontons, sa porte et tout son ensemble caractérisent bien celte époque. Un parc entouré de murs se développe derrière le château. Deux portes à bossages, l'une grande et destinée aux charrettes, l'autre plus petite et destinée aux piétons, s'ouvrent dans la partie de cette clôture qui borde la route départementale allant de St-Pierre à Livarot. Un écusson est sculpté sur la clef de voûte de la petite porte." (A de Caumont 5-566)

Visible sur D511 (49°01'24.2"N 0°01'44.8"W)


Sur Wikimedia.org par Roi.dagobert

Saint-Pierre-sur-Dives : Manoir de Thomas Dunot

Manoir de Thomas Dunot

 

Manoir de la Cour l'Elu

XVIe siècle. MH, wikipedia

Rue du Manoir l'Elu (49°01'07.1"N 0°02'09.8"W)


Sur Wikimedia.org par Roi.dagobert

 

Glycines

Une maison avec des glycines. Rue de l'Epinay (49°01'03.4"N 0°01'46.4"W)

Saint-Pierre-sur-Dives : Glycines

 

Carel

"rattaché à Saint-Pierre-sur-Dives depuis 1835. C'est aujourd'hui un hameau de quelques maisons au sud-ouest de Saint-Pierre-sur-Dives, le long de la D511, vers Jort." (wikipedia)

 

Château de Carel

XVIe siècle. MH, wikipedia

Sur la route de Falaise.

Château de Carel

Château de Carel

Château de Carel

 

Chapelle Saint-Sulpice de Carel

ancienne église paroissiale de Carel (wikipedia), commune rattachée en 1835

Après le château, première route sur la droite.

Chapelle Saint-Sulpice de Carel

Chapelle Saint-Sulpice de Carel

Chapelle Saint-Sulpice de Carel

Chapelle Saint-Sulpice de Carel

 

 

Liens :