Villers-Canivet

 

 

En 1828, Villers-Canivet (641 habitants en 1821) absorbe Torp (85 habitants).

 

Eglise Saint-Vigor

En partie du XIe, MH, wikipedia
abrite un lutrin du XVIIe siècle

"L'église de Villers est importante. Le choeur surtout a des dimensions qui ne sont pas ordinaires et qui annoncent l'opulence des patrons chargés, d'après l'usage, de construire et d'entretenir le choeur des églises...
... Plus tard, l'abbaye de Villers-Canivet devint patronne, et ce fut probablement elle qui fit refaire le choeur et les transepts que nous voyons, voulant donner une certaine importance à l'église de la paroisse dans la circonscription de laquelle se trouvait l'abbaye.
Le choeur, à chevet droit, percé d'une grande fenêtre flamboyante, se compose d'une nef centrale et de deux bascôtés dans le style du XVe. siècle : le tout voûté en pierre avec arceaux croisés. Les contreforts des bas-côtés, surmontés de pinacles, portent des arcs boutants qui soutiennent les murs du grand comble. Les arcades intérieures et les voûtes sont hardies et élégantes ; on voit qu'un architecte habile de l'époque fut chargé de diriger cette reconstruction. Le transept est formé par deux chapelles qui donnent accès aux bas- côtés ; la tour carrée, terminée en bâtière, est établie au centre du transept.
La nef est moderne en grande partie, et la façade occidentale porte la date 1739; mais du côté du nord on voit une portion de mur en arête de poisson et deux petites fenêtres romanes qui faisaient partie de l'église primitive, probablement de celle qui fut donnée au XIe. siècle à l'abbaye de St.-Evroult.
On remarque dans le choeur de Villers un très beau pupitre en fer." (A de Caumont 2-503)

Villers-Canivet : Eglise Saint-Vigor

Villers-Canivet : Eglise Saint-Vigor

Villers-Canivet : Eglise Saint-Vigor

Villers-Canivet : Eglise Saint-Vigor

 

Ancienne abbaye cistercienne dite "Abbaye aux Dames"

En partie du XIVe siècle. MH

Site officiel :
https://www.villers-canivet.com/

"Dès la première moitié du XIIe. siècle, un couvent de femmes fut établi à Villers-Canivet par un riche seigneur, Roger de Monbray...
L'abbaye de Villers était située au milieu d'un beau parc muré, sur le bord d'un vaste étang qui subsiste encore et qui est à présent le plus considérable du département...
Les murs du parc ont été conservés avec quelques bâtiments à usage de ferme, et le moulin, placé sous la chaussée de l'étang, mis en mouvement par le Laizon. Mais les principaux édifices ont été démolis.
On voit encore quelques débris du cloître et des galeries voûtées qui étaient au-dessous ; c'était un monument moderne en belle pierre de taille : on sait qu'il avait été construit dans le XVIIIe. siècle, ainsi que l'abbatiale, par Mme. de Villers de Fransure, abbesse, morte en 1776. Il ne reste plus rien de l'église. La porte d'entrée, du côté de l'abbaye, est ce qu'il y a maintenant de plus ancien et n'offre pas un grand intérêt." (A de Caumont 2-504)

Au sud par D6 (48°55'37.8"N 0°15'21.3"W)

Villers-Canivet : Ancienne abbaye aux dames

 

Chapelle de Torp

XIIe, XIIIe siècle. MH, wikipedia

"L'église de Torp est de deux époques; le choeur est roman ; on y trouve de petites fenêtres cintrées, des modillons grimaçants et une porte latérale garnie d'étoiles.
La nef appartient à la première période ogivale." (A de Caumont 2-506)

En 2017, la chapelle est entièrement restaurée.

Villers-Canivet. L'histoire de la chapelle de Torp expliquée (ouest-france.fr)
"Un édifice normalement voué à la destruction sans l'intervention de la commune. Cette dernière a décidé de son rachat en 2002. L’édifice religieux obtient alors son inscription à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques...
La création d’une association des amis de la chapelle Torp accompagne presque immédiatement le rachat de la chapelle. Les membres réalisent alors les premiers travaux de sauvegarde. Depuis le début du printemps, les travaux de rénovation de la toiture ont débuté..."

Au nord, par D240 (48°56'52.5"N 0°14'42.6"W)

Villers-Canivet : Chapelle de Torp

Villers-Canivet : Chapelle de Torp

En 2016, la chapelle était en réfection :

Villers-Canivet : Chapelle de Torp

 

Château de Torp

(chateau-fort-manoir-chateau.eu) Au XVIe, ferme seigneuriale appartenant aux Morel, les seuls vestiges de cette époque sont le portail de la ferme et tour d'escalier du château actuel ; château et ferme construits deuxième moitié du XVIIe

"Guillaume de Torp possédait un fief militaire relevant des seigneurs de Grantmesnil.
Au XVIe. siècle, le fief de Torp appartenait aux Morell. En 1560, pendant les troubles qui désolaient le pays, Ravent de Morell, se rendant à sa terre de Torp, fut renversé d'un coup de feu, dont toutefois il ne mourut pas.
Dans ces derniers temps, la terre et le château de Torp ont appartenu à M. le marquis de Morand, puis à la mort de ce dernier à M. le marquis du Plessis-d'Argentré, membre de l'Institut des provinces, et à ses enfants.
Le château de Torp forme, avec la ferme qui l'avoisine, un grand carré de bâtiments : on y remarque une de ces tourelles servant de cage d'escalier et qui sont si ordinaires au XVIe. siècle. Le parc et les jardins ont été dessinés il y a quelques années par M. Châtelain, paysagiste bien connu."
(A de Caumont 2-507)

Après la chapelle.

Villers-Canivet : Château de Torp

Villers-Canivet : Château de Torp

Villers-Canivet : Château de Torp

Villers-Canivet : Château de Torp

 

Lavoir du château de Torp :

Villers-Canivet : Lavoir du hâteau de Torp

 

Manoir de la Pataudière

XVII et XVIIIe siècles

Site officiel : http://www.abknormandie.com/

(48°56'07.9"N 0°15'06.7"W)

 

 

Liens :