Fervaques

 

 

Bourg, seigneurie et autres fiefs :

"Le bourg de Fervaques a toujours été important ; il est bien situé, dans la vallée, sur les bords de la rivière de Touque." (A de Caumont 5-710)

"La seigneurie de Fervaques, dit M. de Neuville, n'était, au moyen-âge, qu'un simple fief relevant de la baronnie d'Auquainville ; mais ses seigneurs y ayant successivement adjoint un grand nombre de domaines et de fiefs limitrophes, elle était devenue, à la fin du siècle dernier, le centre d'une terre des plus importantes.
Les premiers seigneurs de Fervaques que l'on connaisse appartenaient à la famille de Brucourt qui, aux XIIe et XIIIe siècles, était au nombre des plus considérables de la province." (A de Caumont 5-715)

"La paroisse de Fervaques renfermait plusieurs autres fiefs. Celui du Verger a conservé un ancien manoir qu'un barrage permettait autrefois d'entourer d'eau de tous côtés. Ce vieil édifice est connu aussi sous le nom de Maison-aux-Anglais, parce que, suivant les traditions locales, il aurait servi de demeure à un des envahisseurs de la province, au XVe siècle." (A de Caumont 5-719)

 

Eglise Saint-Germain

XIIe, fin XIXe siècle. MH

"L'église n'offre aucun intérêt ; les murs sont sans caractères et toutes les ouvertures sont modernes; mais la tour, placée au midi, entre choeur et nef, mérite l'attention. C'est une massive construction carrée, de hauteur médiocre, flanquée, sur chaque face, de deux contreforts peu saillants. Elle est parementée en grison bien taillé de moyen appareil; elle appartient au style roman. Les ouvertures sont placées au midi, et une seule est primitive : c'est une petite fenêtre cintrée, étroite, portant pour toute moulure un biseau sur l'angle.
Sur ce massif s'élève le beffroi, revêtu d'ardoise, couronné par une flèche peu gracieuse qui paraît dater de la fin du XVIe siècle.
L'intérieur ne mérite pas plus l'attention que l'extérieur. Les voûtes de merrain ont été plâtrées, et les charpentes apparentes coupées au risque de faire écrouler l'édifice..." (A de Caumont 5-710)

Sur D47 : 49°02'27.8"N 0°15'10.5"E

Fervaques : Eglise Saint-Germain

Fervaques : Eglise Saint-Germain

Fervaques : Eglise Saint-Germain

 

Château le Kinnor

XVIe et XVIIe siècle. MH, wikipedia

Domaine de Fervaques dit aussi château le Kinnor. Château et parc, classés Monument historique. Partie XVe construite par Guillaume de Hautemer, maréchal de Fervaques, corps de logis en brique et pierre fin XVIe/début XVIIe, porterie à pont-levis, douves, vestiges du colombier, pont sur la Touques, parc. (fervaques.paysdelivarot.fr)

"M. Ch. Vasseur décrit ainsi qu'il suit le château de Fervaques. Ce château, dit-il, se composait encore, au commencement du siècle, d'une masse de constructions imposantes, assez irrégulièrement disposées, avec cours et bassescours; le tout entouré de fossés remplis d'eau courante, et longé par la Touque. Après en être devenu propriétaire, M. le marquis de Porte a fait démolir plusieurs corps-delogis, et il ne reste plus que deux des côtés de l'enceinte. On entre par l'ancienne tête de pont, heureusement conservée. C'est un gros pavillon carré, construit en briques avec chaînes de pierres, tel que nous en avons déjà rencontré à Bouttemont, à Ouillie-la-Ribaude et ailleurs. La porte, à arc surbaissé, est accompagnée d'une étroite poterne à laquelle correspond, du côte opposé, une niche cintrée..." (A de Caumont 5-712)

Derrière l'église : 49°02'27.4"N 0°15'03.1"E

Fervaques : Château le Kinnor

Fervaques : Château le Kinnor

 

Manoir du Verger

XVIe siècle. MH. wikipedia Sur Base Mérimée. Photos sur Base Mérimée

A l'est de D64 : 49°02'47.6"N 0°15'37.0"E (Invisible)


sur Base Mérimée

 

 

Liens :