Vouilly

 

 

Eglise Notre-Dame

VIIIe, remanié aux XIIe, XIIIe et XIXe, chœur et portail nord de la nef aux MH).
Elle a pour origine dans une chapelle sépulcrale appartenant à un cimetière mérovingien au VIe. L'église fut fortifiée pendant la guerre de Cent Ans.

"Le choeur de l'église de Vouilly appartient à l'architecture romane du XIIe. siècle, la décoration en est assez remarquable : huit arcatures géminées avec des archivoltes ornées de moulures garnissent chacun des murs latéraux. L'arc triomphal n'est pas moins bien traité.
Les fenêtres romanes étroites, arrondies an sommet, existent encore du côté du Nord : on a refait celles qui existaient au Sud. On remarque du côté du Nord, c'est-à-dire du côté de la grande route actuelle, une porte romane extrêmement élégante, dont l'un des archivoltes est orné d'un double zigzag et l'autre de moulures en losange ; le mur présente de ce côté des pierres en arêtes de poisson.
Ce choeur a été restauré tout récemment sous la direction de M. le vicomte de Cussy, membre de l'Institut des provinces, au moyen d'une souscription, d'un secours du gouvernement et d'une allocation de la Société française d'archéologie : le concours d'un homme aussi versé que l'est M. le vicomte de Cussy dans l'étude de l'histoire de l'art était une heureuse garantie pour la bonne exécution des travaux : aussi ont-ils été faits avec goût.
La nef est loin d'offrir le même intérêt que le choeur ; les fenêtres ont toutes été refaites : il serait difficile d'en indiquer l'époque, si quelques fenêtres étroites, bouchées aujourd'hui, n'indiquaient la fin du XIIe. siècle pour les parties les plus anciennes, la tour, carrée, terminée par un toit en bâtière, qui occupe l'extrémité occidentale, laisse l'observateur dans la même incertitude. Je la crois moins ancienne que la nef.

Au-dessus d'un bénitier accolé à l'entrée latérale qu'on y voit, du côté du Sud, se trouvent encore quelques lignes consacrées à la mémoire du célèbre mathématicien Paschal Duhamel qui florit sous François Ier., ainsi que nous l'apprend le poète Robert de Roques de Braventin dans son Miroir de l'éternité, comprenant les sept âges du monde.
Quoique plusieurs seigneurs de Vouilly aient été inhumés dans le choeur, d'après des documents certains, il ne s'y trouve plus une seule pierre tombale avec inscription.
On a trouvé dans le cimetière un grand nombre de cercueils en tuf (probablement en tuf de Sainteny, calcaire tertiaire de la Manche)."
(A de Caumont 3-725)

Sur D5 : 49°17'28.6"N 1°01'22.8"W

Vouilly : Eglise Notre-Dame

Vouilly : Eglise Notre-Dame

Vouilly : Eglise Notre-Dame

Vouilly : Eglise Notre-Dame
2018-04-15

Vouilly : Eglise Notre-Dame
2016-09-25

Vouilly : Eglise Notre-Dame - Vouilly

 

Château de Vouilly

XVIIe siècle. Jardins à la française. Photos sur Base Mérimée

Chambres d'hôtes. Site officiel :
http://www.chateau-vouilly.com
"Le premier château fort en pierres fut construit au retour de la victoire de Guillaume le Conquérant à Hasting en 1066, il avait été précédé d'une motte féodale,
Le château de Vouilly entouré de douves en eau - toujours présentes - disposait d'un pont levis, démonté en 1850.
Après avoir été reconstruit et réaménagé de nombreuses fois. De grands travaux en 1750 ont vu la création d'un jardin à la Française avec une très belle orangerie (classée) et deux pavillons"

"Le château actuel de Vouilly, qu'on aperçoit de la route départementale, à laquelle aboutit une de ses avenues, est une construction de la deuxième moitié du siècle dernier : de larges douves pleines d'eau, des tours et un pont-levis subsistaient encore au commencement de celui-ci ; c'étaient les restes du château qui avait précédé et qui vraisemblablement appartenait au XVIe. siècle." (A de Caumont 3-726)

A l'est, sur D113B, direction Monfréville : 49°17'42.1"N 1°01'24.5"W

Château de Vouilly

Château de Vouilly


Sur chateau-vouilly.com


Sur chateau-vouilly.com


Sur J.Y. Merienne

 

 

Liens :