Neuilly-la-Forêt

 

 

Eglise Notre-Dame-de-l'Assomption

"L'église de Neuilly se compose d'un choeur rectangulaire, du XIIIe. siècle, voûté en pierres, éclairé par des fenêtres en forme de lancettes, au nombre de trois de chaque côté ; et d'une nef romane qui a reçu des modifications au XIIIe. siècle, probablement quand on a reconstruit le choeur. On a établi, à cette époque, du côté du Sud, dans une porte romane dont on voit le cintre, une porte ogivale : le tympan de cette porte est orné d'une petite rose. Le pignon occidental paraît avoir été refait à la même époque.
On voit encore des arêtes de poisson dans quelques portions des murs, une petite fenêtre cintrée, en forme de meurtrière, du côté du Sud, et, du côté du Nord, une porte cintrée avec archivolte ornée de zigzags et portée sur des colonnes. Je ne parle pas des ouvertures refaites ou élargies. A l'Ouest, s'élève une tour moderne, terminée par un toit en bâtière couvert d'ardoise, et composée de quatre étages. Comme elle se trouve sur la colline qui borde la vallée de la Vire, on la voit des diverses communes qui se trouvent sur le bord opposé." (A de Caumont 3-735)

Neuilly-la-Forêt : Eglise Notre-Dame-de-l'Assomption

Neuilly-la-Forêt : Eglise Notre-Dame-de-l'Assomption

 

Chapelle Saint-Roch

"La chapelle Saint-Roch fut construite en 1514 par Guillaume Verdery en bonne foi afin d'avoir sauvé son père de la peste. Elle fut abandonnée puis restaurée en 1951 afin d'accueillir des pièces d’art."(wikipedia)

Au nord, par D197 puis à gauche (49°17'30.5"N 1°06'41.0"W)


Sur Wikimedia.org par Xfigpower

 

Château

Château du XIe siècle d’architecture normande. Il appartenait à Odon, frère de Guillaume le Conquérant.

"Le château de Neuilly existait dès le XIe. siècle. C'était le chef-lieu d'une baronnie qui appartenait aux évêques de Baveux ; ce château leur servait de retraite dans les guerres et les temps de troubles et de maison de campagne dans les temps ordinaires : ils y ont entretenu un gouverneur jusqu'au XVIe. siècle. Une forêt de 325 arpents formait le parc de cette résidence" (A de Caumont 3-736)

"En 1689, le château fut surpris par Jean de Longaunay qui s'était déclaré contre son père, lieutenant du roi en Normandie; mais il le rendit, l'année suivante, au duc de Montpensier qui le fit raser. Depuis ce temps, il n'a plus été rétabli ; il était baigné par les rivières de Vire et d'Elle qui en défendaient l'entrée.
11 y a vingt ans, la partie principale du château de Neuilly consistait dans les constructions dont je présente le dessin. Quelques parties de ce corps de logis, notamment les salles voûtées du rez-de-chaussée, me parurent alors remonter au XIVe. siècle ; la partie supérieure semblait avoir été retravaillée à diverses époques (XVe. et XVIe. siècles).
J'ai appris que, depuis ma visite, on a détruit une partie de ce bâtiment et qu'il ne reste plus que la moitié de ce qui est figuré dans mon dessin.
Les murs en briques qui bordent la cour, paraissent de la fin du XVIe. siècle." (A de Caumont 3-738)

Au sud-ouest sur D195 49°16'00.7"N 1°06'29.2"W

 

Voir aussi :

"L'ancien terrain d'aviation: construit en 1944 par l’armée américaine, le terrain d’aviation dans son temps (plus de 200 hectares) a vu plus de 100 avions parqués sur son sol. Ces avions ont joué un rôle important dans les bombardements de Falaise-Argentan, là où étaient de nombreux équipements et résistants allemands." (wikipedia)

 

 

Liens :