Sainte-Marie-aux-Anglais (Le Mesnil-Mauger)

 

 

Carte : Sainte-Marie-aux-Anglais, Saint-Maclou et Le Doux Marais

1836 : Le Doux Marais et Saint-Maclou sont intégrés à Sainte-Marie-aux-Anglais


Sur Geoportail

 

Le Mesnil-Mauger :

1972 : Le Mesnil-Mauger absorbe Ecajeul, Saint-Crespin et Sainte-Marie-aux-Anglais. Au sud.

 

Eglise Sainte-Marie

XIIe siècle. MH, wikipedia

"Presque oubliée, loin des grands axes routiers, l'église de Sainte-Marie-aux-Anglais étale sa blondeur lumineuse au milieu des hautes frondaisons qui lui font un écrin. Toute visite est un enchantement de l'œil et de l'espri...
Voici un peu plus d’un siècle et demi, des hommes, séduits par sa beauté noble et discrète, se sont battus pour sauver ce délicat édifice religieux, l’un des plus achevés et des plus purs de l’ancien diocèse de Lisieux.
Par leur vigilance éclairée, leur désintéressement et leur pugnacité, ils nous ont légué un joyau à nul autre pareil, un témoin sans lequel notre connaissance de l’architecture des premiers âges de l’art gothique resterait incomplète..." (societehistoriquedelisieux.fr)

"L'église de Ste-Marie est, sans contredit, une des mieux conservées et des plus curieuses de l'ancien diocèse de Lisieux. Le choeur et la nef appartenaient en entier au style roman et n'ont subi presque aucune altération depuis leur origine. Le plan, conforme à celui d'un grand nombre d'églises rurales, présente deux corps allongés : l'un (le choeur) plus étroit que l'autre et moins long, tous deux terminés par un mur droit. La sacristie, appuyée sur le chevet, est, en effet, une addition très moderne et d'une construction fort différente du reste.
La façade occidentale de la nef présente une porte romane dont l'archivolte est ornée de zig-zag multiples. Au-dessus, trois fenêtres cintrées, sans colonnes ni moulures, occupent le diamètre de la façade.
Des fenêtres de même forme et de petite dimension se voient dans les murs latéraux.
Le choeur est voûté en pierre." (A de Caumont 5-492)

Au sud du Mesnil-Mauger. A l'est de la D154 : 49°04'16.6"N 0°01'29.5"E

Eglise Sainte-Marie de Sainte-Marie-aux-Anglais

Eglise Sainte-Marie de Sainte-Marie-aux-Anglais

Eglise Sainte-Marie de Sainte-Marie-aux-Anglais

 

Manoir de Sainte-Marie-aux-Anglais

XVe, XVIe, MH, wikipedia. Sur Base Mérimée

"Au nord de l'église est un manoir, dont le côté droit est très élégant, offrant au centre une tourelle à pans servant d'escalier et des fenêtres à croisées de pierre. Ce manoir, auquel la rivière deViette pouvait servir de défense d'un côté, a appartenu à plusieurs familles ; il était, en dernier lieu, la propriété des héritiers de Mme de Séligny, desquels M. de La Porte, de Lisieux, membre de l'Association normande, doit l'avoir acheté.
On distingue sur la porte d'entrée de la tourelle un écusson mutilé. Les salles du rez-de-chaussée ont été peintes au commencement du XVIIIe siècle. M. Bouet a dessiné quelques écussons, plus ou moins effacés, à l'intérieur du château.
La pièce au sommet de la tour a été pavée en briques émaillées...
L'esquisse donne une idée de l'extérieur de ce manoir, du côté le plus ancien." (A de Caumont 5-500)

Le Manoir est au bord de la Viette et doit être magnifique... mais on ne voit que le portail

En face de l'église.


Sur J.Y. Merienne


Sur Base Mérimée

 

Domaine

Emplacement inconnu


Sur J.Y. Merienne

 

Le Clos Ménard

route du Clos Ménard vers Vieux-Pont-en-Auge : 49°03'59.2"N 0°01'53.3"E

Sainte-Marie-aux-Anglais : Le Clos Ménard

Sainte-Marie-aux-Anglais : vache

 

Saint-Maclou

1836 : Saint-Maclou > Sainte-Marie-aux-Anglais

 

Eglise Saint-Maclou

"La chapelle de Saint Maclou est la plus ancienne. Son choeur est du roman, du plus pur style officiel normand, et date de la fin du 11ème siècle/début du 12ème siècle. Sa façade nord est la plus intéressante avec sa porte romane et sa corniche à modillons sculptés, tous différents." (fondation-patrimoine.org)

"Les habitants ont pris l’habitude d’appeler ainsi cette ancienne église paroissiale située sur une hauteur qui offre un beau panorama sur la plaine de St-Pierre-sur-Dives au sud et la vallée de la Viette au nord. Un très vieil if veille sur plus de 70 tombes et le monument aux morts. Le mur nord du chœur (fin du XIème siècle) comporte une corniche avec 6 modillons tous différents : visages ou motifs géométriques et une belle porte romane." (lepaysdauge.org)

fondation-patrimoine.org - CHAPELLE DE SAINT-MACLOU AU MESNIL-MAUGER
"La chapelle de Saint Maclou est un édifice roman du plus pur style officiel normand, qui date de la fin du 11ème siècle/début du 12ème siècle. Sa façade nord est la plus intéressante avec sa porte romane et sa corniche à modillons sculptés, tous différents...
Nature des travaux 2017 La sixième tranche de travaux consistera en la réfection de la voûte, en bois, de la sacristie."

