Ellon

 

 

Eglise Saint-Pierre

XIIe siècle, tour-clocher du XIVe aux MH

"La tour de l'église d'Ellon, placée au bout de la nef et sous laquelle se trouve le portail, est, je crois, la partie la plus intéressante de l'édifice; elle m'a paru du XIVe. siècle. Elle est carrée; mais, au moyen de pendentifs, la forme octogone se dessine à l'intérieur, au-dessous de la voûte qui sépare le vestibule de l'étage supérieur dans lequel les cloches sont placées : la coupe suivante montre cette disposition. Extérieurement la tour est terminée par un toit à double égout et chacune des faces du second étage est ornée de lancettes très-étroites, Le troisième étage est éclairé par une fenêtre à deux baies, très-élancées, accostée de deux lancettes obscures. La corniche, au-dessous du toit, est décorée de feuillages.
La nef et le choeur paraissent de la fin du XIIe. siècle ou du commencement du XIIIe. On y voit quelques fenêtres en lancettes. Les fenêtres du chevet ont été bouchées, vraisemblablement quand le rétable du maître-autel a été placé. La sacristie se trouve derrière." (A de Caumont 3-393)

A l'ouest de la D6 (49°13'13.4"N 0°40'36.9"W)

Ellon : Eglise Saint-Pierre

Ellon : Eglise Saint-Pierre -

Ellon : Eglise Saint-Pierre

Ellon : Eglise Saint-Pierre

Ellon : Eglise Saint-Pierre

 

Croix du cimetière

"Entourant l’église et clos de murs, les cimetières normands sont toujours dotés d’un if plus que centenaire et d’une croix.
Le cimetière d’Ellon abrite une magnifique collection de monuments funéraires du XIXe siècle recouvrant notamment les sépultures des prêtres de la paroisse et les parents du célèbre épicier parisien Fauchon, originaire de la commune. Émergeant de ces tombes anciennes, la croix en fer forgée, sur une colonne cannelée à chapiteau corinthien, porte le monogramme du Christ IHS (Jesus Humanorum Salvator). De style Louis XVI, elle a probablement été restaurée au début du XIXe siècle." (bayeux-intercom.fr)

Ellon : Eglise Saint-Pierre - Ellon : Eglise Saint-Pierre

 

Presbytère / Mairie

"Jouissant de revenus importants à l’époque moderne, les curés du Bessin vivaient dans des demeures confortables systématiquement reconstruites au XVIIIe siècle.
Pourtant, jusqu’à la Révolution, les dîmes étant partagées entre l’évêque de Lisieux et l’abbaye de Mondaye, le prieur-curé d’Ellon ne percevait que la portion congrue. Le presbytère ne fut donc reconstruit que dans la deuxième moitié du XIXe siècle, probablement par l’abbé Jeanne qui repose à l’ombre de l’église.
D’une architecture soignée, le presbytère est devenu, comme souvent, la mairie de la commune." (bayeux-intercom.fr)

"Le presbytère, qui était appelé autrefois prieuré comme d'autres cures à la nomination des abbayes, est de construction assez ancienne dans quelques parties." (A de Caumont 3-396)

A côté de l'église

 

Ferme du Clos

Ancien château devenu la ferme du Clos, utilisée de nos jours en haras

"L'ancien château sert aujourd'hui de ferme, il se trouve à environ 300 mètres de l'église ; du côté du Nord, ce sont des bâtiments assez considérables, disposés autour d'une cour carrée...

La ferme du château doit appartenir encore aujourd'hui à Mme. de Commeau, qui habite Nancy." (A de Caumont 3-396)

Au nord-est de l'église (49°13'13.4"N 0°40'36.9"W)


Sur Google Street View

 

 

Liens :