Le Bény-Bocage

 

 

Eglise Sainte-Honorine

XVIIe siècle, en granite et schiste

"L'église, telle qu'on la voit aujourd'hui, a été bâtie par les soins et aux frais du baron de Renly, mort en 1649, âgé de 37 ans : il n'avait pas encore 20 ans quand il l'entreprit; « il avait cet ouvrage si à coeur, dit l'auteur de sa vie, qu'il y travaillait avec les ouvriers depuis 5 heures du matin jusqu'à 7 heures du soir ; il s'y faisait même apporter à manger et renonçait pour cela à tous les divertissements des personnes de son âge et de sa condition. »
(A de Caumont 3-198)

Un curieux clocher. Le même qu'à l'époque d'Arcisse de Caumont :

Au nord, sur les hauteurs du village, sur D109 (48°56'16.2"N 0°50'18.2"W)

Le Bény-Bocage : Eglise Sainte-Honorine

Le Bény-Bocage : Eglise Sainte-Honorine

Le Bény-Bocage : le Petit Château

Le Bény-Bocage : le Petit Château

Le Bény-Bocage : le Petit Château

 

Le Petit Château

C'est peut-être ce qui reste de l'ancien château ?

"Il y avait au Bény un ancien château accompagné de jardins, de terrains et de bois de haute futaie; il ne reste plus que quelques-uns des jardins. La seigneurie appartenait autrefois à la maison de Carbonnel, une des plus anciennes et des plus illustres de Normandie; elle passa ensuite dans la famille des Nantiers, d'où Françoise Nantier, seule héritière, la transporta, vers l'année 1565, à son mari, M. de Renty, chevalier de l'ordre du Roi, gentilhomme ordinaire de sa chambre, seigneur de La Ferté, Acorain Puperon, qui se distingua à la bataille de Jarnac et au siège de Bourges en 1569"
(A de Caumont 3-199)

Au sud, sur D81 en direction de Sainte-Marie-Laumont (48°55'59.7"N 0°50'38.0"W)

Le Bény-Bocage : le Petit Château

Le Bény-Bocage : le Petit Château

 

Voir aussi :

Halle aux grains et au beurre en granit.

Place du Marché, avec sa fontaine en granit. L'ensemble, en schiste et granit,

La mairie, inaugurée le 5 juin 1875.

 

 

Liens :