Cheux

 

 

"Cheux était le chef-lieu d'une sergenterie comprenant 15 paroisses. Il y avait un marché, le mardi, très fréquenté autrefois" (A de Caumont 1-220)

 

Eglise Saint-Vigor

XIIe, XIIIe et XIXe siècles, MH au début du XXe et restaurée après la guerre. Sur Base Mérimée

"L'église de Cheux est fort grande et se trouvait en rapport avec l'importance ancienne de cette bourgade, chef-lieu d'une sergenterie de l'élection de Caen; elle est composée d'une longue nef bordée de bas côtés, de transepts et d'une abside et de deux chapelles appliquées de chaque côté de l'abside, à l'est du transept." (A de Caumont 1-215)

Sur D170 et D89 : 49°09'53.6"N 0°31'29.2"W

Cheux : Eglise Saint-Vigor

Cheux : Eglise Saint-Vigor

Cheux : Eglise Saint-Vigor - Cheux : Eglise Saint-Vigor

Cheux : Eglise Saint-Vigor

Cheux : Eglise Saint-Vigor

Cheux : Eglise Saint-Vigor

 


Sur Base Mérimée


Sur Base Mérimée


Avant 1919 - Sur Base Mérimée

 

Campagne : champs de colza

Sur la D9 en direction de Fontenay-le-Pesnel. Le 28 avril 2017

Cheux : champs de colza

 

Anciens bâtiments :

Ils ont dû être détruits pendant la guerre :

"Près de l'église, au midi, on voit les bâtiments de la baronnie en partie du XVe. siècle ; la grange était garnie de contreforts...

Le bâtiment des halles, situé au milieu du bourg, est garni de contreforts et peut dater du XIIIe. ou du XIVe. siècle." (A de Caumont 1-220)

 

 

Liens :