Fontenay-le-Marmion

 

 

"La paroisse de Fontenay fut divisée une première fois pour former les paroisses et seigneuries de Fontenay-le-Marmion et de Fontenay-le-Tesson où se trouve l'abbaye Saint-Étienne de Fontenay fondée par Raoul Tesson. Entre le XIe et le XIVe siècles, Fontenay-le-Tesson fut divisé à son tour pour former Saint-Martin-de-Fontenay et Saint-André de Fontenay." (wikipedia)

Vers 1850, Arcisse de Caumont écrivait :

"Fontenay-le-Marmion, Fontanerum Marmionis, est une des paroisses qui, dans cette région, offre le plus d'intérêt par ses souvenirs historiques et ses monuments.
Son vaste tumulus exploré en 1830, une portion du chemin haussé très bien conservée, l'église, les restes du château des Marmion, sont toutes choses à voir pour l'archéologue." (A de Caumont 2-162)

 

Eglise Saint-Hermès

XIIe et XIIIe siècle, cloche et chœur MH. Sur Base Mérimée

"Le choeur à chevet droit, percé de trois fenêtres, date du XIIIe. siècle, Il est voûté en pierre; les colonnes qui supportaient les arceaux ont été coupées lors de l'application d'un lambris; les chapiteaux restent et sont très élégants. Les anciennes fenêtres en lancettes existent du côté du nord.
La tour, appliquée sur le côté sud du choeur, près de la nef, est romane, ornée de plusieurs étages d'arcatures; un toit en bâtière la termine."
(A de Caumont 2-163)

Sur D41 : 49°05'39.5"N 0°21'05.5"W

Fontenay-le-Marmion : Eglise Saint-Hermès

Fontenay-le-Marmion : Eglise Saint-Hermès

Fontenay-le-Marmion : Eglise Saint-Hermès

 

Mairie

l'actuelle mairie, dont la cheminée et la porte en pierre sculptée dans la salle principale du rez-de-chaussée font l’objet d’une inscription aux MH. Dans l'enceinte de cette ferme se trouvait autrefois l'emplacement de la forteresse du sire de Fontenay" (wikipedia)

Sur D41 : 49°05'34.9"N 0°21'09.8"W

Fontenay-le-Marmion : Mairie

 

Maison sise à la lisière ouest du bourg

XVIe siècle. Sur Base Mérimée

 

Château des Ducs de Marmion

Les Marmions : "Très ancienne noblesse qui a été illustre en Normandie et en Angleterre, et qui tire son origine du Bailliage de Caen, où elle a fait sa première demeure" (aline.marmion.free.fr)

Il existait encore des vestiges à l'époque d'Arcisse de Caumont :

"Ancien chateau des Marmion, On trouve encore dans une ferme de Fontenay l'emplacement de ia forteresse du sire de Fontenay" (A de Caumont 2-166)

Sur la page de J.Y. Merienne :


Sur J.Y. Merienne


Sur J.Y. Merienne

 

Tumulus de la Hogue et de la Hoguette

Tumulus de la Hogue, MH, wikipedia. Sur Base Mérimée

"Les appellations tumulus de la Hogue ou Butte de la Hogue ont un caractère redondant. En effet, hogue signifie précisément « colline (boisée), butte » et accessoirement « tumulus » en ancien normand.
La Hogue a été découverte en 1829. Au début du XIXe siècle, des fouilles y ont été effectuées sous la direction d'Arcisse de Caumont. Elles ont permis d'authentifier la présence d'une population organisée en groupe sociétal vers 3600 av. J.C."

Tumulus de la Hoguette, MH, wikipedia. Sur Base Mérimée

 

Chemin Haussé

Chemin Haussé à Fontenay-le-Marmion

Sur la D41 (route de Laize-la-Ville) : 49°05'12.8"N 0°22'06.8"W

Dans la plaine : 49°04'55.2"N 0°21'31.5"W

Au croisement avec la D235 (les Cinq Fermes) : 49°04'21.2"N 0°20'06.0"W

"... puis elle passait la Laise près de son confluent avec l'Orne et gagnait le plateau qui domine la rive droite de cette petite rivière. Sur ce plateau, qui dépend de la commune de May, la chaussée antique est plus élevée que les terres environnantes et formée de petits morceaux de marbre et de grès, roches qui abondent dans le voisinage.
Au-delà de la route de Caen à Condé, la voie romaine passe sur le territoire de Fontenay-le-Marmion (2) ; parvenue en face du village de Fresnay-le-Puceux, elle se présente dans un état de conservation extrêmement remarquable, s'élevant dans quelques places jusqu'à deux et trois pieds au-dessus du sol et conservant encore une largeur de 15 à 20 pieds.
(2) Il a existé le long de la voie romaine, sur le territoire de Fontenay-le-Marmion, une chapelle de St.-Germain, qui est maintenant détruite et près de laquelle ou a trouvé un grand nombre de tombeaux. A peu de distance de cette chapelle était un chemin fort ancien conduisant à Laize et de là à Clinchamps. (Voir ma statistique monumentale du Calvados)"
(A de Caumont - Cours d'antiquités monumentales professé à Caen, en 1830, Volume 2 - sur : books.google.fr)

 

 

Eglise de Saint-Germain-du-Chemin

Une église, disparue, existait au bord du Chemin Haussé.

"Il y avait anciennement deux églises à Fontenay, celle de St.-Germain-du-Chemin, ainsi appelée, parce qu'elle était située sur le bord de la voie romaine (le chemin haussé) venant de Vieux, devait être fort ancienne ; elle avait été donnée comme la précédente à l'abbaye de Barbery...
Cette église se trouvait sur la partie de la commune de Fontenay qui touche au territoire de Fresnay-le-Puceux. Elle a disparu complètement ; mais des débris sont encore épars dans le champ voisin, et on a trouvé là une grande quantité de cercueils en pierre." (A de Caumont 2-165)

 

 

Liens :