Clinchamps-sur-Orne

 

 

"Clinchamps, Clincampum, est une des communes qui offrent des débris notables de l'époque gallo-romaine." (A de Caumont 2-173)

 

Eglise Notre-Dame

Monument  historique

XIe, XIVe et XIXe siècle, tour du XIIe aux MH, wikipedia

"Le XIXe a vu se construire le transept qui comporte deux chapelles dédiées à la Vierge et à saint Joseph et la nef reconstruite entre 1865 et 1870 mais inachevée" (wikipedia)

Description de Arcisse de Caumont à relativiser :

"L'église a une tour romane qui domine le paysage. Le choeur roman, voûté à plein-cintre, n'est pas sans intérêt. On a percé dons le chevet, vers le XIVe. siècle, peut-être, une rosace d'un singulier effet et hors de proportion avec la hauteur très-médiocre de l'édifice. La nef et les transepts ont été construits tout récemment : on les a couverts d'une charpente en forme de carène de navire. Cette forme de toit ne produit jamais qu'un mauvais effet, surtout dans des édifices de peu d'élévation, et je regrette qu'elle soit si souvent adoptée depuis quelque temps." (A de Caumont 2-173)

Clinchamps-sur-Orne : Eglise Notre-Dame

Clinchamps-sur-Orne : Eglise Notre-Dame

Clinchamps-sur-Orne : Eglise Notre-Dame

Clinchamps-sur-Orne : Eglise Notre-Dame

 

La Colinerie

La Colinerie (gites-de-france.com)

Site officiel :
https://www.lacolinerie.com/

11 Rue Léonard Gille (49°04'45.6"N 0°24'05.1"W)


Sur Google Street View

 

Château de Clinchamps

Le château de Clinchamps est aujourd'hui un gîte de France. Il a été restauré dans les années 1990. Annie Ernaux y fut monitrice durant l'été 1959 (selon Mémoire de fille). (wikipedia)

A côté du Clos des Cyclamens ? (49°04'42.9"N 0°24'25.6"W)

 

Le Clos des Cyclamens

Ancien corps de ferme du 17 ème siècle

Chambres d'hôtes, gîte :
http://www.chambresdhotes.org/Detailed/8133.html

18 Rue Paul le Brethon (49°04'42.8"N 0°24'25.5"W) Invisible.

 

Voie romaine

Une route antique venant de Vieux traverse le territoire de Clinchamps. Cette route passait l'Orne au lieu dit le Coudray, sur un pont de pierre auquel on accédait, du côté du midi, par une chaussée maçonnée et dont les piles existent encore en partie au fond de la rivière, tout près et au-dessus du Bac.
La voie traversait ensuite le village de Clinchamps, où l'on a trouvé, à diverses époques, des constructions romaines assez étendues, puis elle se dirigeait vers Boulon, à travers la campagne; elle y est encore connue sous le nom de Chasse es Pérïers.
Après avoir traversé la grande route de Caen à Condé, près du lieu où se trouvait la chapelle du Malpas, elle passait au carrefour de la Guerre et continuait de se diriger vers le sud, en laissant à gauche l'église et le village de Boulon.
Dans toute cette contrée, à partir de la grande route jusqu'à la forêt de Cinglais, l'antique voie est souvent recouverte de terre et interrompue par des fossés de clôture, mais sa direction est bien connue des habitants ; dans les pâturages et dans les champs labourés, l'herbe et le blé prennent de bonne heure une teinte jaune sur la ligne que parcourt la chaussée. Les caractères de cette route sont d'ailleurs tels, qu'il ne peut demeurer aucun doute sur son origine ; elle est formée de petits morceaux de marbre, de pierre calcaire plus tendre, et de grès tassés les uns sur les autres, qui forment un massif d'une grande dureté."
(A de Caumont 2-178)

 

 

Liens :

 

http://www.clinchamps.fr/