Roucamps

 

 

Carte

 


Sur Google Maps

 

D'après Michel Béziers :

"Les hameaux sont au nombre de 10 : le hameau de La Rüe, de 2 familles, et le plus proche de l'église; le Pôtil, principal hameau de 10 ou 12 familles, à demi-quart de lieue de l'église au soleil levant ; 2 maisons écartées, dites le Brifou, du même côté ; Maulny, de 4 familles, au couchant d'hiver; le Bois-d'Aunay ou Sur-le-Mont, de 4 à 5 maisons du même côté à demi-lieue; La Reinière, Le Foucoupé et Le Coudre, de 2 familles chacun; La Turpinière, de 2 familles, et Origny, de 2 familles."

On reconnaît : le Postil, le Mauny, le Bois d'Aunay, le Foucoupé, le Coudray, la Tourpinière et Origny


Sur Geoportail

 

"Le chanoine de Catillon était patron et collateur de la cure. Le curé percevait seul les dîmes.
Le prince de Monaco était seigneur du deuxième tiers de Roucamps, comme baron du Plessis-Grimoult ; le marquis du Tessé était seigneur du reste, comme baron d'Aulnay." (A de Caumont 3-233)

 

Eglise Saint-Laurent

XVIIIe siècle.
Dalle funéraire avec inscription gravée de Lucette Lecomte, morte en 1525 : sur Base Mérimée

Sur la page du Plessis-Grimoult :
"Eglise Saint Laurent : L’église primitive du XIIème siècle subit de nombreuses modifications. La nef est éclairée par de larges baies ogivales et terminée par un chœur roman long de deux travées. A partir de 1947, à la suite des dommages causés par la Seconde Guerre Mondiale, l’ensemble de l’édifice est restauré." (normandie61.eklablog.com)

"Roucamps est doté de 2 monuments :
- L’église Saint-Laurent qui date du XVIIIème siècle, contenant une Pietà (statue de la Vierge Marie portant le Christ sur ses genoux) datant du XVIème siècle, un retable et un maître-autel du XVIIème siècle. Il y a aujourd'hui des infiltrations d'eau dues au mauvais fonctionnement des gouttières et à la vétusté des portes et des fenêtres. L'installation électrique est obsolète. Le système de sonnerie des cloches est en panne.
- La Chapelle Saint-Célerin qui date du XIXème siècle. A côté de la Chapelle se trouve la Fontaine Saint-Célerin : cette source naturelle aurait des vertus curatives. "
(https://www.fondation-patrimoine.org/les-projets/eglise-saint-laurent-de-roucamps)

"On rapporte que l'église de Roucamps a été transférée là où elle est aujourd'hui, longtemps après avoir existé dans le bas de la commune, dans un emplacement que l'on désigne. L'église actuelle n'offre pas d'intérêt." (A de Caumont 3-230)

Sur D54 : 48°59'25.5"N 0°37'24.8"W

Roucamps : Eglise Saint-Laurent

"La porte principale est ouverte dans le mur latéral de la nef, côté du Sud : elle offre un cintre sans caractère d'ancienneté." (A de Caumont 3-230)

Roucamps : Eglise Saint-Laurent

Roucamps : Eglise Saint-Laurent - Roucamps : Eglise Saint-Laurent

Roucamps : If du cimetière - Roucamps : If du cimetière

 

Chapelle Saint-Célerin d'Origny

XIXe siècle.

Vidéo sur rando du plessis

Sur la page du Plessis-Grimoult :
"Chapelle Saint-Célerin : Elle date du XIXème siècle, reconstruite pour abriter un plus grand nombre de pèlerins, la Chapelle est terminée par une abside en cul de four. Dédiée à Saint Célerin depuis le Moyen Age, elle est implantée lors de sa fondation au pied de la source afin de christianiser les lieux.". (normandie61.eklablog.com)

"Il y avait dans le village d'Origny une ancienne chapelle de saint Celerin, confesseur, qui n'avait d'autre revenu que les offrandes des pèlerins qui venaient la visiter pendant le mois de mai." (A de Caumont 3-233)

Au sud-ouest, sur D106, direction Saint-Jean-le-Blanc, au hameau d'Origny : 48°58'17.0"N 0°38'27.5"W

Roucamps : Chapelle Saint-Célerin

 

Fontaine Saint-Célerin

"Source ferrugineuse, elle aurait des vertus curatives dues à saint Céneri, aussi appelé saint Célerin. Invoqué sous ce dernier nom, le saint permet la guérison de l'impétigo" (wikipedia)

saints-en-calvados.eklablog.com - CENERY ou CENERE ou CELERIN
"Ermite du VIIème siècle originaire d'Italie. Il s'établit à St.-Cénery-le Gérei (Orne) et mourut en 669. Il soigne l'eczéma, les coliques, protège les chapeliers, marie et rend féconde les filles ; fête le 7 mai.
"Nous avons eu l'occasion de parler de Saint-Célerin dont la chapelle s'élève à Origny, sur le territoire de la commune de Roucamps. Un jour, raconte la tradition locale, on voulut transporter sa statue dans l'église paroissiale. Elle fut placée avec cérémonie sur un char rustique, qu'escortaient le curé, les chantres, les enfants de choeur et de nombreux fidèles. La bannière et la croix précédaient la procession qui se mit en marche et se déroula lentement en chantant des hymnes et des cantiques. Mais en arrivant au ruisseau prochain, le char sembla chargé d'un poids tellement lourd qu'il ne put aller plus loin et s'arrêta devant le faible cours d'eau. Une longue file de boeufs vint au secours de l'attelage, et l'on se mit avec ardeur à pousser aux roues. Peines inutiles ; ni les efforts des animaux ni ceux des hommes ne purent faire remuer le char. On reconnut dans ce prodige la volonté manifeste du bon saint qui voulait demeurer comme naguère dans son modeste oratoire, et pour lui complaire, on se hâta de l'y réintégrer..."

 

 

Liens :