Croisilles

 

 

"Chef-lieu de sergenterie" (Beziers)

"L'ancienne famille de Croisilles, maintenant réduite à deux branches dont l'une habite Caen et l'autre St.-Remi-sur-Orne, possédait de temps immémorial la terre et la seigneurie de Croisilles, lorsqu'elle fut vendue par Roger de Croisilles à Aupois, seigneur d'Espins, le dimanche d'après la St.-Mathieu 1359"
(A de Caumont 2-580)

 

Eglise Saint-Martin

XIIIe siècle, avec variante octogonale du clocher à dôme à impériale. MH, wikipedia. Sur Base Mérimée
"Ancien diocèse de Bayeux ; nef du 13e siècle ; clocher 2e moitié 18e siècle ; importantes restaurations au 19e siècle : le choeur, menaçant ruine, a été remonté à l'identique"

"L'église de Croisilles est du XIIIe. siècle ; à l'extrémité occidentale de la nef, on a ajouté, au siècle, dernier, un clocher octogone porté sur une base carrée et terminé par une sorte de coupole en ardoises. Au clocher près, cette église présente une homogénéité de construction assez rare. Le choeur et la nef paraissent l'oeuvre d'un seul architecte et les différences qui existent entre les deux sont observées avec intention : ainsi le choeur est voûté et la nef ne l'est pas.
La nef n'est éclairée que par des fenêtres très élancées, mais fort étroites, tandis que le choeur est percé de lancettes géminées surmontées d'un oculus. Tout cela est aussi simple que possible, mais assez élégant.
Le choeur est séparé de la nef par une arche élancée, ornée de chaque côté de deux minces colonnettes.
Malheureusement les murs du choeur s'écartent d'une manière effrayante; les voûtes se lézardent, et dernièrement encore une des nervures de l'arche triomphale est tombée.
On voit dans l'église de Croisilles quelques peintures murales figurant des pierres d'appareil avec une guirlande de fleurons crucifères formant bordure.
M. Bouet a trouvé dans le sanctuaire plusieurs pierres tumulaires très-effacées, dont quelques unes ont été déplacées...
De chaque côté du choeur, dans la muraille, un encadrement en pierre contenait une table de marbre maintenant détruite. L'encadrement du côté de l'évangile est très-simple, celui du côté de l'épître, plus orné, est surmonté d'un écusson sur lequel on a cru reconnaître les quinte-feuilles des Patry. Cet écusson est sommé d'un casque taré de front." (A de Caumont 2-579)

Sur D121 : 48°59'52.2"N 0°27'23.4"W

Croisilles : Eglise Saint-Martin

Croisilles : Eglise Saint-Martin

 

Manoir de la Moissonnière

XVIIe siècle. Sur Base Mérimée

Sur la D259, à un carrefour en bordure des Moutiers-en-Cinglais : 49°01'01.2"N 0°26'49.9"W

Croisilles : Manoir de la Moissonnière

Croisilles : Manoir de la Moissonnière

 

Manoir du Haut Breuil

XVe et XVIe siècles. Sur Base Mérimée

Au nord-ouest. Près de l'Orne : 49°00'39.7"N 0°28'03.7"W


Sur suisse-normande.com

 

Campagne près de l'église

Croisilles

 

Vue sur Curcy-sur-Orne :

De l'autre côté de l'Orne, on aperçoit le château du Haut-Martinbosq, à droite (voir la page de Curcy-sur-Orne)

Au lieu-dit Les Costils d'Aunes : 48°59'54.2"N 0°28'00.0"W

Croisilles : les Costils d'Aunes

 

Voir aussi :

- Lavoir de la Pillière.

- Bois de Croisilles

 

 

Liens :

 

https://www.suisse-normande.com/nos-34-communes/croisilles/