Grainville-sur-Odon

 

 

Eglise Saint-Pierre

clocher et chœur du XIIIe et XIVe siècles aux MH. Sur Base Mérimée

Arcisse de Caumont évoque la nef du XIe siècle (sûrement refaite depuis ?)
"L'église de Grainville-sur-Odon est de trois époques bien caractérisées. La partie la plus ancienne est la nef. Elle date vraisemblablement de la fin du XIe. siècle ou du commencement du XIIe. On y remarque à l'Ouest une porte cintrée dont l'archivolte ornée de tores est bordée d'une cimaise à billettes. Les colonnes ont des chapiteaux assez grossiers et des bases taillées en chanfreins. Une autre porte à plein cintre, offrant des colonnes du même style que les précédentes, existe dans le mur méridional de la nef ; l'archivolte est ornée de tores comme dans la porte précédente.
Des fenêtres modernes ont été pratiquées dans le mur méridional de cette nef ; mais le mur septentrional est demeuré intact, et les fenêtres qu'on y voit sont étroites et courtes, comme toutes celles que j'ai remarquées dans nos campagnes dans les églises du XIe. siècle qui n'ont pas été retouchées. Ce ne sont guère, à proprement parler, que des fentes par où le jour ne pénétrait que faiblement dans les églises." (A de Caumont 1-208)

Arcisse de Caumont évoque le choeur et la tour (aux MH)
"Le choeur paraît du XIVe. siècle, quoiqu'il soit difficile de se prononcer d'une manière précise. Il est voûté, mais les chapiteaux des colonnes supportant les arceaux ne sont pas très-caractérisés. Sur le tympan d'une petite porte, par laquelle on y entre du côté du sud, on remarque un fleuron trilobé très-bien fouillé entre deux trèfles.
La tour latérale au nord, entre choeur et nef, mérite l'attention ; elle est carrée, terminée en bâtière et les contreforts sont appliqués sur les angles, caractère qui suffirait pour indiquer l'époque de cette construction si elle ne présentait des détails de sculpture qui annoncent tout-à-fait la fin du XVe. siècle. Ce sont de belles fenêtres prismatiques à compartiments flamboyants qui ont été pratiqués à l'est et au nord, au premier étage de la tour qui sert de chapelle. Une de ces fenêtres fut bouchée en 1669... (A de Caumont 1-209)

Grainville-sur-Odon : Eglise Saint-Pierre

Grainville-sur-Odon : Eglise Saint-Pierre

 

Château de Grainville

Au centre du village, rue de Carrouge. Invisible


Sur Google Street View


Sur J.Y. Merienne

 

Château de Belval

XVIIe, XVIIIe siècles.

Sur la D170, de Cheux à Grainville-sur-Odon. Peu visible.

"le château de Belleval n'a bénéficié que d'une courte étude de Paul de Longuemare qui, en 1908, retraça en quelques lignes ce qu'il avait pu établir sur l'histoire de cette demeure. Celle-ci fut élevée sur des terres qui paraissent avoir été concédées en fief dans les années 1650 à Pierre Durand, fils d'un bourgeois de Caen qui avait réussi à faire prospérer la modeste fortune familiale." (societearcheologieavranchin.wordpress.com)

Grainville-sur-Odon : Château de Belval

Grainville-sur-Odon : Château de Belval

 

Fiefs de Grainville-sur-Odon :

Arcisse de Caumont ne cite pas de noms correspondant à des lieux actuels (il reprend les notes de l'abbé Béziers) :
"Il y avait plusieurs fiefs à Grainville, savoir : celui de l'abbaye de Ste.-Trinité, auquel est attaché le patronage; les fiefs de l'évêque et du Maresq appartenant à M. de Missy : les fiefs de Grainville et de Torigny pour la famille de La Cour, et un fief appartenant aux chanoines du St.-Sépulcre de Caen. Guillaume Acarin, fondateur et premier doyen du Sépulcre de Caen, était de Grainville : sa famille y existait encore au milieu du XVe. siècle."

 

Blé et lin sur D170

Le 08 juin 2017 : le lin est en fleurs et le blé bien vert.

"La floraison du lin est très particulière. Sur une tige il y a plusieurs fleurs mais chaque fleur ne fleurira qu'un matin. Dès que le soleil monte à l'horizon, les pétales tombent. La floraison va s'étaler pendant environ 10 jours. " (lelin-cotenature.fr)

Grainville-sur-Odon : Blé et lin

Grainville-sur-Odon : Blé et lin

LE 10 juillet 2017 : le lin a des graines et le blé est mur :

Grainville-sur-Odon : Blé et lin

Grainville-sur-Odon : Blé et lin

Grainville-sur-Odon : Blé et lin

Grainville-sur-Odon : Blé et lin

Grainville-sur-Odon : Blé et lin

Le 08 aout 2017, le lin a été arraché, il est couché sur le sol, et le blé à été fauché.

"Cinq semaines après la floraison, les tiges sont arrachées et non fauchées comme le blé. En effet en arrachant le lin, on préserve toute la longueur de la plante et donc toute la longueur de la fibre. Le lin est arraché lorsqu'il a une belle couleur blonde. Les graines sont brunes et se trouvent dans des petites clochettes en haut de chaque tige." (lelin-cotenature.fr)

Grainville-sur-Odon : Blé et lin

Grainville-sur-Odon : Blé et lin

Grainville-sur-Odon : Blé et lin

Grainville-sur-Odon : Blé et lin

 

 

Liens :