"L'église de St-Maclou est située sur une éminence argileuse qui sépare le bassin de la Dive de celui d'un des affluents de la Vie.
Solitaire et abandonnée, car la paroisse est réunie pour le spirituel à celle d'Écajeul, il sera probablement difficile de la conserver.
Le choeur peut dater du XIIe siècle ; il offre encore, du côté du nord, des modillons à figures et une porte à pleincintre avec archivolte ornée de tores et d'une garniture de têtes de clous ; les modillons supportent une arcature bilobée. Le côté sud a subi plusieurs reprises : une ouverture à plein-cintre qui s'y trouvait a été bouchée.
La nef a été refaite en grande partie et n'offre que bien peu d'intérêt ; les contreforts et les murs qui approchent de la partie occidentale sont les seules parties qui puissent être considérées comme anciennes de ce côté.
La tour, assise sur l'extrémité occidentale de la toiture, est de la forme usitée le plus habituellement dans le pays d'Auge. " (A de Caumont 5-477)

Au sud du Mesnil-Mauger. A l'ouest de la D154 : 49°04'06.5"N 0°00'15.5"E

 

Sainte-Marie-aux-Anglais : Eglise Saint-Maclou

Sainte-Marie-aux-Anglais : Eglise Saint-Maclou

Sainte-Marie-aux-Anglais : Eglise Saint-Maclou

 

Vue de l'église :

Sainte-Marie-aux-Anglais : Eglise Saint-Maclou

 

If du cimetière

L'if du cimetière de l'église Saint-Maclou est particulièrement imposant

if du cimetière de l'église Saint-Maclou

if du cimetière de l'église Saint-Maclou

 

Selon Arcisse de Caumont :

"Château moderne. — MM. Duval, de Caen, ont fait construire un château avec tourelles qui produit un certain effet dans le paysage. Feu M. Vérolles, architecte du département du Calvados, en avait donné le plan." (A de Caumont 5-477)

 

Fromagerie industrielle Lepetit

XIXe, XXe siècles. Sur Base Mérimée
"Fromagerie construite pour Auguste et Léontine Lepetit, après leur acquisition du domaine de Saint-Maclou vers 1887. Agrandie en 1901 et de 1906 à 1908, elle est exploitée en 1902 par Henri Lepetit qui en devient propriétaire en 1929. Vers 1920, l'usine comprenait atelier de fabrication de beurre et de fromages, porcherie, cave à fromages, remise à caisses, remise et écuries (construits vers 1887), réfectoire et logement d'ouvriers (construits vers 1908), maréchalerie et forge (construites vers 1915), magasin à fourrage, lingerie et buanderie (construits vers 1916). Après la seconde guerre, des travaux de restauration sont effectués au titre des dommages de guerre, sous la conduite de W. Poulain, architecte à Trouville. Une S.A.R.L. est constituée en 1948, remplacée en 1958 par une S.A. dans laquelle le groupe Besnier prend une participation en 1975 avant d'y devenir majoritaire en 1978. De nouveaux bâtiments, dits de circuit du lait, et des magasins industriels sont construits après 1982. Machine à vapeur et alternateur attestés vers 1898. Production de quotidienne de 3000 camemberts en 1898, de 7 à 8000 en 1914 et de 17 000 vers 1960. Fromages commercialisés sous la marque "le supérieur". Principales phases de production : réception du lait, écrémage (à 37°), maturation (une nuit), réchauffage, mise en bassines et ajout de présure, récupération du caillé et mise en moule à la louche (au moyen de robots de moulage), égouttage (une nuit, avec un retournement), démoulage, salage à sec et mise en hâloirs, emballage (après quatorze jours). Environ 90 ouvriers en 1914, 44 ouvriers en 1917, 110 employés vers 1960, environ 130 employés en 1987, dont 25 chargés du ramassage du lait."

Lepetit - l'histoire :
http://www.lepetit.fr/l-histoire/

- Lepetit Auguste e fils - Domaine de Saint-Maclou

Pendant la guerre :
"Arrivée des Allemands, 650 SS. Ils veulent tout le château. " (sgmcaen.free.fr)

26/09/2013 : À Saint-Maclou, l'usine Lepetit va fermer (ouest-france.fr)
"Pour autant, le groupe Lactalis n'abandonne pas la marque. Lepetit continuera à être fabriqué à titre plus confidentiel dans une autre fromagerie. Où ? Le groupe n'a pas dévoilé le nom..."

Proche de D16 : 49°04'13.8"N 0°00'15.0"W

 

Doux-Marais

1836 : Doux-Marie > Sainte-Marie-aux-Anglais

 

Eglise du Doux-Marais

XVIIe siècle.

"L'église de Doux-Marais n'a pas d'intérêt architectonique ; elle est de forme rectangulaire ; toutes les fenêtres sont modernes et carrées ; la porte occidentale est cintrée ; les murs ont été enduits de mortier et l'appareil n'est pas facile à étudier; quelques contreforts montrent que la maçonnerie date de l'ère ogivale : à l'ouest, ils sont appliqués sur les angles, ce qui annoncerait le XVe siècle.
La tour en bois est terminée par une flèche à six pans couverte d'ardoise, que couronne une croix fleurdelisée.
L'inscription de la cloche est ainsi conçue, d'après la copie de M. Pépin :...
L'église est voûtée en bois. Le tabernacle est orné de statuettes assez bien exécutées.
Cette église, qui est supprimée, mais entretenue en assez bon état, était sous l'invocation de Notre-Dame. " (A de Caumont 5-502)

Au sud du Mesnil-Mauger. A l'ouest de la D154 : 49°03'23.8"N 0°01'03.7"E

Sainte-Marie-aux-Anglais : Eglise du Doux-Marais

Sainte-Marie-aux-Anglais : Eglise du Doux-Marais

 

 

Liens :

 

http://www.societehistoriquedelisieux.fr/?p=5497