Saint-Côme-de-Fresné

 

 

Fresnay-sur-Mer, St.-Côme-de-Fresnay, Fraxineium, Ecclesia de Fresneto super Mare.

 

"Moins connue et plus calme qu'Arromanches-les-Bains, cette commune est un tableau d'histoire vivant. Sa plage est une plage du débarquement alliés, on peut y observer le port artificiel aussi bien qu'à Arromanches." (wikipedia)

Saint-Côme-de-Fresné

Saint-Côme-de-Fresné

 

Eglise Saint-Côme-et-Saint-Damien

XIIe et XVe siècles. Sur Base Mérimée
"Eglise paroissiale élevée dans la seconde moitié du 12e siècle. Au 15e siècle, probablement construction des chapelles formant transept et de la tour de la croisée. A une époque indéterminée, renforcement du choeur par de gros contreforts à la suite de graves déversements. Dans le 4e quart du 18e siècle, probablement grâce au legs important fait en 1783 par le curé Jean-Louis Bert, suppression des voûtes du choeur (encore mentionnées dans un procès-verbal de 1743), percement de nouvelles fenêtres dans la nef et dans le choeur, édification d'un porche sur le côté sud du choeur et d'une sacristie à l'est. Croix de cimetière élevée en 1861 (porte la date). 20 avril 1923 : concession d'un terrain dans le cimetière pour la famille _Gendarme et édification d'une chapelle funéraire (porte le monogramme G. D.) sans doute dans les mois qui suivirent. Toiture de l'église endommagée lors du Débarquement du 6 juin 1944 (inscription) et restaurée ensuite. Réédification récente du porche de la nef"

Elle fut en partie incendiée par les tirs de la flotte alliée le 6 juin 1944. Les cloches de l'église sonnèrent dès les premiers débarquements des troupes sur le sol de France

"L'église de Fresnay a la forme d'une croix ; elle appartient, pour la partie principale (nef et choeur), au roman de transition ; mais les chapelles du transept sont d'une date postérieure, probablement du XVe. siècle; la tour qui s'élève au centre de ce transept est fort lourde, couverte par un toit en bâtière, et peut remonter seulement au XVe. ou au XVi". siècle.
Les murs de la nef ont été refaits dans quelques parties, notamment du côté du Sud, où la porte principale est moderne et de forme carrée ; les fenêtres sont modernes, cintrées. La corniche est conservée, et les petites arcalures ogivales que supportent des corbeaux de transition sont subdivisées par des sous-arcatures géminées qu'elles encadrent.
Autour du choeur, les modillons sont ornés de têtes; les fenêtres sont cintrées, ornées de colonnettes supportant l'archivolte..." (A de Caumont 3-563)

Sur D514 : 49°20'16.2"N 0°36'18.1"W

Saint-Côme-de-Fresné : Eglise Saint-Côme-et-Saint-Damien

Saint-Côme-de-Fresné : Eglise Saint-Côme-et-Saint-Damien

Saint-Côme-de-Fresné : Eglise Saint-Côme-et-Saint-Damien

 

Château de Fresné

XVIIIe siècle
Le château de Fresné fut construit vers 1720 par Louis Tanneguy de Saint-Ouen, Seigneur de Fresné sur la mer. Sur Base Mérimée
"Château édifié dans la première moitié du 18e siècle pour la famille de saint Ouen, seigneurs de Fresne sur la mer ; en 1881, reconstruction du pavillon oriental du logis (porte la date), oeuvre attribuable à Charles Le Verrier, architecte à Bayeux ; dans le courant du 19e siècle, remplacement du grand escalier et de la clôture d'entrée, transformation du jardin régulier en jardin paysager, comblement de la pièce d'eau et transformation des communs"

Saint-Come-de-Fresné

Sur D65 : 49°19'49.6"N 0°36'16.5"W

Saint-Come-de-Fresné : Château de Fresné

Saint-Come-de-Fresné : Château de Fresné


Sur J.Y. Merienne

 

Ferme du château

XVIIIe siècle. Sur Base Mérimée
"Ancienne ferme du château ; colombier construit dans la première moitié du 17e siècle ; ensemble des autres bâtiments élevés probablement dans la première moitié du 18e siècle ; bâtiments remaniés au 19e siècle et aménagement d'un nouveau logis à la fin du siècle"

 

Ferme Chemin d'Arromanches

XVIIe, XVIIIe siècle. Sur Base Mérimée
"Grange, charretterie et peut-être la partie ouest du logis élevées au 17e siècle ; portail de la cour bâti en 1696 (date sur clef de l'arc) et restauré en 1728 (porte la date) ; les autres bâtiments ont probablement été construits au 18e siècle : date 1776 sur la porte du logis ; étable à chevaux ajoutée en 1818, date sur porte du mur de clôture mitoyen ; portail de nouveau restauré en 1956 (porte la date)"

Sur D65 : 49°19'53.6"N 0°36'20.1"W

 

Voir aussi :

- Autres bâtiments sur Base Mérimée

 

 

Liens :