Lion-sur-Mer

 

 

Eglise Saint-Pierre

Clocher du XIe aux MH, Wikipedia. Sur Base Mérimée

"L'église de Lion, remarquable surtout par une tour romane assez élevée, que l'on aperçoit de Luc et des environs, offre plusieurs époques bien distinctes. La nef romane peut dater du XIe. siècle ; elle était, dans l'origine, garnie de bas-côtés dont la suppression a nécessité le remplissage des arcades qui mettaient les deux ailes en communication avec la partie centrale. Ces arcades, au nombre de trois, étaient surmontées de petites fenêtres cintrées très étroites éclairant la nef. Les murs de cette partie de l'église sont en partie en moyen appareil, en partie en arête de poisson. La façade occidentale a été reprise en sous-oeuvre ; des demi-colonnes qui décorent l'édifice de chaque côté, et qui sont aujourd'hui tronquées, peuvent, avec d'autres indices, servir à reconnaître les parties anciennes. On voit au haut du mur de façade deux niches renfermant les statues de saint Pierre et de saint Paul...
La tour appliquée latéralement entre choeur et nef, du côté du sud, est percée dans ses quatre faces de trois étages d'arcades cintrées ; elle doit être du même temps que la nef, sauf le parapet terminal qui a été construit, je le suppose, quand on a supprimé un toit qui, je crois, existait, pour établir une plate-forme sur la tour.
Le choeur me paraît du XIVe. siècle ; il est éclairé par des fenêtres divisées en deux parties par un meneau bifurqué au sommet : un rang de trèfles forme frise au-dessus des fenêtres."
(A de Caumont 1-389)

Proche de D514 : 49°18'01.3"N 0°19'01.0"W

Lion-sur-Mer : Eglise Saint-Pierre

Lion-sur-Mer : Eglise Saint-Pierre

Lion-sur-Mer : Eglise Saint-Pierre

Lion-sur-Mer : Eglise Saint-Pierre

Lion-sur-Mer : Eglise Saint-Pierre

Lion-sur-Mer : Eglise Saint-Pierre

 

Intérieur

Lion-sur-Mer : Eglise Saint-Pierre

Lion-sur-Mer : Eglise Saint-Pierre

Lion-sur-Mer : Eglise Saint-Pierre
2018-02-02


Sur Wikimedia.org par Sovxx

 

Château de Lion-sur-Mer

XVIe siècle. MH, Wikipedia. Sur Base Mérimée
"Le château se compose d'un corps de logis des 17e et 18e siècles, et d'un pavillon en retour d'équerre vers le midi, construit vers 1540. A proximité se trouve la chapelle du 18e siècle, restaurée en 1863. Sur le plan du domaine établi en 1761, se trouve une basse-cour, avec une charretterie-pressoir encore en place, ainsi qu'un vaste parc. Le jardin à la française a disparu. Le parc conserve les avenues plantées, un potager, une orangerie et une glacière. Depuis le 19e siècle, le domaine clos se signale depuis la route par un pavillon de garde historiciste."

"Le château de Lion est en partie de la renaissance et doit dater du XVIe. siècle : tel est le charmant pavillon à toits pyramidaux, à tourelles en encorbellement aux angles, à la tour cylindrique appliquée renfermant probablement l'escalier, et aux longues cheminées."
Soit qu'on l'examine du côté de l'est en se plaçant dans le parc, soit qu'on le voie du côté opposé, dans la cour.
Ce corps de logis est du meilleur effet et d'une grande élégance il doit avoir été élevé dans la 1ere moitié du XVIe. siècle...
La terre de Lion est considérable, elle appartient à Madame la comtesse de Thaon, née Le Sens de Lion.
(A de Caumont 1-393)

Au sud : 49°18'09.0"N 0°19'55.9"W

Château de Lion-sur-Mer

Château de Lion-sur-Mer

Château de Lion-sur-Mer

Château de Lion-sur-Mer

Château de Lion-sur-Mer

Château de Lion-sur-Mer
2016-05-22

 

Villas et maisons

Nombreuses villas et maisons sur Base Mérimée

Notamment :

- Maison Louis, dite Castel Louis - 1866-1868 et remaniée ensuite dans le style art nouveau - MH. Sur Base Mérimée.
"A l'origine casino construit en 1866 pour Pierre Joseph Pasquet, professeur à Paris, agrandi en 1868, il n'y a pas de trace dans les matrices expliquant la transformation en style art nouveau ; le rez-de-chaussée comprend un hall avec escalier et 3 très vastes pièces ; une inscription casino presque effacée se devine sur la façade sud ; le motif de couronnement au centre de cette façade a été détruit ; les communs étaient de l'autre côté de la rue, au numéro 9"

- Villa Bella Vista - 1850 - Wikipedia. Sur Base Mérimée

 

Prieuré Saint-Thomas :

Il était situé au Haut-Lion, sûrement près du château. Il ne restait plus qu'une grange aux dîmes au XIXe.

Evoqué par Arcisse de Caumont :

"Prieuré de Lion. Guy de Meullent, seigneur de Courseulles et de Lion, fonda en 1327, à Lion, le prieuré de saint Thomas en faveur de l'abbaye d'Ardennes et donna pour cette fondation 14 acres et une vergée de terre, un manoir, un colombier et un moulin à vent (1). Raoul de Meullent, son fils, confirma cette donation." (A de Caumont 1-393)

Sur La Normandie monumentale et pittoresque :

"Au milieu du hameau du Haut-Lion, près d'une grande mare, s'élève un bâtiment flanqué de contreforts, remontant au milieu du XIVe siècle, et connu sous le nom de Grange de la Dîme. C'était une dépendance et c'est le seul vestige du prieuré de Saint-Thomas, fondé, en 1327, par Guy de Meullent, seigneur de Courseulles et de Lion, en faveur de l'abbaye d'Ardennes. La dotation confirmée l'an suivant par Raoul de Meullent, fils du précédent, comprenait 14 acres 1 vergée de terre, un manoir, un colombier et un moulin à vent. Cet établissement religieux n'a laisé aucun souvenir historique."
(gallica.bnf.fr)

 

Voir aussi :

- Monuments sur Base Mérimée

 

 

Liens :