Amayé-sur-Orne

 

 

Eglise Notre-Dame

Photos sur Base Mérimée

"La révolution puis les destructions de 1944 vont modifier les lieux, détruisant toiture, vitraux. L'église deviendra alors un vaste chantier pour sa remise en état." (amaye-sur-orne.fr)

Ce qui relativise les descriptions d'Arcisse de Caumont :

"La nef de l'église d'Amayé offre des murs refaits en grande partie et percés de fenêtres modernes, avec des pans de maçonnerie ancienne de l'époque romane (appareil en arête de poisson).
Le choeur appartient au style ogival primitif : le mur méridional a été réparé ; on y distingue une fenêtre du 3e. style ogival ; le mur du nord est resté intact. On y voit de jolies lancettes ayant de chaque côté une colonne ; deux fenêtres du même style, mais cintrées, s'ouvraient au chevet : elles ont été masquées par l'établissement d'une sacristie." (A de Caumont 1-146)

Sur D41 : 49°05'08.0"N 0°26'19.7"W

Amayé-sur-Orne - Eglise Notre-Dame

Amayé-sur-Orne - Eglise Notre-Dame

Amayé-sur-Orne - Eglise Notre-Dame

Amayé-sur-Orne - Eglise Notre-Dame

Amayé-sur-Orne - Eglise Notre-Dame

Statue de la Vierge :

"En passant la grille d'entrée, regardez au-dessus du porche la statue de la vierge avec à ses pieds une reproduction du théâtre « Hébertot » de Paris. Ceci expliquant cela, il faut savoir qu'un généreux mécène Jacques Hébertot, de son nom de scène, a contribué à la restauration de l'église dans les années 50"
(valdorne.eklablog.com)

Amayé-sur-Orne - Eglise Notre-Dame

Amayé-sur-Orne - Eglise Notre-Dame

 

Chauve-souris :

"Les combles du clocher de l'église Notre-Dame accueillent une colonie reproductrice de grands murins et sont inscrits site d'importance communautaire (SIC)" (wikipedia)

 

Ifs du cimetière


Site classé

Cela comprend les deux ifs à l'entrée de l'église, mais aussi ceux qui entourent le cimetière

"Ifs. Pour protéger du pacage, une ordonnance de Charles VII impose la plantation d'ifs aux abords des cimetières. A l'écorce et au feuillage toxique, symbole de mort, l'if, par sa longévité et son feuillage permanent associe le symbole de l'immortalité." (amaye-sur-orne.fr)

Amayé-sur-Orne : Ifs

Ces ifs sont classés :


Amayé-sur-Orne - Ifs du cimetière
(DREAL Basse-Normandie)

"Le cimetière est entouré d’un muret de schiste couronné de pierres calcaires et surmonté sur tout son pourtour de topiaires d’ifs de formes diverses. Il ne semble pas avoir de renseignement sur cette disposition originale et unique dans la région. L’origine des ifs et de leur taille si particulière se perd dans les méandres de l’histoire locale. Ils sont classés parmi les sites de caractère artistique, historique et pittoresque en janvier 1938."

 

Voir aussi : Google.fr - Ifs du cimetière - DREAL Basse-Normandie
Parmi les ifs classés : Castillon, Poussy-la-Campagne, Fierville-les-Parcs,

 

Butte de l'Orne


Site classé

Curieusement, une bande de terre, au sommet de la colline surplombant l'Orne, est classée.


Amayé-sur-Orne - Butte dominant l’Orne
(DREAL Basse-Normandie)

 

La Croix du Pont

XVIIIe siècle.

"Les deux coeurs superposés à la base de cette petite croix, dressée sur les hauteurs sont peut-être un témoignage de la lutte insurrectionnelle royaliste menée par les Chouans à la fin du XVIIIè siècle. (amaye-sur-orne.fr)

Chemin de la Butte : 49°05'23.8"N 0°25'34.6"W


Sur Google Street View

 

Château de Vaux

XVIIIe siècle

"Bien ecclésiastique, le château de Vaux sert longtemps de maison de retraite à des membres du clergé est mis en vente et racheté par des particuliers. Sur décision de l'évêché la chapelle du Sacré-Coeur se trouve alors près du... (amaye-sur-orne.fr)

Au sud de l'église, rue des Godets puis impasse des Vaux : 49°04'54.1"N 0°26'31.2"W (Invisible)

Amayé-sur-Orne : Château de Vaux


Sur Google Maps

Deux cartes postales : "Maison du Sacré-Coeur - Allée des Pavillons" et "Chapelle du Sacré-Coeur" sur la page : valdorne.eklablog.com

Les seules photos que j'ai trouvé :


sur valdorne.eklablog.com


sur amaye-sur-orne.fr

 

Manoir de l'Oseraie

XVIIe, XVIIIe siècles.

Site officiel :
https://manoirdeloseraie.com

Voir aussi :
https://www.lafermeduval.com/

Sur D41. Près de l'église : 49°05'07.7"N 0°26'13.3"W

Amayé-sur-Orne : Manoir de l'Oseraie

 

Motte féodale / enceinte féodale

"A l'arrière des nouveaux bâtiments de la mairie, le sol est en surélévation, il s'agit de l'ancienne motte féodale. L'endroit se nomme le « câtelier » ou « châstelier ». De nombreuses maisons ont été construites sur ce terrain." (amaye-sur-orne.fr)

"Au Moyen Âge, le village s'organise plus haut sur le coteau autour de la motte féodale, située aujourd'hui sous la mairie." (wikipedia)

"Tout près de l'église, au nord, on voit une petite enceinte féodale entourée de fossés, que j'ai décrite dans le 5e. volume de mon Cours d'antiquités."
(A de Caumont 1-146)

 

Voie romaine

"Pendant l'Antiquité, la population s'installe le long de la voie romaine, reliant Vieux à Jublains par un pont construit sur l'Orne au lieu-dit du Pont-du-Coudray, situé en contrebas de la commune actuelle.
Ce pont romain permettait d'accéder à Viducasses, actuel Vieux. Plus tard, un bac à péage relie les deux rives de l'Orne et du Coudray. En 1847, le conseil municipal de Clinchamps donne l'autorisation de construire le pont, mais le péage demeure jusqu'au 1er juin 1880. Ce pont fait le lien entre Evrecy et Argences." (amaye-sur-orne.fr)

"Une voie romaine partant de Vieux et passant sur Fierville, où elle traversait les nombreuses constructions gallo-romaines dont j'ai parlé, arrivait à Amayé et passait l'Orne près du bac du Coudray, en face le village de Clinchamps," (A de Caumont 1-147)

 

Château de la Butte

XIXe siècle.

Mentionné uniquement sur wikipedia. Emplacement inconnu.

 

 

Liens :

 

amaye-sur-orne.fr - Histoire d'Amayé-sur-Orne

amaye-sur-orne.fr - Patrimoine bâti
- La Mairie (XVIIIe) Schiste et pierre, Place de l'Eglise, Ancien presbytère
- Ancienne Epicerie Lefèvre (XIXe) 7, Grande rue

amaye-sur-orne.fr - Patrimoine religieux