La Vacquerie

 

 

Eglise Saint-Sulpice

romane et XVIIIe siècle.

"... le choeur est séparé de la nef par une arcade en plein-cintre, et cette partie de l'église, aussi bien que le mur latéral nord, paraissent assez anciens. On voit encore dans cette dernière partie, une fenêtre de 1 mètre d'élévation sur 25 centimètres de largeur, qui montre la forme qu'elles ont dû toutes affecter dans le principe. A part celle dont nous parlons, toutes les fenêtres actuelles ont été refaites ; celles qui existent du côté du sud, sont carrées.
La nef, construite en pierre schisteuse du pays, date de 1760; le clocher, surmonté d'une flèche en ardoise, a 20 ans de moins." (A de Caumont 3-268)

"A l'intérieur du choeur, qui offre une boiserie sans importance, on remarque une crédence assez curieuse.
Cette crédence, encadrée dans un plein-cintre, a des gradins à l'intérieur, et au fond se trouve une petite niche en ogive." (A de Caumont 3-268)

Sur D116, proche de D71 : 49°05'35.8"N 0°51'33.5"W

La Vacquerie : Eglise Saint-Sulpice

La Vacquerie : Eglise Saint-Sulpice

La Vacquerie : Eglise Saint-Sulpice

La Vacquerie : Eglise Saint-Sulpice - La Vacquerie : Eglise Saint-Sulpice

 

Manoir seigneurial de la Vacquerie

Détruit.

"Au XIIe. siècle, la seigneurie de la Vacquerie appartenait à la famille de Malherbe, de Neuilly près Evrecy.
Le manoir seigneurial de la Vacquerie a été détruit ; il n'en reste plus qu'une salle.
Les excentricités d'un des membres de la famille de la Vacquerie étaient proverbiales dans l'arrondissement de Baycux, et je les ai entendues raconter dans mon enfance. La famille ne possède plus la terre de la Vacquerie ; je crois même que cette famille est éteinte." (A de Caumont 3-269)

 

 

Liens :