Osmanville

 

 

Eglise Saint-Martin

XIIe et XIIIe siècle. MH, wikipedia

"L'église d'Osmanville appartient, dans son ensemble, au style roman; c'est une de celles qui offrent une abside semi-circulaire, avec fenêtres cintrées à colonnes. La tour en bâtière, établie entre choeur et nef, est aussi romane jusqu'au toit. — La nef a été retouchée, elle est bien moins caractérisée ; les fenêtres ont été refaites, mais une partie des murs appartient au style roman comme le reste; et, on voit, du côté du Sud, une porte romane bouchée."
(A de Caumont 3-745)

Sur la D613 en direction d'Isigny : 49°19'42.0"N 1°04'54.0"W

Osmanville : Eglise Saint-Martin

Osmanville : Eglise Saint-Martin

Osmanville : Eglise Saint-Martin

Osmanville : Eglise Saint-Martin

 

Château d'Osmanville

XIIe siècle. sur Wikipedia

Aucun renseignement ailleurs.

 

Ancienne enceinte fortifiée :

"Le plan cadastral de 1824 fait apparaitre une motte médiévale appelée Ancien château du Duc de Normandie, qui est située entre l'ancienne nationale 13 et la nouvelle. Actuellement couverte de taillis, il est impossible de distinguer s'il reste des murs. Cette motte est une propriété privée." (wikipedia)

"Enceinte fortifiée. — Il existe à Osmanville, sur le bord d'une colline peu élevée qui domine la vallée de l'Aure et de la Vire, un petit fort qui me paraît du moyen-âge." (A de Caumont 3-745)

 

 

Saint-Clément

1862 : une loi rattache la commune de Saint-Clément, peuplée de 168 habitants en 1856 (au nord-ouest), à Osmanville (586 habitants)

 

Eglise Saint-Clément

XIIe siècle. MH, wikipedia

"Deux styles dominent dans l'église de St.-Clément: le style du XVe. siècle dans le choeur et dans la tour en bâtière qui précède la porte occidentale de la nef; le style roman dans la nef. Le choeur est voûté et se compose de deux travées ; il y a trois travées dans la nef.
Une porte à plein-cintre s'ouvre au Nord, dans la partie centrale de la nef; l'archivolte est garnie de bâtons rompus; au-dessus de cette porte existe une inscription de la même époque, c'est-à-dire du XIIe. siècle, qui peut-être nous donnerait la date de l'église ; malheureusement les lettres en sont très frustes, et il m'a été impossible de la lire. M. Lambert n'est pas non plus parvenu à la déchiffrer.
Le haut des murs a été retouché, et il n'y a plus rien de l'ancien entablement." (A de Caumont 3-746)

Au nord-ouest, par D200 : 49°20'16.9"N 1°05'57.1"W

Osmanville : Eglise de Saint-Clément
cliquer sur l'image pour l'agrandir

Osmanville : Eglise de Saint-Clément

Osmanville : Eglise de Saint-Clément - Osmanville : Eglise de Saint-Clément

Osmanville : Eglise de Saint-Clément

Osmanville : Eglise de Saint-Clément

Osmanville : Eglise de Saint-Clément

Osmanville : Eglise de Saint-Clément - Osmanville : Eglise de Saint-Clément

Osmanville : Eglise de Saint-Clément

 

Portail à Saint-Clément

Pas d'information sur ce portail et les bâtiments

Près de l'église, sur D200 : 49°20'19.8"N 1°05'58.2"W

Osmanville : Portail à Saint-Clément

 

Ancien manoir

"Sur le bord du chemin qui conduit au Grand-Vey et presqu'en face de l'église, on voit un manoir dont l'architecture annonce le temps de Louis XIV ou la fin du règne de Louis XIII." (A de Caumont 3-747)

 

Passage du Grand Vey

"14 janvier 1046 : le jeune duc de Normandie Guillaume dit le Bâtard fuyant pour sa survie sa résidence de chasse de Valognes en raison d'un complot des barons du Bessin et du Cotentin qui veulent le supprimer pour le remplacer par Guy de Brionne, son cousin appelé aussi Guy de Bourgogne, traversa le Grand Vey en pleine nuit entre Brucheville et Saint Clément (Il s'arrêta dans l'église pour prier).
La traversée à cette époque n'était possible que par deux endroits : le Petit Vey par bateau et le Grand Vey par les grèves." (wikipedia)

"Le passage à gué de la Vire qui forme un bras de mer et que l'on suivait à marée basse, venait aboutir à St.-Clément.
Cette route a été très fréquentée durant le moyen âge et même jusqu'à nos jours. Ce n'est guère que depuis trente ans qu'on a complètement cessé de suivre le chemin du grand Vey.
Le duc Guillaume, parti en toute hâte de Valognes en 1047, après la révolte des barons normands, passa le Vey et arriva devant l'église de St.-Clément, où il fit une prière, ce qui prouve que telle était la direction de la voie romaine de Bayeux à Valognes ; car, au XIe. siècle, il n'y avait guère de chemins que ceux qui avaient été établis sous l'administration romaine." (A de Caumont 3-747)

A l'ouest de Saint-Clément : 49°20'16.7"N 1°06'14.1"W

Osmanville : Passage du Grand Vey

 

 

Liens :